Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Tout le programme du festival Lumière 2021

 0e8b7eaf35e943061971dfb4ed125fa186069499da2dfce4216487f76527aae9.jpg?e=lgUjRT7j-aMBGlj7SD0hhtpH6eyMuC7A-DSeM7xFT-H5TbNsfspuTJcLQphxr-1rkvQW9Aknf3PQUmhObAzlqVg__12s3bsuUXFY7dYNYlmZGcZh0fhFAZvCuADidb4ub8YXXHMydZ6vYVFZFzv8DhjeKHnWEKz0phIkhXfM3TYyIb7zyqRWj-zAsoGiagMs8rMxLwTVTlgL9cqhOvU5fguuIcnbGMOiTPv_BYmY6E6bLO8CDQ

Pour sa treizième année, le festival Lumière déploiera ses fastes dans les salles de cinéma et de spectacles de Lyon et de sa Métropole, le Grand Lyon. La soirée d’ouverture aura lieu le samedi 9 octobre 2021 et la clôture le dimanche 17 octobre. Entretemps, plus de 300 projections et d’innombrables rencontres. Vendredi 15 octobre, le Prix Lumière sera remis à Jane Campion, la plus grande réalisatrice de l’Histoire, qui vient de recevoir le Prix de la mise en scène à la Mostra de Venise.

Après une édition miraculeuse en 2020, l’envie de se retrouver est encore plus forte. Rétrospectives, hommages, événements, copies restaurées, rencontres et avant-premières composeront le programme de la 13e édition de ce qui est devenu le plus grand événement de cinéma classique du monde.

 

Et dont voici le programme. La billetterie sera ouverte aujourd’hui à 17h.!
 

­

Jane Campion recevra le Prix Lumière 2021

­

Succédant aux cinéastes belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, c’est la réalisatrice néozélandaise Jane Campion qui recevra le 13e Prix Lumière. Elle sera présente à Lyon du jeudi 14 au dimanche 17 octobre. Elle rencontrera le public au Théâtre des Célestins le vendredi 15 et la presse le samedi 16. Elle dirigera un remake de la Sortie des Usines Lumière le samedi 16 et clôturera le festival le lendemain.

 

­

 

­

­

Longs métrages

Two Friends (1986, 1h16) 

Sweetie (1989, 1h39) 

Un ange à ma table (An Angel at My Table, 1990, 2h38) – Restauration par The Criterion Collection

La Leçon de piano (The Piano, 1993, 2h01) – Restauration 2K sous la supervision de Jane Campion. Les Archives du film australiennes ont procédé à la restauration du son, nouveau mix VO 6 pistes.

Portrait de femme (The Portrait of a Lady, 1996, 2h22) – Restauration 4K réalisée par NBCUniversal StudioPost 

Holy Smoke (1999, 1h55)

In the Cut (2003, 1h59, int –12ans)

Bright Star (2009, 1h59)

The Power of the Dog (2021, 2h07) AVANT-PREMIÈRE

­

­

 

­

­

Courts métrages

Peel, exercice de discipline (Peel – An Exercise in Discipline, 1983, 9min, Palme d’or du court métrage du Festival de Cannes) Restauration 4K Acid Pictures sous la supervision de Wojtek Janio, à partir d'un interpositif.

Le Journal de l'eau (The Water Diary, 2006, 18min) 

 

Master class

Rencontre avec Jane Campion au Théâtre des Célestins

­

­

­

eebe04823d385eda324627f442efea7a0df4d09486903a5204e57917bbae1fad.jpg?e=-_2i3XUv_oQL01r_bPivQWhdCJx5xNDf7xRLXKgZE_50EmJRWA_R3k4joYCYhOFQooNPr77bDuSCtRU_ARyh2-hQzD85WQ8qu-T9XSmaaqFI1RHRyl4mwiTLzo5xN1bWED3mPeU3sBs5Goa38K2clb3ev-MKDJQEFbJmX603_HVAIPyDyKgyrmRAlIW64xcQKZE5KbKBTz3x_fR_bmzEl8l-KX37jD4jJYPEQdnS3T9A51r7GA

­

 

­

 

­

­

Remerciements aux distributeurs et ayants droit : ArenaFilms, Australian Film, Television and Radio School, Universal Pictures, Carlotta Films, Mission, Netflix et Pathé Distribution.

­

 

­

 

­

­

The Power of the Dog 
Le nouveau film de Jane Campion en avant-première

­

98fbb50940a37bf4b377ef2449f3be841480f6a74986e99006721e12c64c0d55.jpg?e=BQ7GVdHDELFUuEIefMianreHk1eua_Xa8ofcSe-QMtLTxxP_jTzGUxJa5YgdweS83uu_6ME_G4rbJ8TfKLvFkhAVjFoaHV3KNuR-vdo5CM1tZE11qyZnuCp4NGOW_AuaoHY1WOfrR2DwKWVTxXWsHV9ViXXCTiZ_8l3Xt42HYGkl8axw2_2L61HvSCoz1fSLD6fSQ2MkHY3O0GxU_1bU5mPajKpRZqHr1HCR4gJWsJ8z3x2EJA

­

 

Accompagnant durant le festival la projection des œuvres qui ont jalonné sa carrière, la cinéaste présentera surtout l’avant-première de son nouveau film.: The Power of the Dog, avec Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst, qui lui a permis d’obtenir le Prix de la mise en scène au festival de Venise des mains du Président du Jury Bong Joon-ho. 

 

Le film sera diffusé sur Netflix le 1er décembre 2021.

­

 

­

 

­

­

Les grandes rétrospectives

 

­

­

 

­

Le festival Lumière, c’est un inlassable travail destiné à reconstituer et à restituer les filmographies des grands cinéastes. Cette année, l’Américain Sydney Pollack, le Français Gilles Grangier et la Japonaise Kinuyo Tanaka, actrice chez Ozu et cinéaste totalement inconnue dont le parcours en six films surprendra autant qu’il ravira.

­

­

 

­

L’Amérique de Sydney Pollack 

­

 

­

 

­

« Sydney Pollack préfère les individus aux idées, les sentiments aux idéologies, les nuances du gris au contraste du noir et blanc », écrit le regretté Michael Wilson. À travers une œuvre riche, élégante et subtile, Sydney Pollack aura fait le portrait de héros secrets, abîmés – incarnés à sept reprises par son alter ego Robert Redford –, à la recherche de liberté et de racines sur une terre de pionniers. Il apportait à ses films poésie, lyrisme et mythologie. Retour sur une certaine histoire de l’Amérique en compagnie d’un de ses plus grands portraitistes avec des restaurations inédites. 

­

­

 
 

­

Trente minutes de sursis (The Slender Thread, 1965, 1h38)

Copie restaurée à partir du négatif caméra original 35mm. Restauration inédite présentée en exclusivité à Lumière
 

Propriété interdite (This Property is Condemned, 1966, 1h50)

Restauration 2K à partir du négatif original par le laboratoire Technicolor US 
 

Les Chasseurs de scalps (The Scalphunters, 1968, 1h42)
 

On achève bien les chevaux (They Shoot Horses, Don’t They?, 1969, 2h09)
 

Un château en enfer (Castle Keep, 1969, 1h47)
 

Jeremiah Johnson (1972, 1h48)
Nouveau matériel (DCP VOSTF) créé spécialement à l'occasion du festival Lumière
 

Nos plus belles années (The Way We Were, 1973, 1h58)

Restauration 4K
 

Yakuza (The Yakuza, 1974, 1h52, int –12ans)
Nouveau matériel (DCP VOSTF) créé spécialement à l'occasion du festival Lumière
 

Les Trois jours du Condor (Three Days of the Condor, 1975, 1h57) 
Restauration 4K au laboratoire Hiventy en 2019 supervisée par Studiocanal
 

Bobby Deerfield (1977, 2h04, en VOI)
 

Le Cavalier électrique (The Electric Horseman, 1979, 2h01)
 

Absence de malice (Absence of Malice, 1981, 1h56)
 

Tootsie (1982, 1h56)
 

Out of Africa (1985, 2h41)

Copie restaurée
 

Esquisses de Frank Gehry (Sketches of Frank Gehry, 2006, 1h)

­

 

­

­

49c5d4a0cc8afd0c9084413ebabda8cc73e6626f94a70720bda5517cd94abbfa.jpg?e=8CNrbd7CiUBWpjO0VDnrAvIO3mlhYVQcVp_dQFC_yfHAn8J1WpUEwsfUk14aV3BArX7-2KU148eozOBBHZUb0Oz4VwlQGA_uZGvzswKh56IRZRNrRh7j9kAHBPGZM18Hp12agb5Hoq1qC3yeDQkaBWzWLuseL9Qew7nDPenDdPiprdrUdGxd29X9-YJOMAUMKdVdHbgF_S2qcRDTtDqcx4zO8J2QhjFXD2pNUWvFV42GVK1YIg

 

­

Robert Redford dans Les Trois jours du Condor (1975)

­

 

­

 

­

­

Remerciements aux distributeurs et ayants-droit :  Les Acacias, Park Circus, Swashbuckler, Paramount Pictures, Universal Pictures et Warner Bros

 

­

 

­

­

Kinuyo Tanaka, réalisatrice de l’âge d’or du cinéma japonais
Dans le cadre de «.Histoire permanente des femmes cinéastes.»

­

 

­

 

­

Julia Ducournau Palme d’or à Cannes, dont toutes les compétitions ont été remportées par des réalisatrices… Audrey Diwan, Lion d’or à Venise… Les temps et le monde seraient-ils enfin en train de changer.? Car cela n’a pas toujours été comme ça.

­

 

­

 

­

C’est pourquoi chaque année, le festival met en lumière et visite l’œuvre d’une cinéaste dont le travail a été parfois oublié ou entravé par le contexte conservateur de son époque. Le cycle «.Histoire permanente des femmes cinéastes.» a ainsi permis la redécouverte des œuvres d’Alice Guy, Germaine Dulac, Larissa Chepitko, Muriel Box, Dorothy Arzner, Ida Lupino, Lina Wertmüller ou encore Joan Micklin Silver. Cette année, le festival proposera, en collaboration avec Vincent-Paul Boncour de Carlotta Films, qui a construit cette exhumation et l’évoquera au Marché International du Film Classique, une rétrospective des films de la seule réalisatrice de l’âge d’or du cinéma japonais.: Kinuyo Tanaka.

­

 

­

­

2bd3b6f75dd5cc9d25bbbb43a6423607bdb4b232d4272cf972b955f241c6ac89.jpg?e=jiCwKTKsgJhIDrA250pvRDTtvcuZzlfzkFx6FkUgzZDfutq9MQ_gN_0CRJCJ8VgGpAcuTn_jBVQHrA4sfRC_WLhq98j9ZoSndkCyZjrufW6Gag6UJw44q7DFA-g2S-xUTce9eLzo5eQwDr39eeyocuY0frwyhlr-yr3pzkixjUHdaydW4eALRRux1gmwnlPBSJuYoVcrDzHcYzke3KP8cJ4JUZBYVF_iplhyw8WBFutiPbGYpg

­

 

­

 

­

Actrice notamment chez Ozu, elle a réalisé six longs métrages (splendides) qui seront présentés pendant le festival avant leur sortie en salles et leur réédition en DVD. 

