Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Festival Cinébanlieue: Qu’elle était verte ma banlieue

la 5ème édition du Festival Cinébanlieue se tiendra du 3 au 16 novembre 2010
à L’Écran de Saint- Denis
au Reflet Médicis
et à l'Université Paris 13


Cinéma L’ÉCRAN Saint-Denis


En ouverture à 19h00 : Fanfare Tzigane, devant la basilique Saint-Denis

Mercredi 3 novembre à 20H00
En présence de Tony Gatlif, réalisateur et parrain du festival

Les princes de Tony Gatlif
France/1982/1h30
Avec Gérard Darmon, Muse Dalbray, Céline Militon, Concha Tavora, Marie-Hélène Rudel
Grand prix festival européen du film de Munich

Premier film de la trilogie sur le peuple gitan . Tony Gatlif porte un regard sur une famille sédentarisée à Saint-Denis dans une cité jouxtant le bidonville de la Campa. Le père, Nara, rigoureusement attaché aux lois et aux coutumes, homme fier et sauvage, affronte, sans jamais céder, la violence des autres et les injustices.. Mais un jour, l'appel du voyage, la tentation de reprendre la route vont l'emporter... Un film magnifique à redécouvrir de toute urgence.

Jeudi 4 novembre 20H30 CinéSlam
Des courts-métrages et des poésies en présence de Loubaki et Syntax et les réalisateurs

H’rash d’Ismael el Iraki
France-Maroc/2009/22 minutes
Casablanca. Arnaques, islamistes et football. Lwiyen accumule les combines et doit de l’argent à Omar, un flic corrompu. Assad, son ami d’enfance, est un ivrogne nihiliste
qui rêve de revoir son Sahara natal. Ils ne valent pas grand chose, mais ici ils sont loin d’être les pires. Leur amitié survivra-t-elle à Casa?


Ainsi soit-il d’Isabelle Agid
France/2009/ 35mm/ 6’/ EuropaCorp
Avec Estelle Baudet, Jean-Pol Dubois, Xavier de Guillebon, Sophie-Charlotte Husson.

Issue d'une famille bourgeoise et chrétienne, la jeune Mathilde se rend à l'église en compagnie de ses parents. En chemin, elle observe la rue et l'injustice du monde lui saute aux yeux. Face aux destins malheureux que la pauvreté lui montre, à sa manière, elle agit.

Forbach de Claire Burger
Scénario de Marie Amachoukeli
France/2008/35’/ La fémis
Avec Mario, Samuel et Sonia Theis
Samuel revient à Forbach, sa ville natale, pour recevoir une médaille. Dans cette ancienne cité minière de Lorraine, on est fier de sa réussite parisienne : l'enfant du pays est en passe de devenir un comédien célèbre. Pour Samuel, c'est l'occasion de renouer avec sa famille.

Mega Bup de Nicolas Boone
France/2007/13’/ Tournage 3000
La Ville à la campagne c’est MEGA BUP. Bup est l’hyper marque qui gouverne le monde et épuise tout ce qui peut nuire à son pouvoir. BUP agit par invasion de slogan et d’actions publicitaires. Dans le sport, la drogue, le corps, les shows, le jardinage, les jeux virtuels, BUP promet à ceux qui cherchent des solutions de vie, et BUp finit toujours par en donner.

BUPpark de Nicolas Boone
France/2008/15’/ Tournage 3000
Des promoteurs excentriques viennent présenter des produits BUP à un cow-boy.
La démonstration s’emballe lors de la présentation des armes, une fusillade se déclenche avec le voisinage. Un autre court de la série BUP, la série qui révolutionne la critique sociale, l’anticonformisme radical et l’audace scénaristique !


Vendredi 5 novembre à 20H30
En présence de Denis Lavant et Leos Carax
Les amants du pont neuf de Leos Carax
France/1991/2h05/ Production Christian Fechner
Avec Juliette Binoche, Denis Lavant, Klaus Michael Gruber, Marions Talens
L'histoire d'un amour fou entre deux jeunes gens, Alex, cracheur de feu et Michèle, belle vagabonde, de 1989 a 1991, ayant pour décor le plus vieux pont de Paris, le Pont-Neuf. Un film renversant à redécouvrir de toute urgence.

Samedi 6 novembre 14H00
Débat à l’issue de la projection "Rroms : Face aux préjugés, trouver les chemins de la solidarité".
En présence de Christophe Nango-Oly, de Anna Pitoun et Valérie Mitteaux et de Saimir Milé, président de l’association « La voix des Rroms » et d’un membre du collectif Romeurope.


