Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

User login

|FRENCH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

Buscando a Emma


ALEX QUIROGA NEWS FILMS LOOKING FOR EMMA
synopsis
A young English woman loses her memory after a car crash. By the time she wakes up in the hospital there is an elegant woman called Julia who claims she is a former classmate at her bedside. As she recovers, Emma begins to suspect that there is a plot being hidden from her.
 
original title: BUSCANDO A EMMA
country: Spain
year: 2006
genre: fiction
directed by: Álex Quiroga
film run: 98'
cast: Cristina Goyanes, Franchesca Strauss, Jorge Lucas, Carmen Vicente Arche, Dirtan Biba, Tomás Gallo
music: Estani Peinado
 

feed

FIVE COLORS NEWS FILMS ALEX QUIROGA

Film
Film
Original Title (If different): 
CINCO COLORES UNA PELICULA DE ALEX QUIROGA
Language: 
Spanish
Running time (In minutes): 
99
Theme: 
Comedy
Category/Format: 
Independant
Student film: 
No
Poster: 
FIVE COLORS NEW FILMS ALEX QUIROGA
Production year: 
January, 2010
Film Credits
About the Director: 
Film director: 
ALEX QUIROGA
Producer: 
F.PEREZ JIMENEZ
About the Producer: 
BROKEN ILUSION 11M
Screenplay: 
ALEX QUIROGA
Editing: 
F.PEREZ JIMENEZ
Film photographer: 
RODRIGO GIOIBAR
Sound: 
MARIO MURIEL
Music: 
DJ JAIMOTE ISLAND
Art Director: 
JANIO
Costume: 
OAQDRA MOHAMED
Decor: 
MONICA ZUAREZ
Cast 1: 
RODRIGO GOIBAR
Cast 2: 
KAREN CACACEO
Cast 3: 
LUPITA SANDOVAL
Cast 4: 
JENIFER LOSANO
Cast 5: 
CECILA JIMENEZ
Film synopsis: 
Madrid, a young Colombian woman consults a priestess on its future, this tells you which should help seven strangers, in very different ways, so that your life is heading, though they share without knowing the same place and same time. These seven different stories speak of love, pain, friendship, envy and hatred of ways. The screenplay is based on poems by Adan Quiroga. The film will open in 2010. Madrid; una joven colombiana consulta a una santera sobre su futuro, ésta le dice que deberá ayudar a siete extraños, de formas muy distintas, para que su vida se encamine aunque todos comparten, sin saberlo, un mismo espacio y un mismo momento. Estas siete historias diferentes hablan del amor, el dolor, la amistad, la envidia y el odio de distintas maneras. El guión está basado en poemas de Adan Quiroga.
Budget
Budget Range: 
Between $100 000 and $1 Million
Actual Budget: 
1.000.000
Technical infos
Technical infos
Original Film Format: 
Digital - other
Film Sound: 
Dolby SR
Video master available ?: 
Yes
Video Type: 
HD
Number of reels: 
5
Festival Selection, Awards...
Festival selection, awards or citation already received and other comments... :
Already selected in a Festival?: 
No
Film reviews: 
Alex Quiroga starts shooting Production – Spain Alex Quiroga starts shooting Emma Madrid, Toledo, Sevilla and Miami will host, for the next 10 weeks the shooting of Alex Quiroga's new feature Emma. For the leading roles, the Spanish filmmaker invited two actresses with whom he has worked previously: Maite Pastor was in the cast of the 2004 Quiroga's directorial debut Sucedió en España (It happened in Spain) and Laia Alemany was one of the actresses from Ilusiones Rotas 11-M (Broken Illusions), in 2005. Announced as an intimate thriller, the script, co-written by the director and Angel Marco, focuses on the life of a young woman who loses her memory after a car accident. When Emma finally wakes up, an elegant 28 year old woman named Julia claims to be a former school mate. But Emma will soon begin to find Julia's behaviour suspicious. iT HAPPENED IN SPAIN iT HAPPENED IN SPAIN international title: IT HAPPENED IN SPAIN original title: SUCEDIÓ EN ESPAÑA country: Spain year: 2003 genre: fiction directed by: Álex Quiroga film run: 90' release date: ES 19/11/2004 screenplay: Álex Quiroga cast: Maria Isasi, Manuel Andres, Maite Pastor, Eva Cobos, Julio Jordan cinematography by: Juan Manuel Segura, Ricard Cabonell film editing: Nacho Ruiz Capillas art director: Eduardo Naves costumes designer: Frank de Bonari music: Federico Jusid, Alejandro Martín, Band Mala Espina producer: Álex Quiroga, Arturo Pimentel production: Alex Media Grupo Filmes sales agent: Alex Media Grupo Filmes synopsis Four different stories which, in spite of having nothing in common, are linked through the casual meeting of their leading characters in the city. The plot, based on real events, has a structural line which manages to link up the different stories of comedy, horror suspense, love and drama in a very special way, just like life itself. A requiem of illusions A requiem of illusions Spanish cinema remembers for the first time the Madrid terrorist attacks of the 11th of March. Alex Quiroga's Ilusiones Rotas 11-M (Broken Illusions) reflects the hopes and the frustrations of four characters living very different lives in the months before the attacks, until the fatal day, when they are all touched by the same tragedy. The film opens today in seven Spanish cities, distributed by Pirámide Films. Flirting with a documentary style, Ilusiones Rotas 11-M was shot in high-definition digital video and combines the narration of the characters' experiences with real sequences from the attacks. According to the director, his work is not politically committed; he prefers "exploring territories of the reality which interest me. I do the kind of cinema I like to watch". Starring Lilian Caro, Fina Mayo, Jemi Paretas and Manuel Bocanegra, Ilusiones Rotas 11-M was co-produced by Álex Media Grupo and Laya Producciones. 50% of the sum collected in the box office will be given to the victims of the attack. However, when it comes to potential box office results, the film will have to face two very strong rivals, particularly Alberto Rodriguez's 7 Virgins, which is currently making a splash, ousting the hit Torrente 3 from first position. (The article continues below - Commercial information) Ilusiones Rotas 11-M is only one of the six European titles to open this week. Other European co-productions premieres include the Franziska Buch's German film Bibi Blocksberg and the Secret of the Blue Owls, the American-German co-production Hostage by Florento Emilio Siri, Eros by Michelangelo Antonioni, Steven Soderbergh and Wong Kar-Wai and Costa Gavras's Le Couperet [trailer], which opened last week at the 50th Week of International Film of Valladolid. Vitor Pinto
Film distribution
Theatre: 
Open
TV: 
Open
Video: 
Open
International: 
Open
Internet: 
Open
Sales/distribution name: 
ALEX MEDIA GRUPO PC
Address: 
PRINSESA 3 BIS APTO 819 MADRID
Publicity Infos
Publicity contact: 
ALECU87@HOTMAIL.COM
publicity address: 
http://pasionporelcine.es/blog/entrevista-a-alex-quiroga-que-estrena-en-2010-five-colors/
Publicity contact email: 
Trailer availble: 
yes
5
Your rating: None Average: 5 (1 vote)

