Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Le festival "Cinéma tout écran" de Genève

Festival TOUT ECRAN


Le 11eme festival international du film et de la télévision : CINEMA TOUT ECRAN,ouvre ses portes du 31 octobre au 6 novembre 2005 à Genève à la maison des arts de Grütli.


Tous les ans ce concept original propose de balayer la frontière entre la télévision et le cinéma, afin de se concentrer uniquement sur les qualités artistiques des œuvres présentées. Le rapprochement inédit de ces deux vecteurs de diffusion, dans un festival international, permet de révéler des talents et des œuvres plus nombreuses, sans s’encombrer de préjugés devenus caducs. De surcroît, la suppression de cette frontière devrait permettre, à terme, une circulation plus aisée aux réalisateurs et ainsi un enrichissement artistique des films quel que soit leur support, télévision ou cinéma. Leo Kaneman, directeur général et artistique, espère ainsi voir des films de plus en plus riches artistiquement et donc de plus en plus pertinents dans leurs représentations de notre civilisation.


Le festival propose différentes sections :


- La compétition officielle internationale, qui met en compétition de 10 à 15 longs métrages.
Le Japon sera présent avec Koi No Mon, avec Ryuhei Matsuda (Taboo, Nagisa Oshima), ainsi que les Pays-Bas avec The Mystery of the Sardine. Des premières internationales seront présentées : Manners of Dying du réalisateur canadien Jeremy Peter Allen avec Roy Dupuis (Les Invasions Barbares), Ryna, premier long métrage de la cinéaste Ruxandra Zenide, ainsi que The Deal de Stephen Frears. Free Zone, sera présenté en avant première avec la présence du réalisateur Amos Gitaï.

- Les International Series, Collections & Long Dramas, dont le but est de découvrir les meilleures séries télévisuelles proposées à travers le monde.
Les nouveauté de cette année seront, entre autres, des productions américaines telles que : Commander-In-Chief, avec Geena Davis et Donald Sutherland, une production Buena vista, ou encore une production 20th Century Fox television.

- La sélection internationale de courts métrages, qui refait visiter les meilleurs courts métrages de l’année.
Des courts métrages venus du monde entier parmi lesquelles de grands acteurs pourront être reconnus.

- Compétitive perspectives, composée de productions audiovisuelles proposées par des chaînes.

- Le prix Suissperform , mettant en compétition des films produits par la télévision Suisse. Cela offre au public une ouverture sur la production audiovisuelle Suisse.


En plus de ces sections, des évènements viennent se greffer tout au long de la semaine :


- La rétrospective grands cinéastes sur petit écran, qui met à l’honneur un réalisateur ayant travailler aussi bien pour le cinéma que pour la télévision, encore une manière de rapprocher les deux supports.
Cette année la personnalité mise à l’honneur est Paul Verhoeven, docteur en mathématique et en physique, c’est un auteur subversif qui a été, et est, très censuré. Il quitte sont pays à la suite du film Le quatrième homme (1983), une version fantasmée du catholicisme où certaine scène choquent grandement la moralité. Ainsi le héros caresse longuement le Christ, deux hommes font l’amour dans un caveau. Bridé par la censure et fort de son succès il décide alors de s’exiler aux Etats Unis Il expliquera son départ ainsi : « Si j'ai quitté mon pays, c'est en grande partie parce que le gouvernement me jugeait indécent et décadent - ce qui est probablement vrai - et ne voulait plus me donner de subventions pour tourner.».
Il décrit son pays d’accueil à travers sa trilogie fantastique, Robocop (1987), Total recall (1990) et Starship troopers (1997), comme une société avilie par l’argent, corrompu et tendant vers le fascisme.
Il connaîtra un succès important avec Basic instinct (1992) et fera scandale à Cannes. Il y expose une vision très particulière de l’amour et du sexe. Sûr des ses succès il se dit que le publique le suivra à la condition de satisfaire ses pulsions voyeuristes, ce qui l’entraînera dans son unique bide, son seul film non de genre : Showgirls (1995). Un film extrêmement cruel où les acteurs sont à la dérive, une représentation brute de l’univers des strip-teaseuses de Las Vegas.
Avec Hollow man (2000) il renoue avec le fantastique et se heurte de nouveau à la censure américaine qui voit son gentil héros transformé, sous l’impulsion de Paul Verhoeven, en un homme rongé par la jalousie, donc voyeur, violent et impitoyable.
Il revient en 2004, après 20 ans passés aux Etats-Unis, à son pays natal et réalise The blackbook (2005) et se lance actuellement dans le thriller One step behind.

- Des colloques internationaux.
Cinéma tout écran organise cette année un colloque avec la FIPRESCI (L’organisation mondiale des critiques de films) autour du thème : Le Film Politique Aujourd’hui en présence d’Amos Gitaï et de Peter Kosminsky.

- Les deux nuits du court métrage.

- Le cinema tout enfant, qui ouvre le festival aux enfants en proposant des productions en avant première destinées aux enfants.
Cette année et pour la première fois, un jury d’enfants se réunira pour attribuer un prix.

- L’invité d’honneur, chaque année une chaîne de télévision innovatrice.
Il revient cette année à ARTE.

- Le Geneva select market, est un marché sélectif international présentant des films pour le cinéma et la télévision.

- Work in progress, Un forum permettant aux réalisateurs de convaincre des producteurs de financer leur projet.


Guillaume LABBE.




Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net