­

 

Lettre d’amour de Kinuyo Tanaka (Koibumi, 1953, 1h38)

Restauration Toho Co., Ltd. réalisée à partir du négatif original du film

 

La Lune s’est levée de Kinuyo Tanaka (Tsuki wa noborinu, 1955, 1h41)

Restauration 4K par Nikkatsu Corporation et The Japan Foundation à partir du positif 35 mm original au laboratoire Imagica Entertainment

 

Maternité éternelle de Kinuyo Tanaka (Chibusa yo eien nare, 1955, 1h46)

Restauration 4K par Nikkatsu Corporation et The Japan Foundation à partir du positif 35 mm original au laboratoire Imagica Entertainment

 

La Princesse errante de Kinuyo Tanaka (Ruten no ohi, 1960, 1h42)

Restauration de Kadokawa Corporation par Imagica Entertainment Media Services, Inc., en association avec The Japan Foundation

 

La Nuit des femmes de Kinuyo Tanaka (Onna bakari no yoru, 1961, 1h33)

Restauration Toho Co., Ltd. réalisée à partir du négatif original du film

 

Mademoiselle Ogin de Kinuyo Tanaka (Ogin-sama, 1962, 1h42)

Restauration Shochiku Col.. et image par Imagica Entertainment Media Services, Inc. Remerciements particuliers à The Japan Foundation

­

 

­

­

­

En collaboration avec Carlotta Films 

 

­

 

­

­

393b0da4ecd1de8beb9c41d2c60f634ecf57f4d096de1ca9c6ce195d251ff209.png?e=4a1_14g253YGkgTAdrIhVQVN_NW7Kjt1twQDuOkO-iEG5kCWMA4HYvIhuA63uvO8q3SVzKQCMZmZ4F31fWSRwjJkJQoZAbDw7cHqk1VQsBEvp2wNunyTBVes5QuDPe_PFHiq6phEhwY4iaEz0kRrhZFnFMo3VuoGLZ99xchZ-B3BjwvpH_wZBRg3TPZ5IefolfGB6HlM8pUHjweGDMyXP_yq0iTLbrN4djoLcSvOzavkiz6Vbw

­

­

 

­

­

Par ailleurs, le festival Lumière fera un retour sur deux réalisatrices honorées récemment en présentant deux films jusque là indisponibles :

 

­

­

 

­

b15af04754361e5618607b422e029bbfd89c5573817b6ccdd427e074e44c39a6.jpg?e=2yhRZ6KkDktAcmKCHERUVopAiYvTRdRgV9dwiniHyIN_elCjNhza5lrcIx22pySvDrnso6eDSGiJKwNPhMYyb2SIiQYSiJBzXhaWG9Yn_61kB_9EJMCDvtB58lEldfNPHqEkkTf6hTW4YxXXzlAHThwVO6l__sE-6GbfTswL2YHDjIISzNWEWEfgPh_mSUe_6bB_PAxSH57P67peZqx-eOh-M5-ZNpOrzI1ZsyCXMmQ6l17aLQ

­

 

Ida Lupino (Lumière 2014) 

­

 

Hard, Fast and Beautiful! d’Ida Lupino (1951, 1h18) 
Restauration 2K réalisée par Lobster Films, scan 5K d'un marron. – Distributeur : Théâtre du Temple

Et les documentaires :
Gentlemen and Miss Lupino de Clara et Julia Kuperberg (2021, 52min)

Ida Lupino, la fiancée rebelle d'Hollywood de Géraldine Boudot (2021, 52min) 

 

­

­

0ceb18210b2670eab7591706bb51ccf04c5652ad3dbc7e7192d144fcd10edb42.jpg?e=WnD7Pq2p4hiGQUmOBLUCthi1cqMNzGK_CB-05_M7WPoJaNo3BuTjVfD0l7NUciOAQ3_GDW5xxIlK5NeoCjH9nk1i_q0qWizDgOJaen9MR3rBIzv7YNIcNdPTI0suUff97Eqo0B-Pa4WBaitLDRzbpDuAj8LVS3SgLGHFgwSzq3wGXaZXIZQvOFzTJ9YYBKyQxRbxCOLrevvTrGcwYTmTcZW0BB7qtMnLpjd0dlkoX5B-lOrmKA

­

 

Jacqueline Audry (Lumière 2015)

­

 

Le Lis de mer de Jacqueline Audry (1970, 1h26)
Restauration par VDM à partir du négatif image et du négatif son version anglaise (plus long montage existant (The Girl Beneath the Lion). – Distributeur : Studiocanal

­

 

­

 

­

­

Gilles Grangier
Du cinéma populaire

­

 

d9be2f8cb6e2b47a900e8b8d8c39ecd5d02ff794b6fb6012d70044f4304cd4a0.jpg?e=ygIRz_HuvDoAyNM08xS6flmq1TBJeLsfE5y1yr20C8S8B6cttUyV1i_IEUmTAB0phiV6DWtx-WGWGR3EzIcyibSA65eOlfOV6Zo-6Hy9dR_iC2XN-wyJLMQrE8MhZHF_eCd__ntErUEQen96ljxR4_9Zm_gbfsfa99-MgDStvOxxBIZWbGBZ9LjFq3adSO7C6llUcFkteSpwRWHbGpWG_27DhzLh_b49ECTTWesKq3DqZg

 

© Alex Quinio / Gamma-Rapho

 

­

Figure majeure du cinéma français des années 1950 et du polar «.à la française.», Gilles Grangier fut considéré comme un bon artisan d’œuvres populaires. Il est plus que ça. Il dirigera douze fois Jean Gabin et tournera avec Fernandel, Bourvil, Fernand Ledoux, Luis Mariano, Arletty, Lino Ventura, Jeanne Moreau, Jean Marais, Claude Brasseur… Aujourd’hui remise en lumière, son œuvre met à l’honneur la comédie comme le film noir, quand il adapte les polars de Simenon ou de Simonin, elle dépeint avec réalisme une époque, un peuple, un pays.

À noter aussi, la réédition de Passer la Loire, c’est l’aventure, livre d’entretiens avec le cinéaste Gilles Grangier par François Guérif, aux éditions Actes Sud / Institut Lumière.

­

 

Films présentés :

Histoire de chanter de Gilles Grangier (1947, 1h35) 

Copie inédite restaurée en 2K réalisée pour SND par le laboratoire Eclair et supervisée par Filmo, avec le soutien du CNC.

 

La Vierge du Rhin de Gilles Grangier (1953, 1h30) 

Copie inédite restaurée en 4K pour Studiocanal au laboratoire VDM.

 

Gas-oil de Gilles Grangier (1955, 1h33) 

Copie inédite restaurée par TF1 Studios.

 

Le Sang à la tête de Gilles Grangier (1956, 1h23) 

Restauration 4K Pathé, d’après les négatifs originaux safety, effectuée au laboratoire Neyrac Films.

 

Meurtre à Montmartre de Gilles Grangier (1957, 1h32) 

Copie inédite restaurée en 2K pour Pathé, d’après les négatifs originaux safety au laboratoire Éclair Classics avec l’aide du CNC.

 

Le Désordre et la nuit de Gilles Grangier (1958, 1h33) 

Restauration 2K pour Pathé, d’après les négatifs originaux safety au laboratoire Éclair pour la partie image et L.E. Diapason pour la partie son avec l’aide du CNC.

 

Échec au porteur de Gilles Grangier (1958, 1h27) 

Restauration 2K pour Pathé, d’après les négatifs originaux safety au laboratoire L’Immagine Ritrovata (Paris-Bologne) avec l’aide du CNC.

 

125 rue Montmartre de Gilles Grangier (1959, 1h25) 

Restauration 2K pour Pathé, d’après les négatifs originaux safety au laboratoire Éclair pour la partie image et L.E. Diapason pour la partie son avec l’aide du CNC.

 

Le Cave se rebiffe de Gilles Grangier (1961, 1h38) 

Restauration 2K effectuée à partir du matériel d’origine par DIGITAL FACTORY, avec le soutien du CNC.

 

Maigret voit rouge de Gilles Grangier (1963, 1h27) 

Copie inédite restaurée en 4K pour Studiocanal au laboratoire VDM

 

Les Grands seigneurs, les bons vivants de Gilles Grangier et Georges Lautner (1965, 1h45) 

Copie inédite restaurée en 4K pour Studiocanal au laboratoire VDM.

 

Train d'enfer de Gilles Grangier (1965, 1h32) 

Copie inédite restaurée par TF1 Studios

 

Un cave de Gilles Grangier (1972, 1h37) 

­

 

En collaboration avec Pathé, TF1Studio, Studiocanal, Les Acacias, Gaumont et SND.

 

­

 

­

­

Lumière Classics

­

Lumière Classics est une sélection des plus grandes restaurations de l’année présentées en avant-première, permettant de revoir quelques chefs-d’œuvres ou de découvrir de véritables pépites enfouies dans l’Histoire.

­

Films français

­

 

b0ccf40940855cd4139a90865174191c9f9ed20be7ea262795b8e62e7b5a8d66.jpg?e=9Qf2HZLFRtr_ogoCuh8YG8K_KuygXnxeVuktxRN-AwWxLMak-cqht0154owykZvZxznGq_-ZuLwWQ6pqUzOS7svJixnioP-dFtHiDPNSGUR-GqM9AVf0zB5rpr6vUNhw-p2O8YkZ-RIccczBEUbAfmEtfYPcs86zhnmWfxgJlDU2XN6gkrBoQxoQfm97TEZrzWYAHbMRPd9_LYlKEizBxolTA5wfuGr9IwCgBaEXk9I1YTm-cQ

­

Jofroi de Marcel Pagnol (1933, 52min) – Restauration 4K image et son supervisée par Nicolas Pagnol et Eric Vallée au laboratoire Hiventy d'après les négatifs image et son en nitrate incomplets et éléments de tirage complémentaires. – Distributeur : Compagnie Méditerranéenne de Films

 

Les Bas-fonds de Jean Renoir (1936, 1h33) – Restauration 4K par Gaumont, avec le soutien du CNC, réalisée chez Eclair Classics pour l’image et Le Diapason pour le son, à partir du marron. – Distributeur : Gaumont

 

La Loi du Nord de Jacques Feyder (1942, 1h43) – Restauration 4K par Studiocanal, TF1 Studio et Mme Osso Fontaine, réalisée par l'Image retrouvée, avec la participation du CNC. – Distributeur : Studiocanal

 

Fille du diable d’Henri Decoin (1946, 1h39) – Restauration Pathé 4K, d’après les négatifs originaux nitrates, effectuée au laboratoire Hiventy pour la partie image et L.E. Diapason pour la partie son. – Distributeur : Pathé Distribution

 

Martin Roumagnac de Georges Lacombe (1946, 1h35) – Restauration 4K Les Films du Jeudi avec le soutien du CNC et de Coin de mire cinéma, d’après les négatifs originaux nitrates conservés par le CNC et réalisée par le laboratoire Hiventy pour l’image et au Studio L.E. Diapason pour le son. – Distributeur : Films du Jeudi