Échangeur Porte de Bagnolet de Christophe Nanga-Oly
France/ 2008/ 26' /Fémis
Au départ du projet, un désir de filmer la vie quotidienne d’une communauté de travailleurs bulgares, ayant installé un campement de fortune au bord de l’échangeur de la Porte de Bagnolet à Paris. L’Est de l’Europe et Paris sont reliés et séparés par la route, une route qui passe par cet échangeur là.
Caravanne 55 de Anna Pitoun et Valérie Mitteaux
France/2004/documentaire/52 ‘
Prix Spécial du Festival International du Film des Droits de l'Homme de Paris
Achères, Yvelines, France. Depuis deux ans, Salcuta, jeune femme Rrom de Roumanie, vit avec ses deux enfants et trente autres familles sur une lande de terre en bordure de la ville. Touchée par leur dénuement, la mairie n'a jamais pu se résoudre à les expulser. Mais début 2003, le nouveau gouvernement désigne les Rroms comme un "problème à résoudre". Le 5 mars, l'information tombe : la préfecture a prévu l'expulsion pour le lendemain matin. La ville se mobilise pendant la nuit et tente d'empêcher l'inévitable. La confrontation a lieu, mais 150 policiers encerclent le terrain et les caravanes sont détruites sous les yeux de leurs propriétaires. Archères prend alors une décision inattendue : les familles dont les enfants sont scolarisés doivent rester. Celle de Salcuta, en fait partie. La mairie leur aménage un nouveau terrain au coeur de la ville et décide d'affronter le préfet.

16H00 CinéCourts en présence des réalisateurs et des acteurs des films

Tremblay-en-France de Vincent Vizioz
France/2010/35 mm/21’/ 4A4 productions
Avec Jamie Sives et Marie Denarnaud
James, un Écossais, débarque un soir à Paris. Il est à la recherche de Claire Krapazinski. Sans mesurer l'étendue du chemin qui l'attend, il se lance dans une marche obstinée au bord de l’eau, en quête d'une lointaine ville de banlieue.

Sur la tête de Bertha Boxcar de Angela Terrail et Soufiane Adel -AVANT-PREMIÈRE
France/ 2010/ 35 mm/ 27 minutes
Avec Réda Kateb et Judith Chemla
Une casse automobile de banlieue. Plutôt que de errer au milieu des tours sans horizons de sa grande banlieue, Johnny Johnson, en rupture avec sa famille, invente des machines pour s’extirper de son univers morose. Dans l’utopie de sa démarche au milieu des déchets mécaniques, il se prend au jeu, et pourquoi pas une révolution artistique de son quartier pour conjurer le sort à la nuit permanente ? Et un soir, il rencontrera Mellaz...

Dounouia, la vie de Anthony Quéré, Olivier Broudeur
France/35 mm /2010/ 20’/ Mezzanine Films
Avec Modibo Dembele, Émilie Eliazord, Samy Teurbane, Yann Cardot,
Modibo, jeune Malien de seize ans fraîchement arrivé en France, peine à comprendre le monde auquel il est confronté. Il voit en Nadira, jeune danseuse de son âge, la possibilité d'un équilibre.

Annie de Francia de Christophe Le Masne
France/ fiction /35mm / 2009/ 32’ / Glaski Productions
Avec Nanou Garcia, Fanny Lefebvre, Anita Le Masne, Romans Suarez-Pazos
Deux sœurs et leur mère roulent à travers l’Espagne pour se rendre au mariage d’un cousin éloigné qu’elles n’ont jamais rencontré. Pour Annie, la mère, femme de quarante-cinq ans et fille d’un réfugié politique espagnol exilé en France, c’est l’occasion de renouer avec sa famille dont elle a perdu le contact, et de permettre à ses filles de quinze et vingt-cinq ans de retrouver leurs véritables racines.

18H00 Un livre + un film = une rencontre
en présence de David Teboul et Antoine Volodine alias Lutz Bassmann (écrivain)

