Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Marrakech International Film Festival


The Marrakesh International Film Festival was created in 2001 by His Majesty King Mohammed VI. The event is organised by the Marrakesh Film Festival Foundation under the chairmanship of His Royal Highness Prince Moulay Rachid.

A key cinema event in Morocco and on the international stage, the Marrakesh Festival brings together important figures from the world of the arts, culture and media to the “Ochre City”. Through the years, the festival has attracted some of the most famous names in cinema from around the world. It has established its reputation and became an unmissable event on the cinema and media calendar.

The Marrakesh Festival sets itself apart through quality programming and a unique artistic and editorial positioning which fosters openness to all forms of cinema. It is also a hot spot for young local talent thanks to its Cinécoles competition which awards the best short films from Moroccan cinema students.

Today the Marrakesh Film Festival stands out as a leading artistic and cultural event unparalleled in the African continent and in the whole Arab world.


feed

Impressions du 14ème Festival International du Film Marrakech

Alex Deleon ~ Dim. 14 Déc. 2014

Avec la 14ème édition de ce festival "la ville rose" de Marrakech s'inscrit fermement dans le firmament des festivals de film de premier rang. En termes de l'élégance des lieux des galas, la parade continuelle de stars et célébrités sur le tapis rouge, l'importance des invités internationales et avant tout, la qualité de la programmation, Marrakech ne cède rien aux festivals de classe européens comme Karlovy Vary, Locarno, ou San Sébastien.

Pour commencer avec une star de la catégorie de la française Isabelle Huppert â la tête  d'un jury figurant entre autres des noms comme-l l'acteur Alan Rickman (série Harry Potter), Mélanie Laurent (Inglorious Basterds de Quentin Tarantino), et des Réalisateurs de renommé  international comme Susan Bier, Danemark, Le Roumain Cristian Mungiu (4 months, 3 weeks  & 2,days) ou Ritesh Batra, l'un des meilleurs metteurs en scène de Bollywood (The Lunchbox), on se rend compte sur le coup qu'il il ne s'agit pas ici du vin ordinaire.


 

Le film d'ouverture, "The theory of Everything" (Une merveilleuse histoire du temps) qui traite la vie extraordinaire en chaise roulante de l'un des plus brillant cerveaux de notre temps, l'astrophysicien brittanique Stephen Hawking, est l'un un des candidats le plus cerné pour les Oscar 2015 -- voilà déjà un titre qui fait penser plutôt à Cannes ou à Venise.

Cela suivi d'hommages à des stars internationales de la classe de l'anglais Jeremy Irons, Le Dane d'Hollywood Viggo Mortensen, et la plus grand mégastar du monde arabe, l'égyptien Adel Imam, annonce que nous ne nous trouvons pas quelque part de n'importe où dans le monde des spectacles de l'écran d'argent.


 

En compétition quinze titres de divers coins du monde: le Japon, l'Égypte, la Suisse, la Russie, la Nouvelle Zélande, Êtas Unis (2 titles) Inde, France, Hongrie, Azerbaijan, la Serbie, Iran, Corée de Sud, et du Maroc,  "l'Orchestre des aveugles".

Hors competition; encore un film de prestige et sûr candidat aux Oscars 2015, "The Imitation Game", histoire du mathématicien  anglais genie énigmatique Alan Turing, qui a percé le code de l'outil de communication des allemands pendant la seconde guerre mondiale, nommé justement "Enigma" -- un factor clé menant à la défaite éventuelle des Nazis. Film de grand prestige à l'approche de la fin de l'annee 2014.

Hommage au Cinéma Japonais 

Chaque année Marrakech rend hommage au cinéma d'un pays choisi avec une sélection de films typiques du pays en question. Cette année c'est le Japon avec 26 titres choisi d'une œil de connaisseur qui connait vraiment son matériel, celui  du directeur du festival de Deauville, M. Jaeger-LeCoultre.