 

Au-delà des grilles de René Clément (1949, 1h35) – Restauration 4K réalisée, pour SND, par le laboratoire l’Image Retrouvée et supervisée par Filmo, avec le soutien du CNC. – Distributeur : Distributeur : SND

 

La Mort de Belle d’Édouard Molinaro (1961, 1h44) – Restauration 4K Studiocanal au laboratoire L'Image retrouvée avec la participation du CNC. – Distributeur : Studiocanal

 

Solo de Jean-Pierre Mocky (1970, 1h29) – Restauration 4K supervisée par Mocky Delicious Products et réalisée par le laboratoire Eclair Classics. – Distributeur : Les Acacias

 

L’Annonce faite à Marie d’Alain Cuny (1991, 1h31) – Restauration 2021 initiée par Potemkine et Hugues Desmichelle et supervisée par Caroline Champetier au laboratoire Hiventy. – Distributeur : Potemkine FIlms

­

Films internationaux

­

 

3edc78d745bb4fa0ebb8df9009a8ae3e5e18c9b8c35537a6d3f48318bce131bc.jpg?e=gpkE61HmI02G0J8C5V1Y4goyc9teNJu54pmzeq4pUfwQS4x58qDCHA4Acw4xR_f4vo0DntN8Jo8mOUwe_WUvo9uHmE7Gxv_Xol2e5_6qdB__tpQgtrJy4Eo9TE20ejkIVvXUaRUqwJG0VMmRcJXa2g5hIXdmJVmc52VxLXZ9s25PrHZCU0BYfvGM6577mhi4ha7X5dNLMo4KOvaXmXuJ_afGLRvhp5aHznpgcrZ-w3XbZRbRHA

­

Cette sacrée vérité de Leo McCarey (The Awful Truth, 1937, 1h31) – Film restauré – Distributeur : Park Circus

 

Je sais où je vais de Michael Powell et Emeric Pressburger (I Know Where I’m Going!, 1945, 1h32) – Restauration BFI et Film Foundation en association avec ITV. Fonds de la restauration par la Hobson/Lucas Family Foundation, avec la participation de Matt Spick. – Distributeur : Park Circus 

 

Rio Escondido, ville d’enfer d’Emilio Fernández (Río Escondido, 1948, 1h50) – Restauration 2K par la Cineteca Nacional de Mexico et menée par Digital "Elena Sánchez Valenzuela" Cineteca Nacional México. 

 

Deux sous d’espoir de Renato Castellani (Due soldi di speranza, 1952, 1h50) – Restauration par le laboratoire L'immagine Ritrovata – Distributeur : Les Films du Camélia

 

Ce couple heureux de Luis García Berlanga et Juan Antonio Bardem (Esa pareja feliz, 1953, 1h22) – Restauration 2K supervisée par Javier Rellán et menée par la Filmoteca Española Digital Image et le Systems Laboratory, CCR (Conservation and Restoration Center) 

 

Walk On the Wild Side d’Edward Dmytryk (1962, 1h54, int –12.ans) – Restauration 4K – Distributeur : Park Circus

 

Le Grand Silence de Sergio Corbucci (Il grande Silenzio, 1968, 1h46, int –12.ans) – Restauration 4K Studiocanal aux laboratoires Augustus Color et VDM – Distributeur : Studiocanal

 

Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000 d’Alain Tanner (1976, 1h50) – Numérisation Filmo.ch avec Association Alain Tanner et la Cinémathèque suisse 

 

Le Saut dans le vide de Marco Bellocchio (Salto nel vuoto, 1980, 2h) – Restauration par le laboratoire L'immagine Ritrovata – Distributeur : Diaphana

 

Passion d’amour d’Ettore Scola (Passione d’amore, 1981, 1h57) – Restauration TF1Studio – Distributeur : TF1Studio

 

Millennium Mambo de Hou Hsiao-hsien (Qianxi mànbo, 2001, 1h59) – Restauration 4K du négatif original d'Orange Studio par le laboratoire L’Image retrouvée Paris-Bologne. – Distributeur : Carlotta Films

­

Trésors et Curiosités des archives

­

 

6cb2772f28848ebf9ddc7874592f997d3b5f5aa18da2c3d9bd835c5d75610943.jpg?e=3sUyWKnyZCw2W9RPimvF6j28wMG1DKC2HBRyK_w942AKVPVAFFxHdneQyvNCKx5_C0584ie2SM7YKezMkGMCzlidCKLozHjgceuHaUktxiFytDmC6OGymrk6BqyfXWrIndohCTbwbfyABF0qF6-gd2pQmQHQV6dMDorPfIpQUz2I8fSUUVokcr07CHq7Z3UPTFTSuyaBc_nalNMD02MnMs4XbtLZNE_zNunFvYHiTvoLsgDnoA

­

Allemagne Ariane, jeune fille russe de Paul Czinner (Ariane, 1931, 1h26) 
Restauration 2K faites à partir de deux copies nitrate de la Cinémathèque Suisse et menées par la Deutsche Kinemathek, Berlin, avec le soutien du FFA’s “Förderprogramm Filmerbe.” – Distributeur : Tamasa
 

Chine Pour une vie plus belle de Fangqian Chen et Tian Xie (Jin shang tian hua, 1962, 1h15) – Restauré par la China Film Archive
 

Côte d’Ivoire Visages de femmes de Désiré Écaré (1985, 1h30) 
Restauration 4K supervisée par Gaël Teicher pour La Traverse et réalisée par le laboratoire Cosmodigital (Paris) et L.E. Diapason pour le son – Distributeur : La Traverse
 

États-Unis Variety de Bette Gordon (1983, 1h40) 
Restauration 2K à partir du negatif original 16.mm sous la supervision de Bette Gordon.– Distributeur : Les Films du Camélia


France / Italie Sicilia.! de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub (1999, 1h06) – Distributeur : Survivance
suivi de Où gît votre sourire enfoui.? de Pedro Costa (2003, 1h44) – Distributeur : Survivance


Hongrie Ah ! Ça ira de Miklós Jancsó (Fényes szelek, 1969, 1h21) 
Restauration faite à partir du negatif original,par le National Film Institute Hungary Film Archive et menée à la NFI Film Archive et au Filmlab.


Pologne La Passagère d’Andrzej Munk et Witold Lesiewicz (Pasażerka, 1963, 1h) 
Restauration 2K par Di Factory


République tchèque La Fête et les invités de Jan Němec (O slavnosti a hostech, 1966, 1h11)
Restauration 4K en collaboration avec le Festival du Film Karlovy Vary, la Národní filmový archive, Prague et le Czech Film Fund. Remerciements à Mme Milada Kučerová et Mr. Eduard Kučera.


Serbie Une affaire de cœur.: La Tragédie d’une employée des P.T.T. de Dušan Makavejev (Ljubavni slucaj ili tragedija sluzbenice P.T.T., 1967, 1h09) – Restauration 2K par la Cinemathèque yougoslave – Distributeur : Malavida

 

­

 

­

­

Les grands classiques du noir et blanc

 

­

­

 

­

2c4e50ebeeb51d7d9e5fc9597a70485ad561e40dc2f4fd459a54f8b0d2ba99b0.jpg?e=MnO0peour12uak6TBv5g6o8CHjUng9NgUziELg1aDJL3W9wjJ-0JX2gMCvUkeoq5XEObIuppxIFy3B25AuabqhKMrjbK8jqS-cDU28lOTitKAb8wkKpyKzD9Piz9aOiNbsafxEQos49HT0j-qVnqvGWybDf41fuwDTaheMvf6NygG-3JiZLsC52QSkOjZL0_8HGhcKGLa47QXKVy6ct4nydS7eeXaB5PWx3zwXtMXwUIxuKhYQ

 

­

­

 

­

Ne jamais oublier l’Histoire, ne jamais cesser de renouveler l’écho des grands classiques, telle est la mission d’un festival de cinéma de patrimoine. Inaugurée en 2019 pour les dix ans du festival Lumière, cette sélection de chefs-d’œuvre qui ont fait l’Histoire du cinéma est l’une des plus fréquentées par le public. Des grands classiques qui méritent à nouveau le grand écran, de Boulevard du crépuscule à Un chien andalou, du Château de l’araignée à Huit et demi, et bien d’autres encore, voici, dans de splendides conditions de projection, quelques-uns des films marquants du XXe siècle.

 

­

­

 
 

­

Un chien andalou de Luis Buñuel (1929, 25min)
Restauration 4K  par La Cinémathèque française et la Filmoteca Española en collaboration avec Les Grands Films Classiques, grâce au soutien de Creative Europe.

 

La Belle équipe de Julien Duvivier (1936, 1h44)
Restauration 4K Pathé, d’après les négatifs originaux nitrates au laboratoire L’Immagine Ritrovata (Paris-Bologne) avec l’aide du CNC. – Distributeur : Pathé Distribution

 

Le Jour se lève de Marcel Carné (1939, 1h33)

Restauration 4K Studiocanal – Distributeur : Tamasa (pour Studiocanal)
 

To Be or Not to Be d’Ernst Lubitsch (1942, 1h30)
Restauration supervisée par Studiocanal et réalisée au laboratoire Eclair – Distributeur : Les Acacias
 

Le Sang des bêtes de Georges Franju (1949, 22min)
Restauration réalisée à partir d'un scan 4K des négatifs originaux par le laboratoire du CNC. Son restauré par les équipes de l'Image Retrouvée (Paris).
 

Sunset Boulevard / Boulevard du crépuscule de Billy Wilder (Sunset Blvd., 1950, 1h50) – Distributeur : Park Circus
 

Él – Tourments de Luis Buñuel (Él, 1953, 1h32) – Distributeur : Films sans frontières
 

Le Château de l’araignée d’Akira Kurosawa (Kumonosu-jo, 1957, 1h50)
Restauration image et son par Wild Side à partir d'une numérisation HD de la Toho. – Distributeur : Carlotta Films
 

La Soif du mal d’Orson Welles (Touch of Evil, 1958, 1h35) – Distributeur : Park Circus
 

Gare centrale de Youssef Chahine (Bab el-Hadid, 1958, 1h17) – Film restauré – Distributeur : Tamasa
 

Huit et demi de Federico Fellini (8.½, 1963, 2h13)
Restauration 2K supervisée par Gaumont. Image restaurée chez Eclair, son chez Le Diapason, à partir du matériel d’origine. – Distributeur : Gaumont

­

 

­

­

 

­

Sublimes moments du muet

­

 

Avec l’Orchestre national de Lyon, à l’orgue ou au piano solo, les films muets sont transfigurés par la puissance du «.live.» et le plaisir d’être tous ensemble pour les découvrir. Cette année, entre la France, l’URSS et l’Italie, un riche programme devrait ravir tous les amoureux de cet autre langage du cinéma.

­

« Chaque fois que je vois ces films, je pars à la recherche de disparus, et c'est un monde de revenants que je découvre, baigné dans la mélancolie du noir et blanc, avant qu'un irrépressible regard jeté en arrière ne le plonge à nouveau dans la nuit. Ces hommes et ces femmes démodés mais jeunes, insouciants, tellement vivants, je sais qu'ils vont mourir et ils me font anticiper ma propre défaite. Les muets me permettent de me livrer à une pratique divinatoire, celle de faire parler les morts..»