Lecture de morceaux choisis par Antoine Volodine
Les aigles puent, de Lutz Bassmann. (Éditions Verdier)
Un homme, Gordon Koum, revient dans une ville détruite. Toute sa famille repose sous les décombres. Lui-même, irradié, va mourir. La guerre est partout, l’ennemi indescriptible frappe sans cesse…
Réfugiés, errants, sous-hommes, éclopés vivant dans leurs rêves, personnages de l’après, voilà les héros dont Gordon Koum évoque la mémoire. Il leur rend hommage parce qu’il les aime. Et aussi parce qu’ils possèdent encore, au cœur du dénuement et du cauchemar, la lumière qui fait d’eux des résistants magnifiques, des amoureux, d’authentiques et indomptables humains.
Suivie de la projection :
La vie Ailleurs de David Teboul
France/ documentaire/2009/64'
Cela se passe en banlieue, cela pourrait se passer dans tous ces lieux qu'on dit à la périphérie, mais à la périphérie de quoi ? Sur les murs des appartements, se posent les fragments des rêves de ceux qui les occupent, papiers peints aux dessins de fleurs, ou à l'aspect de forêt, canevas de flamands roses, objets dérisoires et magnifiques de la sourde résistance qu'ils opposent à la fatalité. Sur les corps de ceux qui les occupent, se marque le souvenir des traumatismes et des blessures, des deuils et des arrachements à une vie ailleurs que leur parole continue à habiter, avec leurs espoirs... Entre la fiction et le documentaire, entre l'histoire racontée par une narratrice d'un enfant qui aurait vécu là, dans une de ces cités laissées pour compte, et qui aurait rêvé de s'en échapper et la rencontre avec ceux qui continuent d'habiter ces lieux, le film découvre un paysage complexe, imprévu, violent et poétique.


20H30 Rencontre avec Abdellatif Kéchiche
Vénus noire de Abdellatif Kéchiche
France/fiction/2010/2h40/MK2
Avec Yahima Torres, André Jacobs, Olivier Gourmet
Paris, 1817, enceinte de l'Académie Royale de Médecine. « Je n'ai jamais vu de tête humaine plus semblable à celle des singes ». Face au moulage du corps de Saartjie Baartman, l'anatomiste Georges Cuvier est catégorique. Un parterre de distingués collègues applaudit la démonstration. Sept ans plus tôt, Saartjie, quittait l'Afrique du Sud avec son maître, Caezar, et livrait son corps en pâture au public londonien des foires aux monstres. Femme libre et entravée, elle était l'icône des bas-fonds, la « Vénus Hottentote » promise au mirage d'une ascension dorée...






Mercredi 10 novembre
9h00 à 12h00
Rencontre « ouverture sociale » du CNC : Comment faire aboutir son projet de court-métrage ?
Rencontre avec Morad Kertobi, directeur du département court métrage au CNC et les réalisateurs Angela Terrail et Soufiane Adel autour de leur film Sur la tête de Bertha Boxcar .

Vous avez envie d’écrire ou de réaliser un court-métrage mais vous ne savez pas comment y arriver?
Cette rencontre est faite pour vous car a pour but de faire connaître les mécanismes des aides publiques à une plus grande diversité culturelle et sociale des talents dans le secteur du court métrage.
Les réalisateurs témoigneront sur les conditions artistiques et économiques de production de leur film : parcours personnel (formation, expérience pro) , étapes de développement du scénario, aides matérielles et financières sollicitées...



Cinéma le Reflet Médicis
____________________________________


Jeudi 11 novembre à 20H30
Rencontre avec la réalisatrice, Anais Demoustier et Pio Marmai
D’amour et d’eau fraîche d’Isabelle Czajka
France/fiction/2010/1h30/ Agat &Cie
Avec Anaïs Demoustier, Pio Marmai, Laurent Poitrenaux

Julie Bataille, 23 ans, Bac +5, les petits boulots, elle n’en veut plus. Elle cherche un vrai travail. Lors d’un entretien d’embauche, elle croise Ben, qui lui a choisi de vivre au jour le jour d’expédients et de petits trafics. Il lui propose de venir passer l’été dans le Sud avec lui. Julie refuse, puis un jour, sur un coup de tête, plaque tout et part le rejoindre.



Vendredi 12 novembre 2008 à 20H30

Rencontre avec Cyril Neyrat, journaliste aux Cahiers du cinéma et Abel Jafri (acteur)

Dernier maquis de Rabah Ameur-Zaïmeche
France/Sarrazink productions /2009/1h33
Au fond d'une zone industrielle à l'agonie, Mao, un patron musulman, possède une entreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d'ouvrir une mosquée et désigne sans aucune concertation l'imam...

« L'important est dans la beauté grave, dans l'inquiétude spirituelle et politique que nourrissent chaque minute de ce Dernier maquis ». Thomas Sotinel, Le Monde.

« Dernier Maquis saute au registre poétique supérieur : de la chronique naturaliste au conte, à la fable épique ». Cyril Neyrat, Les Cahiers du Cinéma


Samedi 13 novembre

à 18H00
rencontre avec Sébastien Le Pajolec, historien du cinéma, Thomas Luntz, Gérard Zimmermann et Monique Prim

LES CŒURS VERTS d’Edouard Luntz
France/35 mm/ 1966/ 1h30
Prix de la critique, Berlin
Avec Gérard Zimmermann, Eric Penet, Marise Maire
Zim et Jean-Pierre, deux adolescents des HLM de Nanterre sont libérés en même temps de prison où ils ont été détenus pour des infractions mineures.
Pour rejoindre leur banlieue, il leur faut passer par Paris qu'ils voient pour la première fois réellement, après la pression de l'enfermement.

