Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | A world wide coverage

Enjoy here the best of both worlds: Portal with Film & Fest News and Social network for the festival community.  

Since 1995 we connect films to festivals and document the world of festivals worldwide.
We offer the most comprehensive festival directory of 6 000 festivals, browse festival blogs, film blogs...and promote yourself.

This website will soon be updated, as we currently are upgrading everything, new services and design for end 2018.

Connexion utilisateur

Editor


Established 1995 with 192 000 subscribers filmfestivals.com has been serving and documenting relentless the fest community; offering 85.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.


THE NEWSLETTER REACHES 192 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (August 2018) .

Email us at bruno@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter. FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:  

 facebook0.thumbnail.png twitter_logo.thumbnail.png                         

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin, Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners

The news in FrenchEnglish This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Kinotayo: novembre 2007 le nouveau cinéma japonais s’invitera dans la capitale

La civilisation et la culture Japonaise ont beaucoup de traits communs avec la France mais l'expression est différente ce qui enrichit analyse et message, le cinéma est un vecteur essentiel d'accès. La sous représentation du cinéma Japonais en France handicape cet échange. La mission de Kinotayo est de réduire ce goulot d'étranglement.

L’objectif de Kinotayo est de développer la connaissance et de favoriser la compréhension de la culture, de l’histoire et des modes d’expression japonais auprès du public européen, en contribuant à une plus large diffusion de la création cinématographique du Japon.

Les technologies numériques ont ceci de spécifique: le progrès est continu, le coût baisse sans cesse il en résulte à un moment donné un phénomène d'avalanche totalement incontrôlable. La télévision écran plat, la photographie, le CD, le MP3, l'ADSL en sont quelques exemples.

Pour le cinéma le Tsunami approche à toute vitesse et les acteurs sont sur la rive à deviner pour savoir qui a raison!

En novembre 2007, le nouveau cinéma japonais s’invitera dans la capitale mais également dans quelques villes de province. Lyon, Marseille mais aussi certaines communes du Val d’Oise hébergeront ainsi ce festival pour sa deuxième édition. A Paris c’est la Maison de la Culture du Japon et l’Elysée Biarritz qui projetteront le meilleur du cinéma nippon contemporain.


SELECTION 2007

Ichijiku No Kao (Face of a Fig Tree)
Réalisation: Kaori Momoi
Avec : Hanako Yamada, Kaori Momoi, Saburo Ishikura
Durée : 94 mn

La famille Kadowaki vit en banlieue, sous la protection d’un figuier. La mère vaque au ménage, le père disparaît pour un étrange travail de nuit, la fille fait sans conviction un saut à son journal de Tokyo, le frère réussit à passer inaperçu même quand il est présent. Quant à l’arbre, il garde toute sa dignité, car il sait qu’il est là pour les souvenirs heureux. A part ça, on mange, on meurt, on met au monde, on se remarie et on se recompose.

Ashita No Watashi No Tsukurikata (How to become Myself)
Réalisation: Jun Ichikawa
Avec: Riko Narumi, Atsuko Maeda, Mariko Ishihara, Yoshizumi Ishihara
Durée : 97 mn Inspiré d’une nouvelle de Kaori Mado.

Juri (Riko Narumi) renvoie aux autres l’image d’une fille heureuse et discrète. Toutefois elle vit dans la peur que ce masque tombe et relève une adolescente triste et mal dans sa peau. Elle admire une camarade de classe, Kanako (Atsuko Maeda) qui connaît le succès sans que cela ne lui demande le moindre effort. Pourtant, subitement, Kanako est déchue et devient la paria de la classe. Juri et elle sympathisent...

Zukan Ni Nottenai Mushi (The Bug That’s not in the Guide)
Réalisation : Satoshi Miki
Avec : Yusuke Iseya, Rinko Kikuchi, Suzuki Matsuo
Durée : 103 mn

Un écrivain freelance (Iseya Yusuke) reçoit une étrange commande de l’éditeur sexy du “Mensuel Noir”: trouver un insecte capable de ramener les humains à la vie afin qu’ils puissent raconter ce qui se passe après la mort. Avec son fidèle compagnon Endo (Suzuki Matsuo), il met en place une stratégie pour trouver l’insaisissable insecte. Au cours de sa recherche, il rencontre la mystérieuse Sayoko (Rinko Kikuchi), une ancienne dominatrice aux poignets entaillés qui prend plaisir à frotter ses plaies avec du wasabi.

Strawberry shortcakes
Réalisation : Hitoshi Yazaki
Avec : Chizuru Ikewaki, Noriko Nakagoshi, Yuko Nakamura, Tohko Iwase, Ryo Kase, Masanobu Ando
Durée : 127 mn

Strawberry Shortcakes est un mélodrame un peu particulier, tiré du manga de Kiriko Nananan Sweet cream and red strawberries.
Strawberry shortcakes nous emmène ainsi, dans l’agitation de Tokyo où vivent les quatre protagonistes, à la rencontre de jeunes femmes qui apprennent à jouer le rôle qui leur correspond le mieux.