 

Didier Blonde, Les Fantômes du muet (Gallimard)

­

 

­

 

­

­

Deux événements à l’Auditorium de Lyon

­

 

Visite au cinéma muet avec, au programme, deux ciné-concerts au sein de l’Auditorium de Lyon.Casanova d’Alexandre Volkoff, superproduction à la française – fruit des talents réunis au sein du studio Albatros, «.l’école russe de Montreuil.» – accompagné par l’Orchestre national de Lyon, dirigé par le compositeur Günter Buchwald, sur une nouvelle partition qu'il a lui-même composée.; et La Grève, premier film de Sergueï M. Eisenstein, accompagné à l’orgue par Samuel Liégeon.

­

­

 

­

c6a75eb5b5cb5d46e03ecd453fb9165dc548908ecaba55e6460c791e735c2d86.jpg?e=0PEIG8D9lcTPE5MVpc6yjOOOZ2voqw6l3tHVY_A6pGyE9ID5hQdDxDgr_81i7_TYWs7H2NVpHHjZP4ZZwySxeB7Qx31DW1PhJYKvtk22s9UdL4xEY58tE0vX8lSP8sUll5MUa6VKI9gVa8FFIXmSDRen1-wlo9TJ2Wepz03voIkTMKSrhlccnuGrU89IbNoFlYXRkWTwG2sLvsxIQtR2gg25dBkidlXmGYorBpOrdHoU6t1ZFA

­

Casanova d’Alexandre Volkoff (1927, 2h39) 

En copie restaurée par La Cinémathèque française, le film sera accompagnée par l’Orchestre national de Lyon, dirigé par le compositeur Günter Buchwald.

Mercredi 13 octobre à 20h à l’Auditorium de Lyon

­

­

­

98ba6177fd3960caf348a78df3689ea34be2aaf1d49b6c205bad79e4a6021257.jpeg?e=f6KjokQsVkm-z6fV5CFBPqkTpr7t_VAxtfGr8y5CuFEjwsVCw2uzTlBgwSzFg2GZ44I5cUfIuP-kRjrUVvu_lN29x-V2jVNNSu8uRCiiruq1dOgdGG9ruN4xdhFHshSQrqCpR46xi7qwuGtmE5ueqZNd7D5u-sjAnJMlXB-MUU1E2aM3Exag9WI_mJE24wdv7229NSMXXMgJYMyjebJe4Sxu03VZ1Jbl8juBvvp6jC2Od3egLQU

­

La Grève de Sergueï M. Eisenstein (Stachka, 1925, 1h34)

En copie restaurée en 2K par Gaumont-Pathé Archives et accompagné à l’orgue par Serge Liégeon.

Dimanche 17 octobre à 11h à l’Auditorium de Lyon

­

­

­

 

­

Deux ciné-concerts au cinéma

­

 

Au piano avec Didier Martel ou Fred Escoffier, deux grands chefs-d’œuvre américain et italien du muet, et un troisième, français, présenté avec une nouvelle partition musicale, toujours en copie restaurée.!

­

 

­

 

­

3f2ce8d0e42a9a5011cd893021169a613331af42ce617fc44a3818d9a52b2bcf.jpeg?e=IoQAmjKfrM17Hs_WP4XlIcw5HjqrWVhMwLjDzIJ9HT6LfikJ3qrQ5qDpClCmbDS8KOEmD3VsWOec6kfMU6jPKq_HEfm3IbcDvH0KcvDK6cTgtuQjcyubPPotPidxd30S2dCB-8IeqiQUbbuEkAWEqYHFQl2ZAjm1acC75ZFXor8-SR0vwyRHbDAqQTBj3pkHdPy_9fnQ3YTjnJhibA5kK4Vjc-xX72BIa8GuvWgPCCpqihbYJkE

­

Les Trois Mousquetaires de Fred Niblo (The Three Musketeers, 1921, 2h16)


Copie restaurée en 2K par Cohen Film Collection depuis le master 35.mm original.
 

Mardi 12 octobre à 10h30 à l’Institut Lumière

­

­

­

 

­

6f82a0f69046316eeb175c923042085bf09c8add2937156e793e4299f5efb59e.jpg?e=4Q17D29WSS1DV0ApB8ZbuUWzGiB6oFDRY2bWFsD8sZcEfalDZLxefMXfa0qVB4X3JpOo7ZZ9AWqKH1Smi3u7GewfX7i8rUGGAv5360-roF_0pIrroyECN7KKAkl3r9Y6afIyFmFZP7UuauhbtsQ0GXBlEgUnRhlq0v-i9FHdeTDNrsqY5pPas5nWrsSl1_hR9aPxO50agHDVv86m5ONUHj447GTktYHb1pSc6PIMBCtW-OkX2Q

­

Villa Falconieri de Richard Oswald et Giulio Antamoro (1928, 1h34)

 

Film restauré en 2K par le MICLab laboratory à Milan et supervisé par la Cineteca Milano.

 

Mercredi 13 octobre à 11h à l’Institut Lumière

­

­

 

­

­

Et présenté en version restaurée avec une nouvelle partition :

­

­

 

­

78ffcbdeec532ae8d46773a47b1fbdf8881f0554d1373736b24587c14e3a7b8f.jpg?e=JXprVl5emb_1z0GKulLfSXjfF70tCO_lnLFA1M4FqGdyuI5nGKtVvlmp0PX6Th_RgQHmtSK7hnamKTXBSO3ki-zQIw4NXeyUDAGTsMQLeESDT1LGVqwqhWueft6i1d4rdPTp5qBiCjBfayck_WQkxi7B1N2DNbJkdv55SgiuclUzr8_oXcw7S2HQs4J4rYY_LAK-8hT--CS_zZtkVObBdiDnBs8aTd_PxIaWGDvBwFQE868dEw

­

La Divine croisière de Julien Duvivier (1929, 1h36)
 

Restauration Lobster Films avec le soutien du CNC à partir d’une copie nitrate abrégée et teintée, et de quatre éléments parcellaires 35.mm des collections de la Cinémathèque française, et avec des plans censurés extraits de copies des collections du Eye Filmmuseum et Lobster Films.


Vendredi 15 octobre à 11h15 à l’Institut Lumière

­

­

­

 

­

­

Le projet Linder

­

 

10772cb41b56acd9aa070cf2874216eb8c11b5d8126bd5f781186820f7c41971.jpg?e=EgEwFB_Qs99-rhRn76Vyi5SfiACGzGC0q3ipUfhvTCV4iZjgGJm1j5bgbaw0ZZUJj2CYlajoLVn2Gr7LKLLjRBRlHRBA-BdgsXxm0whkS3w2Vqt4Vu6c1nqoUfVyYNayKBcAoXJNLuETSK_N5E_1ojIgnnFTRLui_DuBGXQbQzT9UShbnbl4rcohYoo4KNPAgUiAKXYmq-o9OLFyVexrhgpeB3FiHdrap8vokuYpVznSbA3tRg

­

 

En 2018, l’Institut Lumière a été désigné comme légataire du Fonds Max et Maud Linder. Il en est ressorti le «.Projet Linder.» qui sera développé dans les années à venir. 

 

Après un premier lancement il y a deux ans, le voyage à travers l’œuvre de Max Linder se poursuit cette année avec la projection du Roi du cirque, fantastique et virevoltant dernier film de l’acteur-réalisateur, l’une des premières stars internationales du muet.

­

 

Le Roi du cirque de Max Linder et Édouard-Émile Violet (1924, 50min)
 

Restauré par Lobster Films avec le soutien du CNC.


Jeudi 14 octobre à 11h30 à l’Institut Lumière

­

 

­

 

­

­

Judex ou l’invention de la série au cinéma

­

 

De janvier à avril 1917, Louis Feuillade, scénariste et réalisateur au sein de la maison Gaumont, tient ses spectateurs en haleine.: avec un épisode par semaine –.une attente savamment dosée.–, le succès est phénoménal. Pour l’historien et écrivain Francis Lacassin, Judex est le premier véritable serial français, mariage du cinéma et du roman-feuilleton. Plus de cent ans plus tard, et alors que le monde entier se passionne pour les séries, il est important de découvrir Judex, le justicier de l’ombre.

 

­

 

­

­

b50c1ac3d4feaf6fa8ca80353366ca4265d85b51214c8eca2c25e9bbe8688ab6.jpg?e=313MQX6H-uOXuJPowUs0LTgK1kUQt3XBoZm9ahooavjYCVJpdo-oMhpukrG3YIdEbStv518ve9awn9i4VnEw2CYf63Sf874cxr1FsO_tKVyfIKFn2qt1TWiFpJQWJOxDBJ-obwkr05yJGROmvOytgT0G7uBlNRywgn610uEqAsHeN6lJn6gSvPbdH43ai4FnQkPN3kxeX1uhMG5yapClFOAwB2NOBgc4Ycbbs-YKvXeYI6x0Fg

­

Judex.: Prologue, épisodes 1 et 2 de Louis Feuillade (1917, 1h32)

Judex.: Épisodes 3, 4 et 5 de Louis Feuillade (1917, 1h47)

Judex.: Épisodes 6, 7 et 8 de Louis Feuillade (1917, 1h35)

Judex.: Épisodes 9, 10, 11 et 12 de Louis Feuillade (1917, 1h29)

 

Restauration 4K par Gaumont au laboratoire L’Image Retrouvée (Bologne-Paris) avec l'aide du CNC, d’après un négatif nitrate Gaumont et complété d’une copie nitrate teintée conservée par Lobster Films.

­

 

61a62e9ecfea16cca93277ce797d99487b4ffd245c61b879b2347ae3feb9781b.jpg?e=AwPM70u_gLdAqJ4mY8NX85fmG2TdP1uQMORb3s9dCdxqNU3qjho8mrT58hydQWvXt2jlIikoaPpw9o9wLMMJzmK1LCAjLRfqaY9P5o1tM9ve3s67GF9nWVca7xUkjjqLmu3g1CDQjmbm6EQr39uacOvYxDPqpxzL-HKpXA9pRI4qYANjuYCLRrxdCnvAXuMLq1164iq7eEQDaJDWawEKwnyKEj6mmjXF02mJA1q-YsoHlNcNNA

­

­

 
 

­

­

Moments d’histoire (du cinéma)

­

Une visite à certains épisodes de l’histoire du cinéma. Cette année, l’invention d’Antoine Doinel par Truffaut et le surgissement de la blaxploitation.