Comments (2)

Hier, il a neigé


Hier, il a neigé àMadrid. Reçu un appel d'Alex Quiroga, tout en marchant quelques photos, iln'y a pas eu de problèmes majeurs avec la neige, il semble que dans cetteville, nous apprenons à vivre avec le froid et les routes glissantes. Unvoisin me disait, peu après que le réchauffement climatique était une inventionde politiciens de Madrid dans la neige et le froid, comme il se doit, c'estJanvier. 
La nomination est dans la plaza des cubes, contre PrincessCinemas. Long time pas aller là-bas. Quand je suis arrivée, l'endroitressemble au même pour moi je me souviens: palmiers nains en pot de ciment, deslampadaires et ils veulent être des bâtiments modernes conçus pour la plusgrande gloire du biseau. Les cubes je cherche toujours horrible, jesuppose que c'est à cause de ma connaissance limitée de lasculpture. 
Colombie ponctualité. Quelques minutes après l'heure oùnous l'avions indiqué, nous sommes assis à une table dans un de cesétablissements de restauration rapide que près de tant d'années. Alex m'adit ensuite allez dans un autre endroit où ils servent bonnes portions et lalettre de bières est varié. 
- "La peur n'est pas» est une expressionsuggestive du film Shattered Illusions: 11M. Cette phrase rend lepersonnage qui se bat pour obtenir un rôle dans la pièce devient une «véritableacteur» passe pour la lecture d'un carénage intégral, ce qui est étranger,quelque chose qui se sent vraiment ... »« Avant mon première question,nous avons bavardé au sujet de son travail sur ce qui nous parlons généralemententre deux personnes qui sont d'abord vu. 
-Son premier rôle a étéimportant pour lui et quand il lisait était serrée. Les acteurs ont réussià basculer, ils doivent dire ce qu'ils ressentent, et doit donc être donnée àla liberté de lâcher ce qu'ils ont.

 Par exemple, l'acteur syrienqui joue un des immigrants (marocaine, dans ce cas) m'a dit "Regarde, sije veux le script dit que les gens mai de ne pas apprécier, nous allons essayerde faire le mal, où je vous parle, moi-même être "et j'ai ditok. 
"Illusions brisées: 11-M a un ton du reportage, pourquoiutiliser la ressource des encarts dans les journaux entre les scènes desdocuments spécifiques le temps? 
«Pour faire autrement, que lespersonnages voir les événements à la télévision ou lu dans un journal, j'aitrouvé une ressource très utilisée ... Je m'intéresse à l'inhabituel. Ilne sera pas super-intellectuel, je cherche ce qui n'est pas dit, à la rupture:Je souhaite sortir ... comme Bigas Luna à Bilbao, dans la séquence de la jeunefille, qui jette sur lui et le lait qui n'avait pas été vu dans théâtrevie. 