« Les Coeurs verts (1966), un film en noir et blanc qui montre les jeunes gens des banlieues, leurs blessures, leurs errances, avec un regard plutôt complice, loin de la caricature des "blousons noirs" ou "délinquants". Edouard Luntz restera en contact avec les protagonistes du film, comédiens non professionnels, facilitant leur intégration sociale. Signée par Serge Gainsbourg, la musique originale préfigure la chanson « Je t'aime, moi non plus ». Le film est resté une sorte de référence pour quiconque veut s'intéresser à la vie de l'autre côté des périph'parisiens. Mathieu Kassovitz et Mehdi Charef le visionneront avant de tourner La Haine et Le Thé au harem d'Archimède ». Jean-Luc Douin, Le Monde


à 20H00 rencontre avec le réalisateur et Romain Duris (sous réserve)
Gadjo Dilo de Tony Gatlif
France/35 mm/ 1h40/Princes films
César de la Meilleur musique
Avec Romain Duris, Rona Hartner , Izidor Serban
A la mort de son père, Stéphane part en Roumanie à la recherche d'une chanteuse inconnue dont il ne connait que le nom gravé sur une cassette : Nora Luca. Cassette que son père ne cessait d'écouter les derniers jours de sa vie. Sa quête va le mener dans un village tzigane où il va se lier d'amitié avec Isodore, se faire accepter et découvrir une culture, une nouvelle famille et l'amour.






Université Paris 13
____________________________

Exposition photographique au Café-Expo de l’Université Paris 13 à Villetaneuse
Porte à Porte

Du 3 octobre au 16 novembre 2010 :
Vernissage de l’exposition en présence de Julia Cordonnier, des dix photographes et de Philippe Vasset, auteur de la préface (sous réserve) Le 3 octobre à 17H00

L’association Backstreet Productions vous propose une exposition photographique collective sur les portes de Paris. L’exposition, préfacée par Philippe Vasset., présente 40 tirages et une installation vidéo.
Un projet initié par la réalisatrice Julia Cordonnier et Aurélie Cardin, directrice du festival Cinébanlieue. A l'heure des débats sur l'avenir de l'agglomération parisienne, il nous paraît intéressant de confronter nos regards sur ces espaces urbains, vastes échangeurs entre Paris et sa banlieue.
Les portes de Paris sont des zones de flux en pleine mutation que tout le monde traverse mais où l'on s'arrête rarement. Pourtant elles fourmillent de vie et d'activités. Qui habite, qui
travaille dans ces espaces de transit entre la capitale et sa banlieue ? Que nous racontent ces lieux souvent chargés d'histoire au sujet de Paris et de sa banlieue proche ?
A travers nos images, c'est ce que nous souhaitons vous faire découvrir.
Retrouvez Porte à porte sur http://www.portesdeparis.blogspot.com

Un projet soutenu par : la fondation RATP, L’Acse l'Université Paris 13 (FSDIE, service culturel, la mairie d'Aubervilliers, La Région Ile-de-France.

2 novembre à 12H00
Université Paris 13- site IUT Saint-Denis

Séance Cinécourts – Attention talents !

Las Vegas, méditation de Florent Tillon, 2009 , 27 minutes INÉDIT
En été 2009, Las Vegas a dépassé le record de Detroit d'être la ville la plus vide des Etats-Unis. Les habitants regardent leur lac diminuer inexorablement, tout en pensant que même sans eau Las Vegas serait toujours las Vegas...

Carcasse d’Ismael el Iraki, 2009, 14 minutes
Dans un futur proche, les hommes survivent aux conditions de semi-esclavage auxquelles ils sont soumis grâce à la greffe de bras mécaniques. Or la ferraille a bien plus de valeur que la vie humaine…

Les fiancés du pont Macdonald d’Agnès Varda, 1962, 2 minutes.
Les Fiancés, c'est le couple Godard-Karina, vedette de la Nouvelle Vague et entouré de ses comparses. On aperçoit Frey et Brialy, le cinéma vétéran étant représenté par le couple Delorme-Robert. Pour Varda, cela reste « Un souvenir qui symbolise la Nouvelle Vague telle que nous l'avons vécue, l'imagination au pouvoir et l'amitié en action. »


H’rash d’Ismael el Iraki
2009, 22 minutes
Casablanca. Arnaques, islamistes et football. Lwiyen accumule les combines et doit de l’argent à Omar, un flic corrompu. Assad, son ami d’enfance, est un ivrogne nihiliste
qui rêve de revoir son Sahara natal. Ils ne valent pas grand chose, mais ici ils sont loin d’être les pires. Leur amitié survivra-t-elle à Casa?