­

­

 

­

Les Aventures d’Antoine Doinel

­

 

74e947403dfdafed93762ceab0a07d27a80233b82f8d5ec964d11b67e4c748d5.jpg?e=Y3caaBVWEk3Uuy5XmrVOoQLEKZB5QwGt6Krb0_jpZlEIZ8HLX9Tp8J-FoO0TFGRxJlZWfu3reH-OTD_rmfDvLBilwcA0v9TriaRPFCEsmWp7S0QBxQatrV95WPsRMDgAlQk_FPjVk5Y8a1_uwk3zjs17mw-nUgfttiXeeDXPsd02FqEA07edNtHw8e8aP5SK_Q-0xNiHMiqwoYsbH5AwkE3FAoIGn2kdZQ7DvbzswaNXRupRRQ

­

Quatre longs et un moyen métrage parmi les plus beaux films de François Truffaut, retraçant l’histoire d’Antoine Doinel de l’enfance à l’âge d’homme. Tribulations d’un jeune parisien branché.: la vie, la mort, les femmes… Indispensable.!

 

­

Les Quatre cents coups de François Truffaut (1959, 1h39)
Antoine et Colette de François Truffaut (1962, 32min)

 

Deux restaurations 4K MK2 par les laboratoires Éclair Classics, L’Immagine Ritrovata et Le Diapason, supervisées par Guillaume Schiffman, directeur de la photographie assisté d'Éric Vallée, avec le soutien du CNC et de OCS.

 

Baisers volés de François Truffaut (1968, 1h31)
Domicile conjugal de François Truffaut (1970, 1h37)
L’Amour en fuite de François Truffaut (1979, 1h34)

 

Trois restaurations 4K MK2 par le laboratoire Hiventy, supervisées par Guillaume Schiffman, directeur de la photographie assisté d'Éric Vallée, avec le soutien du CNC et d'OCS.

­

 

Films restaurés par MK2. Sorties en salle par Carlotta Films. 

­

 

6ed7dd3132a773bb685eb1cfb3c3152fa4c882cca6bfe89d0bf37a2020ee6da0.jpg?e=RyA7bl3DN1PworLMjymNEYP1nmYQJ_5_kWfB0pwhH8DmAB--6xB1opOrJViAWglzY0TM71-zS__f9Dlk4sBadzuIpNM-elgzzvCvtFnxNLkI1ZBRcjIf2hqtPCe82ezqihNopOIwESdYvVhtSXtD9w_EFSCFMGb7C1v7bOV-We0GX0s6njTZuaYwdZdYFaGVBBy4uzrPLVSxW0e4eSilrQVwxVzf7SnZVY3YSjwY1eAxc7EpIA

­

­

 

­

1971.: Naissance de la Blaxploitation

­

 

­

 

­

9323b6d3af54173d49cfa28b93c951e834e0a87d7802290dfd5ec8c3260a4346.jpg?e=UFLcTumGS_VbBhBb7M_RzgYuuN0dubuyWlFVqjZH13gW2WUuZ5wZiL0qXsTAQ-s9drXw63dF1ie7kkYNakODjeMGfgjuuJJfCi8Lb84pyOmmfLeolSBfulWclaR_T9NHd2W26EukOspWGiOq8Ja1ey8bUgZ33YkOuenZhUbM09oEECm_QalFWitmGNCL8YciQpUIDXYzgqP24jgJ_7O6CjSYCwgEztkrZ3EPqN6U8EBLcOrwXA

­

En 1971 naissait, avec Sweet Sweetback’s Baadasssss Song de Melvin Van Peebles, ce qui sera aussitôt nommé la Blaxploitation, contraction des mots black et exploitation (l’exploitation désignant des films à petit budget misant sur le sensationnalisme et les tabous sociétaux). Par le biais de ce film dont il est réalisateur, producteur, scénariste, interprète, monteur et compositeur, Van Peebles entend réaliser un film dont la communauté noire peut sortir fière et victorieuse de la projection. Avec la sortie la même année du polar de Gordon Parks Shaft , les Noirs américains sont désormais devant et derrière la caméra, un tournant symbolique et politique dans l’Histoire du cinéma américain.

­

 

Sweet Sweetback’s Baadasssss Song de Melvin Van Peebles (1971, 1h37)

Shaft – Les Nuits rouges de Harlem de Gordon Parks (Shaft, 1971, 1h51)

 

­

 

­

­

Remerciement à Warner Bros, à Criterion et à Max Van Peebles

 

­

 

­

­

02d4e66607637796c0bc7bc5d53dcac788a7a0af148617e54627551fe0b21e78.png?e=BPZF70hQLMy6HAMyU0IuRM3JJOFjWqO8gmPniEHmQUU7FLQvJfpgKuu8aJ1834heAJfdZT3H1ot5jDVbzNcX72L4pTrj6CfNVB1QnD0yKYYFAe0qWIbSUnTwV7_os7BZafD9lcirmhCG2nyXayur4QbkopeVyg8XNuLDZyzXDSoYLXu3yQ5hbyLyn6r2eKElyeiTnKLhCZZyM4qf3c-NiZVL_qAd9d1ceM4Y2-KTQE3jDCwl7w

­

­

 

­

­

Célébrations

­

­

 

­

Clint Eastwood.: 50.ans de carrière de cinéaste

­

 

Avec Warner, le festival célèbre celui qui fut son premier Prix Lumière en 2009. Depuis Un frisson dans la nuit, son premier opus, salué à l’époque par Pierre Rissient et Bertrand Tavernier, ce sont cinquante ans d’une extraordinaire carrière de cinéaste qu’il aura accompli. Au programme.: son très grand film Impitoyable, un documentaire inédit avec de nombreux témoignages (Steven Spielberg, Martin Scorsese) et l’avant-première française de son nouveau film Cry Macho !

­

Impitoyable de Clint Eastwood (Unforgiven, 1992, 2h11)
Cry Macho de Clint Eastwood (2021, 1h43) AVANT-PREMIÈRE
Et le documentaire :
Clint Eastwood : L’Héritage cinématographique de Gary Leva (Clint Eastwood: A Cinematic Legacy, 2021, 2h15)

­

 

81b486c401b5aec31f1f3e654d5c7971f60301dc1243c6325abca9695ada0e88.jpg?e=HbRigtaEJ5vwXiC2HOInbN43K4aXeaVD1630LARV7TcgfHBhzN5htrktL1m7Th_ziZZl7gmvsDBd-n4fYm5rP_J5Ul9nLFcHLoq-S-AMRh5accKWhlZsxZmsL3wheKLAlju5S0G7_Z0LPXsYRdp7AWoKhi-eZSFiO6Z_I2GT_WACOGQDwpRh4IFYpq1Y18-Z7Ycw4oNGYyAtbSE2_Oc2dmCP2JERCfxBIAnC79YJQrEb7RiotQ

­

Remerciement à Warner, le studio historique de Clint Eastwood, et distributeur de son nouveau film Cry Macho, en salles le 10 novembre 2021

­

 

02d4e66607637796c0bc7bc5d53dcac788a7a0af148617e54627551fe0b21e78.png?e=OySJoEmyOO2cltOTrA81HRBipSbZGSgYczlUVzZq4igcF7XH3bGASvu2vEggYbhKHZ56BW3Vz3NBu-lrWBxmbdtkRzjBvuiq2d1_QLLA1nD6c_H1hbhdKEXes8duqJg7eEIa5JMraWS4I8KhurwQyxAabTZ8NBwOwPcH0QSSsxh_oK9cnnx54FESJUh8IEP_LhxnaZAxdcF5L0fSyln-mrbdNHFxnUwsOajgf27Mp-gThORZdw

­

­

 
 

­

Van Gogh de Pialat : 30 ans déjà

­

 

­

 

­

La main de Van Gogh, le peintre, filmée par la caméra de Pialat, le cinéaste. Film d’art, film sur l’art, sur un artiste qui n’a pas conscience de sa fin prochaine, Van Gogh est un film tumultueux, à l’image de son sujet et de son auteur, incarné avec puissance par Jacques Dutronc. Retour sur la toile-écran d’une des œuvres clés du maitre Maurice Pialat.

­

 

1f4611029e940446ab7a60975ac5bd767454b4f3a9f9307ec5d9e1fc7eb2c3e1.jpg?e=fW4_Fb3-4hUgyjgc-UlUXpuv6gxeXTqv7Y62phqqWLiutgSByFf0zAvEHwXu7fFp3rA_lfXrxs1IlHVXogMB8_HE5bHQtT5T5W86j58eS99AqapAC4mZKlm2nfAumTVvixBGjPs-Xbhu2AK7nawvAgu2GG9w7ly7cZaQabeJ3ucNfCwz3AAnVaGJ3wSugQOrmXCBfvxK-QAJBFUH7ztjc7G-NoGoAaItuwDJLtN3LwIhG8tD1w

­

Van Gogh de Maurice Pialat (1991, 2h48) 
Restauration 2K supervisée par Gaumont. L'image a été restaurée chez Eclair et le son chez Le Diapason, à partir du matériel d’origine. Distributeur : Capricci.

­

 

­

Et le documentaire :

Sous le soleil de Pialat de William Karel (2021, 52min) - Distribution : 10.7 productions

­

 

­

­

 

­

Hommage à Fernando Solanas

­

 

82930a8f84d19da71ef4909200dfc114af5af2bbe339e044692c273711a77157.jpg?e=sR3RC0Vk3yNb_R0WtnVAgg3ASzf_TaagnvJgjbCCOq0nEBtmDxO5IFhVl4VjdsqdhOL-BN4122EngxR7nh83enZDtNM62ePTlcaqWH7kKZvV6d6kfACEU2cF0EpaCLvrvdpSy944npMqUxIQdYIWzSJw2iYOsC2Rq5xXKVyG8yeTRj8dk90chbFYJj3qdabN5qgVdvAN_0TEUjIGtcLlj9BCvTUTbJ6-PBBHKICTBLvsYvBSHw

­

Certainement l’incarnation la plus forte du cinéma militant argentin, Fernando Solanas, auteur du Sud était un cinéaste engagé et fut à la fin de sa vie ambassadeur d’Argentine à l’Unesco. Le grand artiste argentin, étendard d’un cinéma de libération, auteur de L’Heure des brasiers, s’est éteint il y a un an. Son œuvre demeure et l’hommage s’impose.

 

­

Le Sud de Fernando Solanas (Sur, 1988, 2h07)

­

 

Remerciement à Blaq out

­

 

­

 

­

­

Événements

­

 

Aux côtés des grandes projections du festival, cette 13e édition vous invite aussi à la Halle Tony Garnier passer une séance en famille avec l’ogre Shrek ou toute une nuit avec les dinosaures de la saga Jurassic Park. Le cinéma de genre asiatique est également à l’honneur avec la trilogie hongkongaise Infernal Affairs en version restaurée et une sélection de trois films emblématiques du J-Horror.

­

Grandes projections

­

 

Des fresques, des films d’action et d’aventure, des épopées, du Cinémascope.: le rendez-vous traditionnel pour les amateurs de grands films sur grand écran. 

