Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Enjoy the best of both worlds: Portal with Film & Fest News and Social network for the festival community.  

We started in 1995 connecting films to festivals, documenting the world of festivals worldwide.
We offer the most comprehensive festival directory of 7 000 festivals, browse festival blogs, film blogs...and promote yourself.

The website is currently being redesigned, we will surprise you very soon.

Connexion utilisateur

Autre Cinema


Arras Film FestivalFESTIVAL D'ARRAS 2010
c'est du 9 au 18 novembre 2012 à Arras.



L'Agenda du festival

Galerie des photos des films présentés

Festival dailies de Cécile Rittweger et Jovani Vasseur


feed

Interview Eric Miot, délégué général de l'association Plan-Séquence

 

 

 

A un peu plus d'un mois de l'ouverture du 9ème Festival International du Film d'Arras, Eric Miot vous êtes le délégué général de l'association Plan-Séquence, quel est votre rôle dans l'organisation d'un tel évènement ?

 

Je commencerai en rappelant que Plan-Séquence est une petite équipe et comme dans chaque petite équipe, on a tendance à faire un peu de tout. Délégué général, c'est en fait directeur artistique. Ma tâche principale est de concevoir l'unité artistique de l'évènement, c'est-à-dire gérer les grandes directions et le choix final des films qui sont projetés et les invités qui sont accueillis. Tout ça en aval du Festival. Bien sur après, c'est une mission de relations publiques, à la fois auprès des partenaires et des professionnels du cinéma. Mais également énormément auprès de la presse. Pendant le Festival, je vais passer beaucoup de temps en interviews, en rencontres avec les médias. Pour cela je travaille directement avec l'attachée de presse du Festival (Dany de Seille ndlr). Après nous sommes un comité de programmation, soit 3 personnes qui font le choix final des films. On visionne au moins une fois chaque film en ce qui concerne les films nouveaux (avant-premières, inédits). Et pour ce qui est des rétrospectives, je travaille plus sur la mémoire du cinéma, même si tous ces films sont revisionnés. Je ne conçois pas du tout de parler d'un film sans l'avoir vu. Ensuite, des réunions régulières nous permettent de prendre des décisions et d'obtenir le meilleur résultat possible.

 

 

Quand commence la préparation de la nouvelle édition ? Quelles sont les grandes étapes ?

 

La préparation du prochain Festival commence pendant celui en cours ! C'est-à-dire qu'au fur et à mesure que le Festival se déroule, on analyse ce qui va et ce qui ne va pas, ce qui pourrait être amélioré l'année suivante. Il y a une analyse immédiate y compris dans les réunions des équipes le matin. Ensuite, il y a un laps de temps ou c'est une période de bilan. La programmation réelle de l'édition suivante commence au Festival de Rotterdam fin janvier. On commence à visionner des films européens et des inédits. On voit presque 300 films pour la sélection des inédits d''Europe.

 

 

Sur le site de l'association, http://www.plan-sequence.asso.fr/, on découvre déjà le nom d'un invité d'honneur, le cinéaste John Boorman, également des informations sur les ciné-concerts, les hommages et rétrospectives. Qu'est-ce que vous pouvez nous dire sur ce qui nous attend cette année ?

 

Cette année ce sera la même configuration que l'an dernier, à savoir 50% de films qui sont soit des avant-premières soit des inédits. Et d'un autre côté des rétrospectives, des hommages avec des grands classiques ou des films qui ont déjà 20 ans d'âge. C'est un Festival qui trouve son équilibre avec ces ingrédients. Au programme, une quinzaine d'avant-premières et autant d'inédits d'Europe. Dans la sélection d'inédits, on retrouve une forte orientation vers les pays d'Europe de l'Est. On n'a pas oublié la Belgique et même un film espagnol. Je pense qu'Arras est devenu un Festival qui est, en France, à la pointe au niveau de ce qu'on peut voir en film des pays de l'Est. C'est un cinéma dynamique, original qui a beaucoup de choses à dire. Les sociétés sont en pleine mutation, on sent qu'elles traversent des périodes très difficiles et les cinéastes ont énormément de choses à dire sur leur monde. Ces films sont passionnants, à la portée de tous et beaucoup représentent leur pays à l'académie européenne du cinéma. Ca montre la qualité de ces films ! Au niveau des avant-premières, on trouve des films plus grand-public, des films d'auteurs, des films vus à Cannes. Egalement un volet de film pour la jeunesse. On représente tous les films très attendus de la fin d'année dans cette section comme « Mia et le Migou ». Je rappelle que beaucoup des films projetés au Festival le sont pour la première fois en France. Côté rétrospective, on a l'hommage à John Boorman avec la quasi-totalité de ces longs métrages et notamment des films mythiques : Arras aura la primauté de copies neuves pour « Zardoz » et  « Excalibur ». Une belle sélection de films de ce cinéaste passionnant. On aura ensuite deux thématiques : début 1980 avec l'Héroïc Fantasy avec des films charnières comme « Conan le barbare ». La seconde thématique est moins drôle mais nécessaire parce qu'elle participe au devoir de mémoire. Elle est consacrée à la première guerre mondiale. On a choisi des films qui montrent l'angle pacifiste, qui insistent sur l'inutilité de cette guerre. Le 11 novembre à 16h30, on diffusera un grand film, « Les 4 cavaliers de l'apocalypse ». C'est la version de 1921 de Rex Ingram réalisée juste après la fin de la guerre. Ce film a eu un très grand succès et a révélé une grande star du cinéma, Rudolph Valentino. C'est une grande production de 2h20, le film qui fallait pour cette date hautement symbolique. On voulait un accompagnement musical et c'est Mauro Coceano qui réunit autour de lui plusieurs musiciens européens différents. Les autres films à découvrir sont entre autre « A l'Ouest rien de nouveau ». Il a reçu l'oscar du meilleur film en 1930 et vous avez pu le voir dans une version courte. Le Festival vous présente une version intégrale entièrement restaurée par le British Film Institute. Le film sera sous-titré pour l'occasion. Vous pourrez aussi découvrir en salle le téléfilm d'Yves Boisset, « Le Pantalon » qui a connu un grand succès lors de son passage à la télévision.

 

 

 

 

 Les horaires de chacun des films seront disponibles très bientôt. On se donne rendez-vous pour la 9ème édition du Festival International du Film d'Arras du 07 au 16 novembre. Merci Eric Miot, délégué général de l'association Plan-Séquence.

 

Je vous donne rendez-vous le week-end prochain avec une présentation de l'équipe Plan-Séquence qui vous accueillera pendant le Festival !

About Autre Cinema

Cécile Rittweger
(Plan Séquence)

L’Autre Cinéma est devenu en quelques années un rendez-vous très attendu. En effet, vous êtes de plus en plus nombreux (de 6.814 spectateurs en 2006 à 16.455 en 2008) à nous communiquer votre enthousiasme pour ces 10 jours de bonheur partagé. Voici donc le programme de l’édition 2008. Comme chaque année, nous l’avons voulu éclectique, ouvert sur le monde, n’hésitant pas à faire le grand écart entre la création contemporaine et le cinéma des origines, les productions à gros budget et celles réalisées avec peu de moyens, le film d’auteur et un cinéma populaire ambitieux, les grands maîtres connus et reconnus et les talents naissants.

Contributeurs et remerciements à Jovani et Cécile Rittweger.

http://in.dvdrama.com/festivalcinearras/blog/

et

http://www.fest21.com/fr/blog/cecilerittweger

 

 


arras

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net