Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

Les Cesar



ACADÉMIE DES ARTS ET TECHNIQUES DU CINÉMA

Présidente : Mme Véronique CAYLA
Vice-Président : M. Éric TOLEDANO

Secrétaire Générale : Mme Elisabeth TANNER
Trésorier : M. Didier DIAZ
Chargé.e.s de Mission : Mme Frédérique BREDIN et M. Alain ATTAL

info@academie-cinema.org  Notre couverture: SITE ANGLAIS FRANCAIS


feed

Claude Brasseur un monstre sacré nous a quittés

C’est avec émotion que nous rendons hommage à un monstre sacré.

Issu d’un héritage prestigieux, fils de Pierre Brasseur et filleul d’Ernest Hemingway, Claude Brasseur a construit sa carrière autour de ses deux passions : le cinéma et le théâtre.

De ses premiers films, comment oublier "La Bride sur le cou" de Roger Vadim, "Le Caporal épinglé" de Jean Renoir ou "Un homme de trop" de Costa-Gavras ? Entouré des plus grands, il tournait déjà en 1959 auprès de Jean Gabin dans "Rue des prairies" de Denys de La Patellière, aux côtés de Jean-Paul Belmondo en 1960 dans "Les Distractions", devant la caméra de Jean-Luc Godard en 1964 dans le légendaire "Bande à part", devenant l’un des escrocs les plus célèbres de la Nouvelle Vague, ou encore devant celle de François Truffaut, en 1972, dans "Une belle fille comme moi".

Si c’est à la télévision, en incarnant Vidocq dans "Les Nouvelles Aventures de Vidocq", qu’il acquiert une grande notoriété, au cinéma "Les Seins de glace" de Georges Lautner, en 1974, font de lui l’un des premiers rôles les plus tendances des années 70. Une décennie qui fera sa gloire. Daniel, son personnage du quatuor mythique d’"Un éléphant ça trompe énormément" d’Yves Robert, lui permet de décrocher le César du Meilleur Acteur dans un Second Rôle en 1977. Il reprendra ses traits dans la suite "Nous irons tous au Paradis", sortie la même année. En 1979, pour "Une histoire simple" de Claude Sautet, il est à la fois nommé pour le César du Meilleur Acteur et du Meilleur Acteur dans un Second Rôle.

En 1980, il devient le père éternel de Vic dans "La Boum" de Claude Pinoteau. C’est la même année qu’il remporte le César du Meilleur Acteur pour "La Guerre des polices" de Robin Davis. Aux côtés de Claude Rich, son ami à la ville et son ennemi à l’écran, il pose alors les premières pierres d’une décennie de polars à la française. "La Crime" de Philippe Labro, sorti en 1983, témoigne alors de son attachement au genre. Dans les années 1990 et 2000, il collabore avec Edouard Molinaro dans "Le Souper" qui lui vaut une nouvelle nomination au César du Meilleur Acteur en 1993, avec Bertrand Blier dans "Un, deux, trois, soleil" ou "Les Acteurs", et interprète au théâtre le premier Pierre Brochant du "Dîner de cons" sous la direction de Francis Veber.
En 2007, il faisait le grand honneur à l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma d’être le Président de la 32e Cérémonie des César.
Tantôt vieux monsieur aussi grincheux qu’attachant dans "L’Étudiante et Monsieur Henri" d’Ivan Calbérac, tantôt campeur invétéré de la saga "Camping" de Fabien Onteniente, Claude Brasseur a, au cœur de toutes ces décennies et au travers de plus d’une centaine de films, marqué de son empreinte les rôles qu’il a incarnés et toutes les générations qu’il a traversées.

Claude Brasseur a été et restera l’un des plus grands acteurs de sa génération. Un géant.
Nos pensées les plus affectueuses vont à tous ses proches.

 

 

Photo By Thesupermat - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25717249

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Beyond Borders
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

About Les Cesar

Hanequin Boris
(L'académie des Cesar)

The french version of the academy awards, although there is a "best foreign film" category.

info@academie-cinema.org


Paris

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net