­

 

accd1a45735a69f21371881df1cf324725164cfbdefc3ce0f76596881eea09e8.jpg?e=bWefOtmHGuMINqwhCdi9OvGGW4rwondG55h-yowpf2DRFGV2S50KhH6O6apzfVOlAkrtqKTsTa3CozEOYm5J5CRCxSjJjfLG-At9ZGTWSdqDZ0tqoTYTNyrLYZypx_Bnd5YDK1MnNcXaW2jV7rYcGlkWrC3IHpMFf3eF4vId7UR2XJlPXDGiruG5IXAHL8Me5BE32_CRQphl_fgrLO4hqRQ3iH_RxsLUGFgK-IFBvdLM05G1NQ

 

­

Outrages de Brian De Palma, présenté dans sa version director's cut

­

 

Saladin de Youssef Chahine (Al Nasser Salah Al-Din, 1963, 3h06) – Film restauré – Distributeur : Tamasa
On l’appelle Trinita d’Enzo Barboni (Lo chiamavano Trinità..., 1970, 1h55) – Restauration par le laboratoire L'immagine Ritrovata – Distributeur : Théâtre du Temple
Jeremiah Johnson de Sydney Pollack (1972, 1h48) – Distributeur : Warner Bros
La Balance de Bob Swaim (1982, 1h40) – Restauration TF1 Studio – Distributeur : TF1 Studio
Out of Africa de Sydney Pollack (1985, 2h41) – Film restauré – Universal Pictures France
Outrages (director’s cut) de Brian De Palma (Casualties of War, 1989, 1h59,  int –12.ans) – Distributeur : Park Circus – Diffusé à l'occasion de la ressortie prochaine en coffret DVD Blu-ray Wild Side inédit et restauré
Impitoyable de Clint Eastwood (Unforgiven, 1992, 2h11) – Remasterisation 4K à partir du négatif original. Mastering fait chez Warner Bros. Motion Picture Imaging. Étalonnage par Ray Grabowski, sous la supervision du chef monteur Joel Cox – Distributeur : Warner Bros
Devdas de Sanjay Leela Bhansali (2002, 3h04) 

 

­

 

­

­

Nuit Jurassic

­

 

­

 

­

Samedi 16 octobre à 21h à la Halle Tony Garnier

 

­

49050dd402619f27e5eea4498149ec47f6259e014cf07b07a72350bb3e4725a0.jpg?e=9ueJ4RzvjxxqPvIvbNEW6yYcePa4shksPKGAO6EpbVHZy3qREAByifG7c94YUo0EUWeHeRHwCmAo-3KQat8__9Op_SvFdsCwFG2W-twrHkQ7HMPRO__V-jRjSWAIhd1ObyLWH3fvt2ELyzdOCyuLP1li4F1ppL7lBDZihSEkHpyd3R3CiZ7Pho9cL-UNbdEJX6DZt6tHPE0DLorW3hhgMja1Khu1K9vz2Cj7zPQn3TUYoH4oog

­

Jusqu’à l'aube, passez une nuit entière en compagnie des dinosaures des sagas Jurassic Park et Jurassic World à la Halle Tony Garnier, grâce à la collaboration précieuse des studios Amblin et Universal. Chaque année, 5.000 spectateurs venus de la France entière se retrouvent à Lyon et participent à la grande nuit du festival Lumière. Le concept.: toute une nuit de cinéma avec quatre longs métrages, un bar, des animations, un dortoir et un petit-déjeuner pour les plus téméraires.!

 

­

Jurassic Park de Steven Spielberg (1993, 2h02)

Le Monde perdu : Jurassic Park de Steven Spielberg (The Lost World: Jurassic Park, 1997, 2h09)

Jurassic World de Colin Trevorrow (2015, 2h08)

Jurassic World : Fallen Kingdom de J.A. Bayona (2018, 2h08)

 

­

­

 

­

Nuit présentée par Juan Antonio Bayona, réalisateur de Jurassic World.: Fallen Kingdom.

 

­

Remerciement à Universal 

 

­

 

­

­

be4bc408260bb6d19279c906ce5b521c9c0b1235e636efd9baf0a6a98edf8eba.png?e=JQSLUtHn9YZPlOMs-4Xj_iiwgYDOPv4ut38rp_zdOhG7EgNl0yyZSIscQ-qRUNj0ocoq_4DTPtO8tU2y3MGe1cGlveA_eRPmeQzQEqPZplY8V1DHeszIwLPtZSmF4AfJKBwv4X-cj_BuT_4l3ctqh0ZtaFKajr8ybpFkytW3kejxc2LB1NwC9vjrnsAqTepaFaKewK6Xa1_rduXbB08mqlWNcOz0wlhrlcSgf6n5KUKsMsOObw

­

­

 

­

­

Les 20 ans de Shrek

­

 

­

 

­

­

Séance famille à la Halle.: Shrek

 

­

Dimanche 10 octobre à 15h à la Halle Tony Garnier

­

 

eb3221f887ec4ea04ffefac891e78a04e37ff94baad24f0981d770b70b7e3b40.jpg?e=z1AZe0j1TGjIdDE9mDgd33E7SA9yajshF07g--fITdBKKEg-i8FsVWffYFC54Mb4K7_1Rp-uOsgHC5T9jJhKJXd_A-jpEa_PTb9dVMzilqYvQ748egsfLsEd5ZQ93JhO_QH9ZXQXXAepz3CHC2DEhVszxRV2UsAVCE9sERPdxPHWH1Fm6xir8tdS1JrlwCSp52EhHKZfgCGqWRMoWjqc8JnGVk2EKOsBGtwz8roY3tLlijUypQ

­

20 ans déjà que les studios Universal sortaient Shrek, qui allait remporter un grand succès, avec une sélection à Cannes et le premier Oscar du Meilleur film d’animation. Venez fêter cet anniversaire en famille à la Halle Tony Garnier ! Présenté en VF, avec les voix d’Alain Chabat et Med Hondo.

 

­

Shrek d’Andrew Adamson et Vicky Jenson (2001, 1h29)

­

 

­

Remerciement à Universal 

­

 

be4bc408260bb6d19279c906ce5b521c9c0b1235e636efd9baf0a6a98edf8eba.png?e=V0UXLa_NZt5CHp9CO8j4phueeeZ673J-8XaeZlqEGeHt5ziwbY1h6ClzNqqmBjyKpODkGMOUZZMQFZIrv6FluVmiFqq7XeGpLVgblZKJaTMgfOK9iQ9rktSCbw6LRnCSgyRQ4Dmb5kq8mjQYuxH1Fv2G4xqsVg9nTyU_1W9U84M0u2fUXdncUs96DmIOaGsMJo02vovs5PJKCoG630klLf4gXxHDqn0MH8RfOv7f0gjg81djWQ

­

­

 

­

Trilogie Infernal Affairs

­

 

En 2002, alors qu’il est au creux de la vague depuis quelques années, le cinéma hongkongais voit débarquer un polar à la mécanique horlogère.: Infernal Affairs, signé Andrew Lau et Alan Mak. Photographie stylisée et tension psychologique marquent ce qui deviendra en l’espace de deux ans une trilogie, hommage aux maîtres de la décennie précédente. Une onde de choc qui touchera jusqu’à Martin Scorsese, dont le film de 2006 Les Infiltrés en est un brillant remake. À redécouvrir en avant-première d'une prochaine ressortie en salle grâce à La Rabbia, dans des versions restaurées en 4K par L’Immagine Ritrovata à partir du négatif original 35.mm.

 

­

f99863d42bfcef37d21d82f6195bd052b9b210f0a38d202df8ac57b67a2a85be.jpg?e=QHmNUwEfXVcLvqJybpNCtdaQ8Kht4yosFb4WRSueiBx79d7tj84z5JY1-fBEgPXpBtxUbcN9cLgNgSFigIdu1xsI3qJNaMelp68yHXE0wVPPp_jZZVjouEbJWuKTyyD-PclpwzlkhnSoDccC5SQm95rlZsyHp-vhJck4vnJ3UTQ6dyaakUy_wYciXoF98XQcv3uxBkE4DEJgwClIwJ7BQpduqQwPV-_5LKAI13Xg5FMSUFc5ZQ

­

Infernal Affairs d’Andrew Lau et Alan Mak (Mou gaan dou, 2002, 1h41, int –12.ans)
Infernal Affairs II d’Andrew Lau et Alan Mak (Mou gaan dou.II, 2003, 1h59, int –12.ans)
Infernal Affairs III d’Andrew Lau et Alan Mak (Mou gaan dou.III: Jung gik mou gaan, 2003, 1h57,  int –12.ans)

 

Remerciements à La Rabbia

­

 

75ae3b3747e4794e2c8ab4ec0a7f389e791e7c967cdd1f015c0720aa955def2e.jpg?e=pHtiuV5MH8u3m7mWRda2xuKEKETolamuQu44kCAUKk4Eqr9PDkH88dMcUbI1sZ9Lb4uMCoAd5z4kMBVyRVAGtkOkkpmvfmK80absBay1CWt7Rt_xdkpdN-OBq_a-hqnvXHQmlqIXyWBud4GHSh51TloUbgBDDHQeX1kp0XJili2gdUi0uRNiQYEMur3I4aQuKqgRRbV9rIygCbU6i8yEnMSfb6CB_GJRee7WQx3z8CZdkvmO9A

­

­

 
 

­

J-Horror, les 3 visages de la peur

­

 

Une femme désarticulée qui sort d’une télévision, une mystérieuse fillette en ciré jaune, une femme fatale qui découpe ses amants.: au tournant du millénaire, la peur avait de longs cheveux noirs et était japonaise. Trois films cultes pour une nuit du J-Horror, le cinéma d’horreur japonais, présentés par La Rabbia dans des copies restaurées en avant-première de leurs ressorties au cinéma.

 

­

 

­

­

Ring de Hideo Nakata (Ringu, 1998, 1h36, int –12.ans)
Audition de Takashi Miike (Ôdishon, 1999, 1h55, int –16.ans)
Dark Water de Hideo Nakata (Honogurai mizu no soko kara, 2002, 1h41, int –12.ans)

­

2dceac40bccc7fc72a0412f9d0d19c8fef5385876718d84a572e79c5bdb6dc87.jpg?e=SzocX1fwnoZCVgODReqOXGbE63r4DFSvpe6oqCyeXIld95c6pkZhuxSBfx-gdbmu3f7ztISAQ59EGkFBAyHRVV0MXlk4iSvOAst-pfEWGscP7SKtAu1voja6GZrOZSy9UFl1t0gn5ciQU9Qf09ZB7pRaaTKIzQtLtma9DvDhPGWkE2jCXBJBEHAbCveXPxHLZh35KXMMjyuyqBkgyDPyuHX7CXIn0qyD3H4SMg7idl51O55juw

­

Remerciements à La Rabbia

­

75ae3b3747e4794e2c8ab4ec0a7f389e791e7c967cdd1f015c0720aa955def2e.jpg?e=eUwSpEWoOLJX_JQwR0fMY910YXEUzp1uxSqsYJaPuGGglxcA2BiRRMNCOoLBiKxu7OfMc-EC4YnI8V4upMgr7weHdpBFCd6SaYY4BW2U7Tkh30jc0yGE_x05ymSlkxIMsQiy2GoJllqFq2K1LX4tbScV_nL8YRVCXcEpad_vs-a9wskClncMMFNCRXU0jbFWAflgfKduhqsTjx71dkEAOWaHEx-ICONIGygqjn7aUy8Enfjl-A

­

 

­

Documentaires sur le cinéma

­

 

Une sélection de documentaires, inédits avant leur diffusion, afin d’explorer les carrières de Jean-Louis Trintignant, des cinéastes Ida Lupino, Jacques Tati, Maurice Pialat, mais aussi parcourir le cinéma d’animation ou découvrir le nouveau chapitre du documentaire-fleuve The Story of Film de Mark Cousins en avant-première.

