Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

User login

|FRENCH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Croisette


 

 Les dailies de Cannes 2012 et toutes nos archives
Galerie de photos d'ambiance cannoise, couverture de Cannes en anglais; téléchargez notre application iPhone de Cannes

 


feed

« Les Chansons d’Amour » de Christophe Honoré

Ayant présenté deux de ses précédents films à Cannes – 17 Fois Cécile Cassard (2002) dans la section Un Certain Regard et Dans Paris (2006) à la Quinzaine des Réalisateurs – le réalisateur français Christophe Honoré fait son retour sur la Croisette, mais cette fois-ci en Compétition, avec cette comédie musicale interprétée par Louis Garrel – déjà présent au casting de Ma Mère et Dans Paris – Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni, Clotilde Hesme et Grégoire Leprince-Ringuet. Premier film français en lice pour la Palme d’Or, Les Chansons d’Amour se concentre sur les errances d’un triangle amoureux composé d’Ismaël, Julie et Alice. Avec en fond musical, treize chansons originales interprétées par les comédiens eux-mêmes et écrites par Alex Beaupain.

Partant d’un matériau chanté préexistant pour écrire ce film, Christophe Honoré déclare : « la question de l’histoire ne s’est pas posée en fait, seulement l’idée de comment l’affronter sans être pétrifié, comment la raconter, la faire fonctionner dans une structure musicale qui rejaillisse sur l’ensemble du film. Les lieux, comme l’appartement des parents, reviennent comme des refrains, avec une tonalité changée selon ce qui s’est passé dans le couplet précédent. Et comme dans les chansons où certains instruments reviennent ou disparaissent pendant que d’autres s’ajoutent, les personnages secondaires viennent relancer la fiction et d’autres finissent par en être évacués. »

 

Conférence de presse 

 

A l'occasion de la conférence de presse des Chansons d’Amour, présenté en Compétition, toute l'équipe a répondu aux questions des journalistes. Etaient présents : le réalisateur Christophe Honoré, les comédiens Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Clotilde Hesme, Chiara Mastroianni et Grégoire Leprince-Ringuet, le chanteur-compositeur Alex Beaupain et le producteur Paulo Branco. Propos rapportés.

Sur l’origine du projet :
Christophe Honoré : « Avec Alex, on a un goût commun pour les comédies musicales. Parallèlement, en tant que cinéphile, j’éprouve un vrai amour pour le cinéma de Jacques Demy. Au moment de la sortie de Dans Paris, il nous a semblé, à tous les deux, qu’il y avait une opportunité de proposer une comédie musicale moderne, différente, sur la base des chansons d’Alex. »
Alex Beaupain : « Ma première réaction fut d’être un petit peu effrayé. Christophe m’a parlé de l’idée du projet en septembre et il fallait tourner en janvier… Mais, j’ai un petit peu l’habitude avec lui. C’était un projet très enthousiasmant. J’avais déjà chanté certaines de ces chansons sur mon premier album. Là, je devais aider les acteurs pour les enregistrements et en écrire d’autres en fonction du scénario développé par Christophe. C’était très excitant. »
 
Alex Beaupain sur la direction d’acteur : « J’ai juste essayé de faire chanter les acteurs juste et en rythme ; ils savaient tous le faire... En ce qui concerne la direction d’acteur, c’est surtout Christophe qui s’en est chargé. Ca n’a d’ailleurs pas toujours été très simple entre nous. Pour ma part, je faisais très attention à la justesse et lui à l’incarnation, aux intentions. Il y a donc eu quelques frictions en studio, mais au bout du compte, c’était assez complémentaire. »

Christophe Honoré sur le romantisme du film : « L’idée principale repose sur l’incapacité, du moins l’impuissance, de ces personnages très romantiques à exprimer leurs sentiments aux autres. Les chansons représentent la passerelle où ils allaient pouvoir se dévoiler. C’est vrai que je n’avais jamais vraiment abordé le sentiment amoureux dans mes films précédents. J’en suis assez méfiant. On a peur d’être mièvre, on a peur comme dans la vie... Les chansons m’ont donc permis d’atteindre un lyrisme, afin de pouvoir affronter les sentiments mais sous une forme assez décalée. »

Christophe Honoré sur le concept de néo-Nouvelle Vague : « Je ne suis pas un enfant de la Nouvelle Vague ; je n’ai pas un héritage sur les épaules comme ont pu le sentir les réalisateurs du début des années 80. (…) On parle beaucoup de la difficulté du cinéma d’auteur. Mais il existe une manière d’en contourner les lois économiques, en les prenant de vitesse. C’est plus facile de tourner avec des gens qu’on aime bien, sur des sujets assez personnels, en peu de jours. En somme, de privilégier le désir à une certaine grâce des grands sujets. C’est plus la manière de faire les films qui renvoie au concept de la Nouvelle Vague. Ce n’est pas uniquement des références esthétiques. ( …) J’aime bien cette idée que le cinéma est fait d’impatience. Accorder ses désirs à ses moyens sans pour autant négliger ses exigences artistiques, c’est une vraie leçon de la Nouvelle Vague. »

Christophe Honoré sur la référence à Jean Eustache : « Ce que j’ai appris d’Eustache, c’est qu’un film est avant tout une langue. Je me méfie souvent des arcanes du scénario. Je suis contre les scènes de situation, les climax ; j’ai le sentiment que les films du coup sont très formatés. Par contre, je crois de plus en plus à la force du dialogue. Dans ce film, il y avait un vrai travail à effectuer : il fallait que le moment où l’on passe du dialogue au chant soit harmonieux. Les chansons d’Alex ont une vraie tenue poétique, portée sur la métaphore. Si j’avais eu des dialogues très naturalistes, la transition aurait été moyenne. »

Louis Garrel sur la difficulté de chanter : « Chanter est une vraie contrainte, c‘est la chose la plus impudique qui m’ait été donné de faire. Il y a un tel abandon du corps, on est tellement concentré sur la voix qu’on ne sait plus ce qu’on fait du reste. »

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview for Roger Corman documentary The Pope of Pop Cinema

With Roger Corman, Myriam Brough and Bertrand Tessier

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director

 

Interview Red Carpet King Richard Will SMITH

 

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
> Live from LA
Beyond Borders
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian

> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin / EFM 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du Film 

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

 

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

User images

About Croisette

Chatelin Bruno
(filmfestivals.com)

La Croisette sur fest21: Le blog du festival de Cannes.
Notre équipe de bloggeurs vous livre ses impressions et ses reportages.

Visitez le blog en anglais sur http://cannes.fest21.com


cannes

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net