Furîjia (Freesia)
Réalisation : Kazuyoshi Kumakiri
Avec: Tetsuji Tamayama, Hidetoshi Nishijima, Tsugumi
Durée: 103 mn

Dans un futur proche, dans un Japon violent et chaotique, les victimes sont autorisées par la loi à prendre leur revanche avec l’aide d’un homme de main spécialisé. Hiroshi (Tetsuji Tamayama) est l’un de ces anges de la vengeance. Il prouve son sang-froid lors de sa première mission pour l’Agence de Vengeance Katsuma et se montre dès lors implacable. Quinze ans plus tôt, il a servi de cobaye pour une expérience de « bombe bloquante » qui lui a ôté tout sentiment humain. Sa patronne Higuchi (Tsugumi ) a elle aussi été victime de cette bombe et souhaite se venger sur Toshio (Hidetoshi Nishijima), dont le père était à l’origine de cette funeste expérience.

Matsugane rancha Jiken (The Matsugane Potshot Affair)
Réalisation : Nobuhiro Yamashita
Avec : Hirofumi Arai, Takashi Yamanaka, Miwa Kawagoe, Yuichi Kimura, Tomokazu Miura
Durée : 112 mn

Dans une petite ville de campagne enneigée, l’affrontement des instincts véritables et pitoyables des habitants.
L’histoire prend place au début des années 1990, lorsque la « bulle » économique a soit disant explosé. Les relations humaines de la petite ville commencent à se dégrader avec l’arrivée d’un mystérieux couple. Humour noir et suspense haletant garantis.

Life can be so wonderful
Réalisation: Osamu Minorikawa
Avec: Ryuhei Matsuda, Mikako Ichikawa, Hitomi Katayama, Miyuki Matsuda, Akira Emoto
Durée: 72 mn

Ce film raconte cinq histoires distinctes de solitude et de mélancolie dans un Japon urbain et contemporain.
Des poèmes cinématographiques qui tentent de trouver la grâce, la sérénité et la beauté dans la vie de tous les jours, même si chaque minute peut être entachée de tristesse.

Yokohama Mary
Réalisation: Takayuki Nakamura Documentaire.
Avec : Michiko Godai, Ganjiro Nagato, Yoko Yamazaki
Durée : 92 mn

Il y a quelques années, le New York Times a imprimé le portrait de l’une des sans-abri les plus célèbres. Comme beaucoup j’ai été surpris de reconnaître ce visage imprimé sur les murs de New York. Yokohama Mary est l’histoire de l’une de ces icônes japonaises, une mystérieuse femme qui hante les rues de Yokohama, le visage peint en blanc, les lèvres rouges et les yeux soulignés de noir. Tout le monde la connaissait. Elle dormait dans les couloirs des centres commerciaux. Des rumeurs circulaient sur son passé, on disait qu’elle était une ancienne prostituée. Personne ne savait comment elle trouvait l’argent pour vivre. En 1995 elle a soudain disparu. Elle avait à peu près 70 ans.





Kûchû Teien (Hanging Garden)
Réalisation: Toshiaki Toyoda
Avec : Kyoko Koizumi, Itsuji Itao, An Suzuki, Masahiro Hirota
Durée : 113 mn

"Nous ne mentons jamais, aucun sujet n’est tabou. Nous essayons de partager le maximum avec les autres," telle est la règle d’or de la famille Kyobashi. Ainsi ils préservent l’image de la « bonne famille ». Mais on découvre rapidement qu’ils dissimulent tous des secrets enfouis qui s’accumulent à l’insu des autres. Ce n’est que lorsque Mina devient la préceptrice de Ko et intègre le cercle familial que les mensonges des Kyobashi ressortent avec une brutale sincérité.

Tantei Jimusho 5 (Story of Detective 5)
Réalisation: Kaizo Hayashi
Avec: Hirotaka Narimiya, Hiroyuki Miyasako

Huit ans après “Shiritsu tantei Mike Hama” (détective privé), l’équipe de film et son réalisateur reviennent avec un nouveau détective de légende.
Dans un petit coin de Kawasaki, le détective privé 591 (Hirotaka Narimiya) et l’enquêteur 522 (Hiroyuki Miyasako), spécialisé dans les affaires d’adultère, travaillent tous deux sur des enquêtes différentes qui les mènent au même chirurgien esthétique.

Aria
Réalisation : Takushi Tsubokawa
Avec : Masayuki Shionoya, Mariko Takahashi, Shotiro Kataoka
Durée : 105mn

Depuis la mort de sa femme, Ota l’accordeur de pianos entretient un mutisme glacial à l’exception de rares remarques assassines ou de menaces « d’accorder » la tête des barmans. Un jour un vieux marionnettiste fait son apparition avec une femme mannequin étrangement réelle nommée Aria. Le marionnettiste souffrant demande à Ota de retrouver le piano avec lequel sa défunte femme accompagnait ses spectacles.

Jin-Roh, la brigade des loups
Réalisation: Hiroyuki Okiura
Avec : Yoshikazu Fujiki, Sumi Mutoh, Yukihiro Yoshida
Durée : 100mn

Tokyo, fin des années 50. La ville est secouée par des troubles sociaux fomentés par un groupe d'opposition appelé "La Secte". Fuse est membre de l'unité Panzer, une division surarmée de la police de sécurité métropolitaine, la POSEM.
Entraîné à devenir une véritable machine à tuer, Fuse se retrouve cependant incapable de faire feu sur une fillette porteuse d'une bombe. L'enfant déclenche l'engin explosif et meurt devant ses yeux. Traumatisé par cet événement, Fuse se recueille sur la tombe de la victime et rencontre la sœur aînée de celle-ci.

D’autres titres étofferont prochainement cette sélection.


Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog


Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.

Ask us for lost password.

Google+

Follow me on Facebook

Follow me on Twitter


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net