­

Tourner pour vivre de Philippe Azoulay (2021, 1h45) 

Cartoon Bannis de Michel Lerokourez (2021, 1h01) 

Casser la baraque de Nicolas Billon (2021, 55min) 

Europa maudits : ¡.Que Viva Mexico.! de Claudia Collao (2021, 52min) 

Gentlemen and Miss Lupino de Clara et Julia Kuperberg (2021, 52min) 

Ida Lupino, la fiancée rebelle d'Hollywood de Géraldine Boudot (2021, 52min) 

Jacques Tati, tombé de la lune de Jean-Baptiste Péretié (2021, 1h) 

L’Animation française, cet autre cinéma de Mickaël Royer (2021, 1h) 

Sous le soleil de Pialat de William Karel (2021, 52min) 

The Storms of Jeremy Thomas de Mark Cousins (2021, 1h34) 

Trintignant par Trintignant de Lucie Cariès (2021, 52min) 
 

Documentaire événement

The Story of Film : A New Generation de Mark Cousins (2021, 2h40) AVANT-PREMIÈRE

 

Remerciements à Az You Like Films, Classic Cool Media, L’Endroit Films, Com’on, Lucien TV, Wichita Films, Movie Da productions, Studiocanal, Theorem, 10.7 productions, Dogwoof et Morgane Production.

 

­

 

­

Les invités du festival

­

La passion du cinéma, c’est celle de l’Histoire mais aussi celle du présent et de l’actualité du cinéma contemporain. Des dizaines d’invités seront présents à Lyon pour rencontrer le public, pour présenter des films et pour présenter leurs films.

­

­

 

­

Bulle Ogier

­

 

Révélée en incarnation de l’insolence et de la liberté dans La Salamandre d’Alain Tanner (1971), Bulle Ogier a tourné avec les plus grands.: Rivette, Buñuel, Fassbinder, Chabrol, Barbet Schroeder, qui est son compagnon. Égérie d’un cinéma d’auteur ambitieux et innovant, elle excelle aussi dans la comédie et illumine les scènes de théâtre. Elle s’est livrée à Anne Diatkine en 2019 dans J’ai oublié, lauréat du Prix Médicis essai (Seuil).

­

 

Films présentés
La Salamandre d’Alain Tanner (1971, 2h)

Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette (1974, 3h12)

Maîtresse de Barbet Schroeder (1976, 1h52)
Master class

Rencontre avec Bulle Ogier

­

 

Remerciements aux Films du Losange et à Tamasa .

­

 

­

­

 

­

Édouard Baer

­

 

Dandy joyeux et mélancolique à la fois, Édouard Baer est l’homme qui dynamite les mots en fantaisie communicative.! Auteur, acteur (nommé aux César pour Mademoiselle de Joncquières), désormais cinéaste à part entière, il signe des films qui ne ressemblent qu’à lui, d’une élégance et d’une liberté folles. Il présentera au festival Lumière, en avant- première, Adieu Paris.!, sa quatrième réalisation.

­

 

Films présentés

Ouvert la nuit d’Edouard Baer (2013, 1h37)

Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret (2018, 1h49)

Adieu Paris ! d’Edouard Baer (2021, 1h45) AVANT-PREMIÈRE

Master class

Rencontre avec Edouard Baer

­

 

Remerciements à Le Pacte et Pyramide

­

 

­

­

 

­

Paolo Sorrentino

­

 

Qu’il filme les arcanes du pouvoir (Il divo, sur Giulio Andreotti) ou ce qui reste de la dolce vita romaine (La grande bellezza), Paolo Sorrentino le fait toujours à sa manière, baroque, tourbillonnante, spectaculaire. Il est l’un des cinéastes italiens les plus importants du moment et offre en avant-première son dernier film, doublement primé à Venise et résolument autobiographique sur sa jeunesse napolitaine, La Main de Dieu, qui sortira le 15.décembre sur Netflix. 

­

 

Films présentés
Les Conséquences de l’amour (Le conseguenze dell’amore, 2004, 1h40)

Il divo (2008, 1h50)

This Must Be the Place (2011, 2h)

La grande bellezza (2013, 2h22)

La Main de Dieu (È stata la mano di Dio, 2021, 2h10) AVANT-PREMIÈRE

Master class

Rencontre avec Paolo Sorrentino

­

 

Remerciements à ARP Sélection,  Netflix, Pathé Distribution et à Tamasa

­

 

­

­

 

­

Philippe Sarde

­

 

Claude Sautet, André Téchiné, Bertrand Blier, Jacques Doillon ou bien sûr Bertrand Tavernier, avec qui il a collaboré de nombreuses fois, le compositeur Philippe Sarde a accompagné cinq décennies de cinéma français, et livré quelques-unes des partitions les plus fortes, émouvantes ou emblématiques de la seconde moitié du XXe siècle.

­

 

Films présentés
Les Choses de la vie de Claude Sautet (1970, 1h25)

L’Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier (1973, 1h45)

Master class

Rencontre avec Philippe Sarde

­

 

Remerciements à Les Acacias et à Studiocanal

­

 

­

­

 

­

Nan Goldin et Bette Gordon

­

 

Nan Goldin est une rock star de la photographie, autant par le culte que génère son travail que par les sujets qu’elle aborde. Comme sur Variety, film de Bette Gordon sur les coulisses d’un cinéma porno, dont elle a documenté le tournage. Les deux artistes seront à Lumière pour présenter l’exposition inédite de ces photos.

Film présenté
Variety de Bette Gordon (1983, 1h40) 

Vernissage exposition «.Variety.»

­

 

Remerciements aux Films du Camélia

 

052816d920d8132949bb3dc0d0c2e08f39f5c81c27b0a31e26c5e65e8aac5c42.png?e=T_4vUY5EyN510jPyclqRSp8yqo1fMlh3JtprAKBEUoCpLeVHKnBWjKH6saNzS2p6lhY8sP-hYEksilD_BrP1TVQwwjFL-B8ZCts9TpX7AXYTR5j4UC2oLtjf6ToklJZrEBFWbRUjlYgiZTFKd1Hn5PiKHhci4ayaAuQE9NbPFJ5Gmg5H6ne6FUzeIrlHOLon6lo0U7U8ctzh_Lhb2cBGZmvOmJwiCIu2sf04S8Vf8-syr3ROXQ

­

­

 

­

Edgar Morin

­

 

Le philosophe, cent ans depuis l’été dernier, fut l’un des premiers grands intellectuels d’après-guerre à s’intéresser au cinéma.: Les Stars ou Le Cinéma ou l’homme imaginaire sont autant de signes stimulants qu’il aura envoyés, en plus de son travail avec Jean Rouch. C’est un grand honneur que sa présence fait au festival Lumière. Il rencontrera le public à qui il dira sa passion pour le Septième art.

­

 

Film présenté
Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin (1961, 1h31)

Master class

Rencontre avec Edgar Morin

­

 

Remerciements à Tamasa

­

 

­

­

 

­

Juan Antonio Bayona

­

 

Invité de la Nuit Jurassic à la Halle Tony Garnier, il rencontrera le public pour évoquer l’incroyable aventure de Jurassic World.: Fallen Kingdom et l’expérience d’Hollywood.

­

 

Séance présentée
Nuit Jurassic à la Halle Tony Garnier

Master class

Rencontre avec Juan Antonio Bayona

­

 

­

­

 

­

Marco Bellocchio

­

 

Le cinéaste italien revient à Lyon, auréolé de sa Palme d’Or d’honneur reçue au dernier Festival de Cannes, et présentera la restauration du Saut dans le vide et son nouveau film, magnifique documentaire sur son frère disparu.: Marx peut attendre.

­

 

Films présentés
Le Saut dans le vide de Marco Bellocchio (Salto nel vuoto, 1980, 2h)

Marx peut attendre de Marco Bellocchio (Marx può aspettare, 2021, 1h36) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Kavac Film et Diaphana

 

­

­

 

­

Les autres avant-premières présentées du festival.:

­

 

­

­

 

­

Maggie Gyllenhaal

­

 

présentera
The Lost Daughter de Maggie Gyllenhaal (2021, 2h01) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Netflix

 

­

­

 

­

Catherine Corsini

­

 

présentera
La Fracture de Catherine Corsini (2021, 1h38) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements au Pacte

 

­

­

 

­

Yvan Attal

­

 

présentera
Les Choses humaines d’Yvan Attal (2021, 2h18) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Gaumont

 

­

­

 

­

Rebecca Hall

­

 

présentera
Clair-obscur de Rebecca Hall (Passing, 2021, 1h38) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Netflix

 

­

­

 

­

Gaspar Noé

­

 

présentera
Vortex de Gaspar Noé (2021, 2h15) AVANT-PREMIÈRE
en présence de ses acteurs Dario Argento et Françoise Lebrun

­

 

Remerciements à Wild Bunch

 

­

­

 

­

Gessica Généus

­

 

présentera
Freda de Gessica Généus (2021, 1h33) AVANT-PREMIÈRE
en présence de ses actrices Néhémie Bastien, Fabiola Rémy et Djanaïna François

­

 

Remerciements à Nour Films

 

­

­

 

­

Joachim Trier

­

 

présentera
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier (Verdens verste menneske, 2021, 2h08) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Memento Films

 

­

­

 

­

Christian Carion

­

 

présentera
My Son de Christian Carion (2021, 1h35) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Metropolitan Filmexport

 

­

­

 

­

Et toujours de la musique, avec l’avant-première du documentaire sur les Velvet Underground réalisé par Todd Haynes :

­

 

The Velvet Underground de Todd Haynes (2021, 1h38) AVANT-PREMIÈRE

­

 

Remerciements à Apple TV+

­

 

­

­

 

­

­

­

­

­

­

­

­

­

­

­

­

­

­

Hommage à Bertrand Tavernier

­

­

 

­

­

­

­

­

­

­

Il était le président de l’Institut Lumière depuis sa création en 1982 et une figure tutélaire du festival. C’était aussi l’un des cinéastes français les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle, auteur de films ambitieux et personnels, avec un sens du récit inouï. C’était enfin l’un des plus grands cinéphiles au monde, auteur de bibles sur le cinéma américain ou d’une gargantuesque série documentaire, véritable déclaration d’amour au cinéma français. L’équipe de l’Institut Lumière rendra hommage à Bertrand Tavernier, disparu le 25 mars dernier, en présence de ses actrices et acteurs, de ses compagnons de route, et bien sûr, du public du festival.