Sur la tête de Bertha Boxcar de Angela Terrail et Soufiane Adel
2010, 27 minutes
Une casse automobile de banlieue. Plutôt que de errer au milieu des tours sans horizons de sa grande banlieue, Johnny Johnson, en rupture avec sa famille, invente des machines pour s’extirper de son univers morose. Dans l’utopie de sa démarche au milieu des déchets mécaniques, il se prend au jeu, et pourquoi pas une révolution artistique de son quartier pour conjurer le sort à la nuit permanente ? Et un soir, il rencontrera Mellaz...

Mercredi 3 novembre 2010 à 12h00
Café expo Villetaneuse

Gran Scala de Florent Tillon, 2009, 30 minutes INÉDIT
Le réalisateur Florent Tillon entreprend une expédition en avril 2009 à travers l'Espagne. Il nous fait découvrir les banlieues fantômes et autres projets immobiliers plus psychotiques les uns que les autres dont ce pays est recouvert, comme Gran Scala, Valdeluz, Seseña.
Pour Florent Tillon : « Ces appartements vides, ces pelouses angoissantes et ces rond-points inutiles m'ont fait entrevoir, à travers le paysage désertique espagnol, le spectre d'une histoire de l'humanité ».

Sur la tête de Bertha Boxcar de Angela Terrail et Soufiane Adel, 2010, 27 minutes
Une casse automobile de banlieue. Plutôt que de errer au milieu des tours sans horizons de sa grande banlieue, Johnny Johnson, en rupture avec sa famille, invente des machines pour s’extirper de son univers morose. Dans l’utopie de sa démarche au milieu des déchets mécaniques, il se prend au jeu, et pourquoi pas une révolution artistique de son quartier pour conjurer le sort à la nuit permanente ? Et un soir, il rencontrera Mellaz...

Jeudi 4 novembre à 12H00
IUT de Bobigny
Gadjo Dilo de Tony Gatlif

Mardi 16 novembre à 17h00
« Cinéma sous les étoiles » FORUM de L’Université Paris 13 à Villetaneuse
précédé d’un concert de Syntax , rap manouche

Liberté de Tony Gatlif, 2010, 1h50
Théodore, vétérinaire et maire d’un village situé en zone occupée pendant la seconde guerre mondiale, a recueilli P’tit Claude, neuf ans, dont les parents ont disparu depuis le début de la guerre. Mademoiselle Lundi, l’institutrice fait la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Ils sont venus pour faire les vendanges dans le pays. Humaniste et républicaine convaincue, elle s’arrange, avec l’aide de Théodore, pour que les enfants Tsiganes soient scolarisés. De son côté, P’tit Claude se prend d’amitié pour Taloche, grand gamin bohémien de trente ans qui se promène partout avec son violon sur l'épaule. Mais les contrôles d’identité imposés par le régime de Vichy se multiplient et les Tsiganes, peuple nomade, n’ont plus le droit de circuler librement…

« Tony Gatlif sait mettre du talent, de l'émotion et de l'âme dans ses films. Liberté nous donne des ailes. Profitons-en pour nous envoler avec lui, ce beau conteur d'histoire, ce poète inspiré et ce cinéaste précieux ». Brazil


Info pratiques :
TARIFS :
4 EUROS la séance à L’Écran et au Reflet Médicis
Entrée libre à l’Université Paris 13

Cinéma L’Écran
Place du Caquet 93200 Saint-Denis
Métro Basilique de Saint-Denis/Ligne 13
Renseignements : 01 49 33 66 88
www.lecranstdenis.org


Reflet Médicis
3 rue Champollion Paris 75005 Paris 5e arrondissement
Métro Saint-Michel, Cluny
Renseignements : 01 43 54 42 34
http://reflet.cine.allocine.fr/

Association Extra-Muros
Université Paris 13- Service culturel
99 avenue JB Clément 93430 Villetaneuse
Contact presse :
Aurélie Cardin/06 15 07 49 87 /
cinebanlieue@yahoo.fr
http://cinebanlieue.blogpot.com

Blog du projet photographique Porte à Porte
Un voyage aux portes de la ville
www.portesdeparis.blogspot.com




Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net