Ce qui est frappant dans cette sélection, c'est que les ouevres qu'y figurent, des plus grand maîtres japonais comme, par exemple; "la Rue de la Honte" de Mizoguchi (1955), "La Vengeance d'un acteur" de Kon Ichikawa (1963), ou "Kagemusha" de Kurosawa (1980), sont, en chaque instance des films moins connu de leurs auteurs respectives, mais chacun très extraordinaire dans l'œuvre complète de chacun. En particulier, celui de Ichikawa (titre originale, Yukinojo Henge, ) qui est complètement hors de son cadre habituel,  et le film "Goodbye Mr. Lawrence" (Furyo, 1980) est un film très atypique du régisseur Nagisa Oshima avec, à la vedette, le rock chanteur anglais David Bowie (!) en prisonnier de guerre chez les nipponnais pendant la seconde Guerre Mondale. Peut-être le meilleur rôle que ce grand rock star (mais pas vraiment acteur) a jamais composé dans une brève carrière à l'écran.

 

 Dans le cadre Hommage à l'acteur égyptien Adel Imam j'ai fait la découverte d'un chef d'œuvre du cinéma pas seulement Égyptien mais mondiale, "L'immeuble Jacoubian"' régi Marwan Hamed, 2006, et au même temps  d'un acteur facilement, pourrait-on dire, au niveau d'un Orson Welles! 

Le film traite l'histoire d'un immeuble mythique du Caire, bâti en 1923 par un Arménien de nom Jacoubian et, en suivant les vies parallèles et entrelacées des occupants du building, donne un compte rendu extrêmement riche de l'évolution politique égyptienne des temps du roi-playboy Farouk jusqu'à l'arrivée des frères musulmans au pouvoir.

L'envergure de ce film est comparable à celui du chef d'œuvre d'0rson Welles "Citizen Kane" où l'acteur Adel Imam dégage un charisme énorme  meme à l'age de 65.  Pas d'accident que ce comédien formidable est un monstre sacré partout dans le monde islamique ~~et grand mystère qu'il reste pratiquement inconnu dans l'ouest. 

 

Autres hommages

Les acteurs Jeremy Irons (Anglais) et Viggo Mortensen, Danois mais active surtout dans les films Américains et devenu star Internationale à travers la trilogie "Le seigneur des anneaux" ont été les recipients d'un hommage spécial,  avec quatre films de chacun au programme durant la semaine.

Depuis longtemps le Maroc a été favorisé comme location de grandes productions hollywoodiennes à cause de conditions très favorable au tournage également économique mais comme pour la grande variété de paysages disponible. Deux producteurs marocains qui ont participé et animé des coproductions importantes de films d'outre mer sont Zakaria Alaoui (depuis 1987) et Khadija Alami, figure incontournable au cinéma du Maroc.  Deux hommages, donc, du côté indigène avec la projection de sept films importants tournés ici. 

Au crédit de Mlle. Khadija, "Capitaine Phillips" avec Tom Hanks en vedette, aussi "Marrakech Express" un film dans lequel Kate Winslet quitte la banlieu de Londres pour s'installer avec ses deux enfants justement à Marrakech. 

La filmographie coproductive de Zakaria  conte quelques 65 titres, entres eux des films devenu légendes comme "The Sheltering Sky" (1990) de Bertolucci, "Gladiator" (2000) de Ridley Scott, et "The Bourne Ultimatum" avec Matt Damon en hero tout-à-fait indéstructible.

Quatre de ses films seront projetés: Gladiator, (Russell Crowe contre les lions) Syriana, 2005, (Georges Clooney en soldat américain à la recherche d'un trésor fabuleux dans les déserts d'Irak), Inception, 2010 (Leonardo DiCaprio, pourra-t-il sauver la terre?) et "Salmon fishing in the Yemen", Lasse Hallström, 2011 ~ Pêcher a la Mouche dans le désert. A venir, le prochain James Bond sera touné ici en 2015. Il devient une évidence que le Maroc joue un rôle signifiant dans la réalisation de "That's entertainment" international.

A part cela il paraît que la production de films complètement indigènes commence a bouger sérieusement. Dans la semaine trois nouvels films marocains se trouvaient à l'affiche -- chacun remarquable à sa guise. On parlera de ça demain.

About Marrakech International Film Festival


A major cinema event fostering Moroccan filmmaking, presenting a world showcase of the finest international films. General specialised competition. Meetings with professionals planned. Will be an important meeting place for world cinema.

Coverage by Alex Deleon, Martin Petrov, Bruno Chatelin, pictures by Claude Hugot Renault


Rabat

Morocco



View my profile
Send me a message
gersbach.net