Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Portal for Film & Festival News, exploring the best of the festivals community.  

An adventure exploring, from dreams to reality, the emerging talents in our community.

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, reporting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

User login

|FRENCH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Best Trailers for August 2020

 

 

Bruno


A few good news from the festival circuit I Bienvenue sur le blog de Bruno avec quelques news en français du circuit des festivals francophones. Laissez moi un commentaire quand vous le pouvez.


feed

Le palmarès du 22ème Festival International du Film Francophone de Namur qui s'est clôturé ce 5 octobre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 22ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM FRANCOPHONE DE NAMUR (28 septembre - 5 octobre 2007)

PALMARES 2007

Le 22ème Festival International du Film Francophone de Namur s'est clôturé ce 5 octobre par la cérémonie de remise des Bayards d'Or, suivie de la projection du film « J'ai toujours rêvé d'être un gangster » de Samuel Benchétrit avec Edouard Baer, Anne Mouglalis, Bouli Lanners et Serge Larivière, en présence de toute l'équipe.

Cette 22ème édition proposait 120 films dont plusieurs premières mondiales : « Où est la main de l'homme sans tête ? » de Guillaume & Stéphane Malandrin, « La belle empoisonneuse » de Richard Jutras, « Control X » de Thomas François et Bernard Declercq,  « La Clef » de Guillaume Nicloux, « L'été indien », « Formidable » de Dominique Standaert, « Nuits d'Arabie » de Paul Kieffer ou encore « Sur le Mont Josaphat » de Jean-Marc Vervoort. Connu comme l'un des plus grands festivals du film francophone, le FIFF a accueilli quelque 500 invités et plus de 300 journalistes venus des quatre coins de la Francophonie.

Parmi ces nombreux invités, citons Olivier Gourmet (Président d'Honneur du Festival), Kristin Scott Thomas (Coup de Cœur de cette édition), Philippe Aractingi, Lubna Azabal, Edouard Baer, Balufu Bakupa Kanyinda, Samuel Benchetrit, Sandrine Bonnaire, Bernard Campan, Tsilla Chelton, Jean-Louis Deaulnes, Stéphane De Groodt, Arnaud Demuynck, Déborah François, Samir Guesmi, Marion Hänsel, Khalil Joreige, Dieudonné Kabongo, Sam Karmann, Marie Kremer, Bouli Lanners, Zeka Laplaine, Serge Larivière, Johan Leysen, Sergi Lopez, Guillaume Malandrin, Stéphane Malandrin, Benoît Mariage, Anna Mouglalis, Benoît Poelvoorde, Manuel Poirier, Georges Siatidis, Adrian Sitaru, Hiner Saleem, Fily Traoré, Jonathan Zaccai, et bien d'autres encore.

Par ses différentes compétitions, le Festival décernait cette année des prix pour un montant total de 100.000 € ! Le Jury Officiel Longs Métrages était présidé par le réalisateur français Manuel Poirier tandis que le Jury Officiel Courts Métrages était conduit par Jonathan Zaccai.
 

Longs Métrages

Composition du Jury
Manuel Poirier (France - Réalisateur) - Président du jury
Khalil Joreige (Liban - Réalisateur)
Carole Karemera (Rwanda - Comédienne)
Dicky Parlevliet (Pays-Bas - Programmatrice Festival de Rotterdam)
Karine Vanasse (Québec - Comédienne)
Micha Wald (Belgique - Réalisateur)

Longs métrages en Compétition
« 24 Mesures » de Jalil Lespert (France)
« Andalucia » de Alain Gomis (Sénégal/France)
« Bluff » de Simon Olivier Fecteau et Marc-André Lavoie (Québec)
« Continental, un film sans fusil » de Stéphane Lafleur (Québec)
« Délice Paloma » de Nadir moknèche (Algérie/France)
« Elle s'appelle Sabine » de Sandrinne Bonnaire (France)
« Le fils de l'épicier » de Eric Guirado (France)
« Kinshasa Palace » de Zeka Laplaine (RDC)
« La maison jaune » de Amor Hakkar (Algérie/France)
« Où est la main de l'homme sans tête ? » de Guillaume et Stéphane Malandrin (Belgique)
« Le reste est silence » de Nae Caranfil (Roumanie)
« Sous les bombes » de Philippe Aractingi (Liban)
« Les toits de Paris » de Hiner Saleem (France)
« Le voyage du ballon rouge » de Hou Hsiao Hsien (Taïwan/France)

Prix remis par le Jury Officiel Longs Métrages

Bayard d'Or du Meilleur Film

10.000 € seront octroyés au distributeur par la RTBF pour l'achat des droits TV.
7.500 € seront remis au distributeur par la Loterie Nationale pour une aide à la diffusion en Belgique.
De 10.000 à 40.000 € (en fonction des territoires disponibles à travers le monde) seront offerts par TV5 Monde pour l'achat des droits de diffusion sur la chaîne.