Vente dans l'une conversation desadministrateurs qui ont influencé le cinéma de Quiroga.Sans une question de mapart parce qu'il semble Five Colors rappelle comment il prit de l'air mincequelques coups pendant le tournage. Je me demande pourquoi cinq couleurs,ne bloquez pas le numéro avec le nombre de caractères ... 
«Dans laphilosophie chinoise, les couleurs représentent les humeurs sont illustrés dansle film, qui sont présents dans les personnages qui s'entrecroisent dans l'histoire... 
«J'ai lu quelque part que Five Colors pour« le sens global de la vie... 'Alex parlait vite: 
-No. Pas du tout. Cinq couleurs acidesest une comédie sur la vie. Cette phrase n'est pas de la mienne, le filmraconte les clubs qui peut donner la vie, les conflits qui surviennent, parexemple, une séparation, après vingt ans de vie commune ... ( «Détails depetites histoires, interrompit-elle) ... non-conformité persiste, pas depetites histoires, certaines personnes faire pour les autres que ce soit. Sinous voulons trouver des héros, vous devez emprunter le métro et voir le visagede la personne, à huit heures du matin, tu dois aller au travail, vous devezvous jeter sur tous ses biens et maintenez la touche ... Nous sommes ce quenous faisons .Bien que ne sois pas un super héros, mais ne sois pas unréalisateur de film, même si vous êtes quelqu'un de célèbre, la lutte contrevaleur, car il ya une raison de se tenir par votre famille, vous travaillezpour la vie et je vous aime pour ça. Comme il n'y a pas de mauvaisesfemmes ou des hommes bons, ni aucune de ces choses ... 
Il faut quinze ansen Espagne. Elle a connu de nombreuses professions, pense que, enArgentine, le travail en équipe est de plus qu'en Espagne. Sa mère estoriginaire de Galice, mais en Galice, sourit comme il dit, une précisionimportante lorsque l'on parle d'un pays où tous les Espagnols sont«Galicie». 
 "Si vous allez à la Avenida Dos de Mayo à BuenosAires, et traverse l'obélisque est toute l'Espagne ... 
Inévitablement, laconversation a pris la troisième dans les endroits que nous savons ou nous fréquentons:Segovia, le Pays basque, des Asturies et, bien sûr, de Madrid ... Quand ilparle, Alex s'arrête parfois et rit en anticipation de l'histoire qui vontalors exprimer la création une certaine attente de ce qu'il fautdire. Parmi les rues de souvenirs de Madrid qui ont été ou sont identifiéspour chacun de nous, je pense à poser sur un commentaire que j'ai lu dans l'unedes pages consacrées à ses films: les administrateurs indépendants du cinémaespagnol et le théâtre ne peut pas faire " sociale »ou est-ce que lepublic n'a pas de« niveau »...? 
«Non, non, le public est faible. Lepublic va au cinéma et ne voit, pense, sait ce qu'il veut. J'ai participérécemment à une réunion d'étudiants de l'École de cinéma et l'un d'eux m'a ditqu'il voulait faire un documentaire sur un immigré raconter sa vie ... Et jel'ai dit, eh bien, vous savez ce que vous avez, mais pas dans le domainede la vie privée pour ne pas être blessé, parce que j'ai dit à une occasion,j'ai assisté à la projection d'un documentaire sur la façon dont un film a ététourné avec des acteurs amateurs, dirigé par un directeur pour l'Amérique duSud.Il y avait à cette chose de projection qui m'a fait froid dans le dos: leréalisateur choisit une fille et dit: «Je vais acheter la robe que vous voulez,celui que vous aimez, et une autre chose quand tu rentres le camion etdire «je suis une putain", elle a joué ce rôle dans le film ... Elle a ditque le directeur ne serait pas faire une telle chose, car elle a joué le rôle,mais n'était pas une chienne, agi pour gagner quelque chose et être capable demanger, elle et son famille. Eh bien, le refus de la fille à dire quela scène a été organisée bitch supprimé! ... 
- Et le directeur a racontécette anecdote en public? 
"Elle le dit comme si on disait« aller lafierté que la petite fille. " Pour être un bon metteur en scène etcela a à voir avec le film "social" dont nous avons parlé, pas besoinde torturer les joueurs. Je ne film social sans recourir à lanon-sens. Le film a ses implications sociales, mais il n'est pasnécessaire de blesser les sentiments des autres, vous pouvez être aussihérétique entrer dans la chose pour obtenir un excellent produit pour vous donnerdes prix, ne soyez pas si égoïste, vous pouvez être un créateur mais pasl'autre. 
Je me souviens de lui son film sur le nouveau 11M-le premier àêtre tourné en Espagne après l'attentat tragique, comment les personnagestraités avec elle, j'ai été impressionné, en particulier l'homme qui maltraitesa femme, une prémonition de ce que nous appelons aujourd'hui la «violencede genre», et le contexte de la situation économique vécue par lesprotagonistes. Dans ces années il n'y avait pas de "paradis",comme certains le prétendent croire maintenant ... 
«C'est Pierre, dans cefilm que j'ai pris toute ma rébellion. Je me suis déplacé l'appareil photocomme je voulais, j'ai fait ce que je voulais, quand vous voyez être rompurêves vous vous sentez mal à l'aise sur quelque chose, et il montre la réalité,c'est ce qui se passe sans sentiment faux, telle est l'intention du film... 
  
