Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

User login

|FRENCH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Croisette


 

 Les dailies de Cannes 2012 et toutes nos archives
Galerie de photos d'ambiance cannoise, couverture de Cannes en anglais; téléchargez notre application iPhone de Cannes

 


feed

« 4 Mois, 3 Semaines et 2 Jours » de Cristian Mungiu

 " 4 Mois, 3 Semaines et 2 Jours" est lesecond long-métrage du jeune réalisateur roumain Cristian Mungiu qui en en 2002 avait déjà réalisé Occident. Dans ce nouveau film, il revient sur le passé récent de son pays, à travers l’histoire d’une jeune fille, Gabita, qui souhaite se faire avorter -ce qui est à l’époque interdit. Avec l’aide d’une amie, Ottila, elle fait appel à un certain M. Bebe, mais l’une comme l’autre ignorent tout de la terrible épreuve qui les attend.

« 4 Mois, 3 Semaines et 2 Jours est avant tout une histoire de choix personnels », précise le réalisateur. « C’est aussi une histoire sur les conséquences subtiles et souvent invisibles de l’endoctrinement (…) Mais c’est principalement une histoire sur l’avortement, à une époque où cela était considéré comme un acte de liberté et de protestation contre le régime communiste qui interdisait l’avortement afin d’augmenter la main d’œuvre disciplinée.»

 

Conférence de presse :

 

L’équipe de 4 Mois, 3 Semaines et 2 Jours, film roumain présenté en Compétition ce jeudi 17 mai, a répondu aux questions de la presse internationale. Le réalisateur Cristian Mungiu était accompagné des comédiens Laura Vasiliu, Vlad Ivanov et Alex Potocean, ainsi que du chef opérateur Oleg Mutu.

Cristian Mungiu sur ses intentions : « Je n’ai pas voulu faire un film sur l’avortement ou le communisme, je pense que le film va au-delà de cela. Mais il y a beaucoup d’allusions au communisme, par exemple dans la scène du repas. L’avortement me semblait un bon exemple pour parler de l’influence qu’ont sur nous la propagande et l’éducation qu’on reçoit, même si on ne s’en rend pas compte sur le moment. »

Cristian Mungiu, sur l’interdiction de l’avortement en Roumanie : « L’avortement était légal en Roumanie jusqu’en 1966. Cette année-là, Ceaucescu a fait adopter une loi l’interdisant car il voulait bâtir de nouvelles générations aptes à atteindre les objectifs du communisme. Mais certaines femmes n’étaient pas forcément prêtes. Je fais d’ailleurs partie des bébés nés à cette époque, c’est pour cela qu’il était important pour moi de faire ce film. Puis l’avortement s’est répandu de façon illégale, seuls  ceux qui appartenaient à des classes sociales supérieures trouvaient des médecins. Ce qui comptait pour les familles, c’était de faire ça en secret, sans que le gouvernement ne le sache, mais on ne se posait pas de question morale. Une des premières mesures prises après le régime de Ceaucescu a été de légaliser l’avortement, et il y a eu près d’un million d’avortements au cours des deux premières années. »

Cristian Mungiu, sur le travail en décors réels : « Je tenais à ce que les acteurs travaillent dans un environnement réel. Il n’y a pas la même atmosphère que sur un plateau. Et ce qui m’intéressait, c’était de montrer le contraste entre l’intérieur de la chambre d’hôtel et l’extérieur : il fallait qu’on voit qu’à l’extérieur, la vie continue, et que les gens se moquent de ce qui se passe dans cette chambre. »

Cristian Mungiu, sur le choix de tourner des scènes longues : « Je tenais à tourner des scènes très longues car je voulais laisser le temps à l’émotion de s’installer. Si cela avait été possible techniquement, elles seraient même encore plus longues ! Bien sûr, c’est plus difficile pour les acteurs, car je leur demandais de connaître les dialogues de façon très précise. »

Oleg Mutu, sur son travail avec le réalisateur : « Cristian m’a dit qu’il voulait une atmosphère réaliste, il fallait que le spectateur ne sente pas d’où vient la lumière. C’était difficile, car on tournait dans un espace très petit, avec une grosse caméra. On a beaucoup réfléchi avant le tournage, mais finalement c’est pendant le tournage qu’on a trouvé le style. Concernant la place de la caméra, on a essayé d’être toujours au niveau des yeux des acteurs. »

Cristian Mungiu, sur le cinéma roumain contemporain : « En Roumanie, ce qui freine l’industrie cinématographique, c’est le fait que nous n’ayons pas de star-system. Mais l’intérêt porté par des festivals comme Cannes est très bénéfique, car il entraîne une meilleure diffusion des films. J’ai bon espoir que le cinéma roumain se développe. »

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview for Roger Corman documentary The Pope of Pop Cinema

With Roger Corman, Myriam Brough and Bertrand Tessier

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director

 

Interview Red Carpet King Richard Will SMITH

 

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
> Live from LA
Beyond Borders
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian

> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin / EFM 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du Film 

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

 

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

User images

About Croisette

Chatelin Bruno
(filmfestivals.com)

La Croisette sur fest21: Le blog du festival de Cannes.
Notre équipe de bloggeurs vous livre ses impressions et ses reportages.

Visitez le blog en anglais sur http://cannes.fest21.com


cannes

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net