Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Nouveau record pour les recettes brutes des salles de l’Union européenne

Les recettes brutes des salles ont atteint le niveau record de 6,27 milliards d’euros en 2009
En se basant sur les données disponibles, l’Observatoire européen de l’audiovisuel estime, à titre provisoire, que les recettes brutes des salles de l’Union européenne en 2009 ont enregistré une progression annuelle de 12 %, atteignant le nouveau record de 6,27 milliards d’euros.
La progression des recettes de salles s’explique par une augmentation de 6 % de la fréquentation des cinémas, estimée à 981,1 millions de billets vendus en 2009 (contre 925,3 millions en 2008), et par la hausse du prix moyen des billets due en grande partie aux tarifs supérieurs des projections en 3D. Ce facteur, de même que la production d’un nombre important de films à succès en 3D à gros budget, tels qu’Ice Age: Dawn of the Dinosaurs (L’âge de glace 3. Le temps des dinosaures), Up (Là-haut) ou Avatar ont persuadé de nombreux exploitants de salles d’installer des systèmes de projection en 3D dans leurs cinémas, ce qui permet à ces films d’augmenter leur couverture d’écrans et de développer leur plein potentiel. Les trois films précités se sont classés parmi les cinq meilleurs de l’année en termes de ventes (86 millions de billets vendus au sein de l’Union européenne).
Les marchés cinématographiques ont progressé en 2009 dans presque tous les territoires de l’Union européenne. Les recettes brutes des salles, exprimées en euros, ont augmenté dans 21 des 23 Etats membres dont les données sont disponibles, l’Irlande et la Lettonie étant les seuls pays à accuser un recul. Les entrées ont augmenté dans 20 marchés européens, ne diminuant que dans six d’entre eux. En 2009, le paysage cinématographique européen a par ailleurs été plus que jamais dominé par les films à succès, le nombre de films générant plus de cinq millions d’entrées passant de 34 à 42, et la part de marché des films du Top 100 augmentant de 69 % à 75 %. Les marchés cinématographiques les plus performants en termes de nombres d’entrées ont été l’Allemagne (+ 13,1 %), la France (+5,7 %) et le Royaume-Uni (+5,6 %).

La production cinématographique européenne progresse, atteignant un nouveau record
Les niveaux de production ont continué à augmenter en 2009, bien qu’à un rythme moins soutenu, pour atteindre un nouveau record. En se basant sur les données disponibles, l’Observatoire européen de l’audiovisuel estime, à titre provisoire, que 1 168 longs métrages, documentaires inclus, ont été produits dans les 27 Etats membres de l’Union européenne en 2009, performance en hausse de 28 films par rapport au précédent record de 2008. La progression de l’activité de production résulte en premier lieu d’une forte augmentation des films de fiction allemands, passant de 96 en 2008 à 129 en 2009 (+33).
Les méthodes d'évaluation du volume de production varient d’un Etat européen à l’autre, et, en conséquence, il est difficile de déterminer l’impact exact de la crise économique sur la production totale en 2008 et 2009. Les données concernant la production nationale peuvent se rapporter à des films bénéficiant d’un financement, se trouvant en cours de production, terminés ou déjà projetés en salles. Étant donné qu’un financement insuffisant affecterait en priorité les projets en voie de réalisation plutôt que les œuvres déjà projetées, il reste à évaluer dans quelle mesure la crise financière a affecté l’activité de la production européenne. Néanmoins, le haut niveau de production attesté par les données disponibles suggère que le système de financement public européen a évité une chute significative de la production.
Au total, les films de fiction ont compté pour environ 80 % du volume total de production européenne et les documentaires de long métrage pour environ 20 %. Le nombre de films européens de fiction est passé de 859 en 2008 à 887 en 2009 (+28), alors que le nombre de documentaires de long métrage restait stable à 281. Avec 194 films de long métrage produits en 2009, dont 65 documentaires, l’Allemagne s’est placée, pour la première fois dans l’histoire récente, en tête des Etats de l’Union européenne en termes de production, suivie de la France, précédent chef de file, où la production a baissé de 196 à 182 longs métrages.

La part de marché des films européens est en baisse
En se basant sur les données disponibles, l’Observatoire européen de l’audiovisuel estime, à titre provisoire, que les films européens se sont octroyé une part de marché de 26,7 % du total des entrées dans l’Union européenne. Ce résultat est en baisse par rapport à 2008 (28,2 %) et à son plus bas niveau depuis 2005. La part de marché pour les films européens produits en Europe au moyen d’investissements en provenance des États-Unis, tels que Harry Potter et le prince de sang mêlé, a légèrement baissé de 4,4 % à 4,2 %. La progression du marché a principalement été entraînée par les films à succès produits en 2009 aux États-Unis. Cette constatation est illustrée par le fait que la part de marché de ces productions a grimpé de 65,6 % à 67,1 % (estimation), niveau le plus haut depuis 2003.
Alors que beaucoup de pays européens enregistrent des parts de marché nationales record en 2008, ces parts chutent en 2009 dans 18 des 23 Etats membres pour lesquels des chiffres sont disponibles. Néanmoins, des parts de marché exceptionnelles ont été réalisées en Allemagne grâce à des productions nationales telles que Wickie und die starken Männer, Die Päpstin et Zweiohrküken, atteignant une part record de 27,4 %, et en Suède où, grâce à la première partie de l’adaptation de la trilogie de Millenium de Stieg Larsson, les entrées pour les films nationaux se sont accrues de 81,5 % par rapport à 2008, pour atteindre une part de marché record de 32,7 %. L’année 2009 s’avéra également un bon cru pour les films espagnols, qui ont généré 22 % d’entrées de plus qu’en 2008, atteignant une part de marché de 16 %.
Les films français restent, en termes d'entrées, les plus plébiscités du marché européen, en dépit du fait que leur part de marché soit tombée de 12,1 % en 2008 (marquée par l’extraordinaire succès de Bienvenue chez les Ch’tis) à 8,7 %. Grâce à de forts résultats dans leur propre marché, les films allemands occupent le deuxième rang avec 4,1 %, suivis par les productions britanniques comptant pour 3,9 % du total des entrées dans l’Union européenne.

"L’âge de glace 3" en tête des listes européennes en 2009
Ice Age: Dawn of the Dinosaurs (L’âge de glace 3. le temps des dinosaures), film 3D à grand succès, s’est ménagé la première place dans les listes européennes avec près de 40,2 millions de billets vendus en 2009, suivi de Harry Potter et le prince de sang mêlé, qui a pris la deuxième place avec 33,9 millions d’entrées. Ces deux têtes d’affiche font partie des huit suites / séries dérivées à figurer parmi les 20 films ayant réalisé le plus grand nombre d’entrées. Trois des films du Top 5 ont été réalisés et projetés en 3D : Ice Age 3, Up (Là-haut) et Avatar.
Mise à part la réalisation du dernier Harry Potter - film à investissement interne britannique financé par un studio américain - seul un film européen a réussi à prendre place dans le Top 20. Slumdog Millionaire s’est vendu à 16 millions de billets, prenant la seconde place au classement des meilleurs films européens, suivi par le premier volet de la trilogie Millenium de Stieg Larsson, Män som hatar kvinnor (Millenium, le film) qui a réalisé près de 6,6 millions d'entrées dans l’Union européenne, devenant le film suédois le plus populaire depuis que l’Observatoire a commencé à répertorier les entrées paneuropéennes en 1996.


Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net