«Le retour à cinq couleurs, est le film le plus lebudget que vous avez fait? 
«Oui, vous avez plus de budget, ce qui sepasse, c'est que nous louer une voiture, chargée de la caméra (silencieux unmoment, rires) et de croisières européennes et d'arrêter partout Cadaquéspièces de théâtre, il joue à Paris, Berlin joue, joue ... il ya Venise uneséquence qui n'est pas dans le précédent, je fais un gars qui meurt est unefemme, pendant de nombreuses années a été prise en charge, avait un cancer, etest la sœur de la femme dans sa maison et a trouvé couché, ivre mort» Mais qu'est-ce que tu fais? Elle demande: «pensez-vous ma sœur veutvoir ce ...?" Puis il pioche une carte de sa poche et le tend vers elle etelle lit:« Chérie, je me suis soigné et aimé autant que maintenant, vous avez àfaire vous laissez les boules ... »se rend ensuite à Londres où il setrouve dans un bar qui lui est arrivé et est maintenant fermée, il ya le rappeld'un long moment sans n'importe quelle autre image, le regard juste à la porte ;Les couleurs sont fondamentalement cinq personnes marchant à travers le mondeet chacun est une pièce qui est parfaitement adaptée. Les histoires de lavie entrelacées des protagonistes de Cinq couleurs sont guidés par uneprêtresse qui les aide à trouver leur chemin. 
"La prêtresse estalors un caractère positif ..." J'ajoute que je suis plus habitué à lesvoir comme des «sorcières» du mal, un stéréotype, sansdoute... 
"Nous avons mis cela comme un personnage positif, car denombreuses personnes qui ont recours à eux pour ça, pas de baiser avecd'autres. Il n'y a pas eu l'histoire d'une sainte femme raconter leshistoires des autres, toujours essayer de faire ce qui n'a pas étéfait. 
"C'est très difficile ... 
«Comme je fais beaucoupd'efforts à faire. 
Il vient de terminer un scénario qui parle de la façondont la crise est vécue en Espagne et faire en Afrique, croit que je devraislaminés en Mauritanie, mais pas anticiper les événements et le temps deproduction aura le mot ... ANYMAS, est une autre de ses films dans lafabrication,Dans ce cas, pour 2011, qui fait l'esquisse. Avec ce film veutêtre au Festival de Sundance, où ils ont reconnu leur travail. Travail etplus de travail. Quiroga sait ce qu'il veut travailler et la persévéranceest plus facile, il semble impossible ... Fixer la bière. Alex Quirogaaccompagne-moi de prendre un taxi. Il fait froid. Nous avons convenude voir chaque jour d'autres, je suis sûr que cela se produira. 


  
________________ 
FiveColors (2010), sera bientôt débuts. 
DÉCLARATION DU FILM: 
Écrit etréalisé par Alex Quiroga 
Cast: Polivar Lairankus, Gerardo Gonzalez,Lupita Sandoval, Rodrigo Goibar; Cacaceo Karen, Jennifer Lopez Lozano, CandelaArroyo Alvarez, Cecilia Jiménez ... 
Photo: Rodrigo Goibar et GustavoJiménez 
Musique: DJ Jaimote 
Éditeur: F. PerezJimenez 
Effets spéciaux: Producciones Laya 
Produit par Alex MediaGroup c.p. 
 

 


 

(No subject)

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

 

Let's not forget Film director Mira Nair on Satyajit Ray's Jalshaghar (The Music Room 1958)

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
Rajasthan International Film Festival 
Dhaka International Film Festival
> IFFI Goa 
> Live from LA

Beyond Borders
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du film online

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

User images

About Buscando a Emma

gersbach.net