­

­

­

­

­

­

­

­

 

­

­

­

­

­

­

­

Hommage

Soirée hommage à Bertrand Tavernier
le dimanche 10 octobre

 

Films présentés
L'Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier (1973, 1h45) 

Autour de minuit de Bertrand Tavernier ('Round Midnight, 1986, 2h13) 

L.627 de Bertrand Tavernier (1992, 2h25) 

L'Appât de Bertrand Tavernier (1995, 1h55) 

Capitaine Conan de Bertrand Tavernier (1996, 2h10) 

La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier (2010, 2h19) 

Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier (2013, 1h53) 

­

­

­

­

­

­

­

aecb3290b3493b7f78747be2a165f9251f9f28889206ea58fce23e2a1e2d1cd7.jpg?e=UEt8Lmwu3cNull3nXd05JFsOZ9xZ1FP5UJEf-Wy8Cl1yhnCtTDldCDIedvWrfIZ4g3sH68oyxArh8VjpdXOlA9lILfdHILB_wnlmsnH7DPSJDx__5Xk36obtoKSSJfC-RGicniRNhWOZI8iE4GuJmnonCSq6ovyx0zt_tNMEcXf35BF3lDqN7lFnbLvlNbyF1rpsZym37ZjBZZBzl6fFd1oEydZQBRhMhZrK7NBZWEPaWQ

­

­

 

© Sandrine Thésillat - Jean-Luc Mège / Institut Lumière

­

­

­

­

­

 

­

 

­

­

­

­

­

­

­

­

Remerciements à Mediawan, Pathé Distribution, Studiocanal, Tamasa et à Warner Bros

 

­

­

­

­

­

­

­

 

­

­

 

­

­

­

4aa585e41f18535eefea7857e054bdf50d16b5113aaa9f3d4f47b7bb28136480.jpg?e=uMxtWr_bnTDaPoCyduUhxAp5edXi_XIC1biP9jPXUliV46D8J61ot56VdYtpTqIv_vqYWFRNIHDwSYxCptxTmVs_EjkNkOcJwVrLXIA_cpG4vHcpIqvFdnTgancHhtmRuKQ_Zy8-DSjMsTBsm_aTpoc7PeNdvQ-61Z-E2JxJcmMnuKjBjqh7mftTfoq71ugTEh98jxkoRfTChjZw9_wfLIvaiKWMW5-S-DPvIuBdZHVrtGDuVQ

­

 

­

babbdddf9d4efeb0fe31998ef31885a2dd51f8264aebbc9e4ca0aecbb3aa34cb.jpg?e=jYH2OVQSzb14N1AfETeCGneS7EPUPiEVuTTqDy1kqGZIwy0OMQwwJ5hlPAATZEnCg6SnQpHXL_Kac9tpGuLfzOr05bmUSOmIefbDtckXZaC2XJGAuacXEdyff7EwQJWs4e0j_KYVMvnB11_gIXRra06uz32bihF2UYogW5p7BPcngQjLPoW6A60wpsCBUVw5-kLCu1jvt38HfBpfsJ_ZH40dDegrTfOD9cXGwi92--R07IgxpA

­

 

­

Le festival Lumière est organisé par

­

 

­

 
 

­

d98074a0acf451ca272ab0b72fb9517bf313093c3d3ae09199c0f230f15eaaee.jpg?e=kqh6Xc8Wf7-RlzCPOYOAdCy7pHkUw84fY3ODOivO0OHWYtFBrWa3rvb1q0N0wpeU7T95gaD8edEUJBWbE3Ji3K9z_WiqZj47MBMQcCXo8tiUwRyWzwobBHTdypYRcZMpZTVngAeRXl_xf-did95y9eyPgDnF4U0IfeG7hsMgHy6VJiSXZp8vykby8C-92O7LZgFIMVrWAlAcUNZcVlfjDpn4VBXOa3usk5jNKGCf7RHGcOqFyw

 

­

­

­

­

627c30919f8d8c09de6f3a93cebdb821ad47b1c508f9d610c6ef3bd4beabcd19.png?e=2N4ja_d2UHND85QhbGD2oVzx_wyUvZ33JETZfgHdgD9TdWQloCLU-wmXAbcNuehqZOxCub9MECNfljzj-WpQPuaLv-G7aQZJZ_V0_6-O4TkRRcdNs5-kN1SMncD_fRO0gyZ6b8qCd4Vd63eTSLA9_231_48FEEmpXVaz6Rqp0OwyVd0lm8ycaWFQP0hvEDmwQXSpWBzGK6CAUJh1lNrLwmk55ZX57QfQVsEAhiHlV7wLgWU0IEyitYyO0a6b

­

2e51eae237c18c861af5335095a76569aad4da2d66df69ff1f4853e5dee1211c.png?e=O4XrOh2G4QBlqLZENpzZYc-wfPjjo_ObLftgdnlx4pz3R-QDEcd_ju4O9F-8tU7G70mRx-ZGVVXfDAuKPkmC8UZgShz9GHgXjd0Aul1sEh4KiOhCp8rapMDRQqCXXkMzZhtmVL0XfizG6ANEO5J1OnNGV8jc77v4o0kIAmVImRV7tDyToS1baIbr60hmlhnW9ex_kvutWwI-NL4dxy49dGBthHZL1fLTAoaS3t-dJojpg4-g1SdQn8271jE

­

a2fbb1e70bee25222df0d6d98477780dfce0fe26518906439429c2233fe5e8e4.png?e=jIrQNhvI7EFMvw0GPGXBo-laVbD9IIwbkvd6pMs71Z75bOaBbovZsm0mzjGqy4HxJwVZJbabRE7SVWXKmse5Tw3602-2HfqJPPVNnugPxgaYYNh9OzSMuHGKexuuD1ZibejX15mHzDlvzGqVghwoj5PVWqmdipsTv2biewj0GiHkZFFogALYtKr8bpuDdUFM50GULLDWBSryRvAYBvTYUB3k2vKqAhCdoy3f0jemwuc61-SAiKSqFwWfjblLJw

­

09121d43bc4b707202a458fbab596e5342b6c9a478e30915bea3d7e6d7919f37.png?e=sJo2RpXJsCkdohNcNwE-FyIa6skn91GsaaGX9PKH8oaPgzhJ_qGuWpyR_rCxcMPhNDpDsjBRGAtpA3dKduGBaceK2qBWsH-9kCHRoHAFzSPQ-rYMD-HkHCD-i7_cXdnPZ-MmjyFjd_ph-L6HcUjMnkXMDi7t56TzETdGTwn055FegX8FaMQAzV0H4rD-dSLR2kE9_Mmz1xLo1eZLDTOiY9WNo294xAu1q0ul-BaIzc9Xfkuzmiwxt9s7wig

­

407aaeb201a8a93a0a37c3b376071e493f9d819bab264c3aedfdac662d6573a5.png?e=Yqv8sFkkNaqdw-Rtrm3vVlSPmltUwYumgCPqZDBG0f-WfeRmmD1RQ-7ZDATth4UKqB9kiljAkbfXMztp7NpOxTSduLP2GVNht9C7g5fBj03S67G65sQYMdkIYSKa3lgvSoWxrzq5cJUEwPWRk6kHEc1wl72c4BJEdeLZq0PsWrO0mfzH4DPDW5xddd6fa3cJBZpGb-jK4kLN3P3avObavDGAUxl479oaB9A5VGHZgZVqiOWiRo9JJ9uj1ZcC

­

­

­

­

­

 

­

627c30919f8d8c09de6f3a93cebdb821ad47b1c508f9d610c6ef3bd4beabcd19.png?e=nc_8uJ2-biJ8bBCTBftqMW5rj1VIbJARQXnhs8NBEIUIZG7sm8iKeHQWlyam0lPcBPE8tPJTpv7Ea0OkEBOHsNy2EIoIBykncUz6P6-coyROxgVHwCZXTmIBz6VU0plbGfh2_w1JFkGEHSziQeqpiZpo-A_l-Ir9hi3ABDDB1EBs9qDAC1vGeRuyXPNHLQ13Wd3rQyQhi7ZW4FhfinNRLg1ViFAQjZLROkWAXGTahWIKU7EQJB6LO29lNrHa

­

2e51eae237c18c861af5335095a76569aad4da2d66df69ff1f4853e5dee1211c.png?e=fNNKZJpbp3cwygLJB-N31c55c2NR8HaAjwjrgy2TfFmOakSOmGDau456gOEPGvxWqz9ZozNxvAkrLcP9CtLq5k38K9H5c1uAhE3Xmx4zlsXIK__JnXEgDRvFdMjhPe1XSU_mKfPHBBociODyOjfPNrbCdhVmmOyyE-pr90SHtk7IbYCk-s58n16sjhOFS4JLUG6p1UKXTUXrigBJodxE5fxO0MMb31F69vJ9UxSoQ-GNQh-YA_-1jHGqMkY

­

a2fbb1e70bee25222df0d6d98477780dfce0fe26518906439429c2233fe5e8e4.png?e=Nh7GgYcM0Z1Psj3xkxTgJlbtdEELH5_8qjk9fqIiyw5LzMeMciRgabU4Jpg4mqVvvuh-PuVaiX3I6qMK0XsidkBr633bhIYneashctM3qK-YHlW87-AYdehORA_eG5P_k8HZfHKhNZjqEPH44v12NPeP4p1wP-pRKPxFSYn8cHTpheGhfgW7VTaVvRimoAcxXA_ffe-nuRuHJzi37CYh_89G6RiK-mF2aiWhK-Zyf9b1pOKPoSP9UnZvGvb-5w

­

09121d43bc4b707202a458fbab596e5342b6c9a478e30915bea3d7e6d7919f37.png?e=un0wfRDzxkctBRUmJKU3VZrofUHRtTeGkCn6DDg1Was7GRhN9OmqeV2SaO1hPQWtK5_Krk9uQDMOZEiAF_0teDyzdL8HJiAquxXiOKqVNRUh08a8x3md7YWoLpnLveiKXLoleHOtFgky2o7l1R2YGKP3EKu9C4709zrFsW0t7hCNpM2Feo57fU5Y5WG8FMYEaRfOTAxnt2fzAu1j6H86ByGkFzasO-2QMcMMbBIbgRaqzMWRKNVCQLNvnlM

­

407aaeb201a8a93a0a37c3b376071e493f9d819bab264c3aedfdac662d6573a5.png?e=xWjfn8Sg9Tu0SRx8WXT82yMPqJ5MaEWWz9yjo-hYDyVkgBYINs8J2DmwDPtQk27Q-HDHNXIcSqUOkbrp55m1dOl6zEZLUBO5o88vLLymhMqIFH4QBedefY1a9QKk8LTp9jbIE2J9OXNHXDGqCmMoLdeYjJt0W1msTVDgf2c2BqytA_U1JuNFT2OEAUD3GKEn4shUQVqaFCAr52c7XdQ-fb-TTY3HcvbR5P9V4z4TZVFKqzINi4GwN-2ml0iC

­

­

 

­

­

 


Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages, cliquez ici
Conformément à la loi N° 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel et modifiant la loi N° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur ayant déposé des informations directement ou indirectement nominatives, peut demander la communication de ces informations et les faire rectifier le cas échéant.

UOntl7OE061wKYRPQQXY39GDqB78qXG-D9w0DhfiRpx2u6mM3osw7jwmDBcqgvhXhBSP4-q00YJfZNX5JoEIDxuh5KbpwfLzbnAXi_oYSD9d3--PtkmwkYLD421BtcS7

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest
 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net