« Continental, un film sans fusil » de Stéphane Lafleur (Québec)

Ce prix a été remis à Stéphane Lafleur, réalisateur du film,
par Manuel Poirier et Olivier Gourmet

Prix Spécial du Jury

« Elle s'appelle Sabine » de Sandrine Bonnaire

Ce prix a été remis par Manuel Poirier, Bouli Lanners et  Serge Larivière
(distributeur belge : Beeck Turtle)

Bayard d'Or de la Meilleure Comédienne

Cécile de France pour le film « Où est la main de l'homme sans tête ? »
 de Guillaume et Stéphane Malandrin (Belgique)

Ce prix a été remis aux deux réalisateurs
par Karine Vanasse (comédienne et membre du jury) et Edouard Baer (comédien)
(distributeur belge : BFD / Lumière )

Bayard d'Or du Meilleur Comédien

 Samir Guesmi pour le film « Andalucia » de Alain Gomis (Sénégal/France)

Ce prix a été remis à Samir Guesmi
par Karine Vanasse et Kristin Scott Thomas (coup de cœur du Festival)

Bayard d'Or du Meilleur Scénario

2.500 € seront versés à l'auteur et/ou scénariste par la SACD

Eric Guirado et Florence Vignon pour le film « Le fils de l'épicier»
d'Eric Guirado (France)

Ce prix a été remis à Florence Vignon
par Carole Karemera et Samuel Benchetrit

(distributeur belge : BFD / Lumière)

Bayard d'Or de la Meilleure Photographie

Prix d'une valeur de 2.000 € en pellicule Kodak (remis au réalisateur)

Nicolas Guicheteau pour le film « Où est la main de l'homme sans tête ? »
de Guillaume et Stéphane Malandrin (Belgique)

Ce prix a été remis au directeur photo, Nicolas Guicheteau,
par Carole Karemera et Anna Mouglalis

(distributeur belge : BFD / Lumière)

Jury Emile Cantillon

Le Jury Emile Cantillon est composé de 7 jeunes de 18 à 25 ans, issus le la Francophonie. Il récompense un cinéaste qui valorise d'une manière ou d'une autre l'identité des peuples et des cultures et qui témoigne d'une expression cinématographique originale.

Composition du Jury
Jonathan BORGEL - France (lauréat du Concours de Jeune Critique, organisé à l'occasion du 15ème "Le Court en dit long", par le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris)
Louis DELISLE - Québec
Jacob LACHAT - Suisse
Michele Diane KARAMBIRI - Burkina Faso
Khalil ZGHAYOU - Maroc
Olivier KIFOYI BIETA - République Démocratique du Congo
Guillaume RICHARD - Belgique

Films en Compétition
"24 mesures" de Jalil Lespert
"La belle empoisonneuse" de Richard Jutras
"Bluff" de Simon Olivier Fecteau & Marc-André Lavoie
"Comme à Ostende" de Delphine Lehericey
"Continental, un film sans fusil" de Stéphane Lafleur
"Control X" de Thomas François & Bernard Declercq
"La Face cachée" de Bernard Campan
"Faro, la reine des eaux" de Salif Traoré
"Juju Factory" de Balufu Bakupa Kanyinda
"La Lâcheté" de Marc Bisaillon
"Ma fille, mon ange" d'Alexis Durand-Brault
"Sur le Mont Josaphat" de Jean-Marc Vervoort

Bayard d'Or de la meilleure première oeuvre (Prix Emile Cantillon)
7.500 € octroyés au distributeur, par la Communauté française de Belgique, pour la promotion et la diffusion en salles commerciales.

« Faro, la reine des eaux » de Salif Traoré (Mali/Burkina Faso/Québec/Allemagne)
Ce prix a été remis à l'acteur  Fily Traoré, par Dominique Vosters et Olivier Kifoyi Bieta

Une mention est attribuée à  « Comme à Ostende » de Delphine Lehéricey
Le prix a été remis en présence de la réalisatrice

Prix Victor 3D
Remis au réalisateur, ce prix est destiné à promouvoir les nouvelles technologies du cinéma et plus particulièrement le traitement de l'image en numérique. Ce prix récompense le réalisateur dont le film reflète au mieux les possibilités infinies que des techniques digitales bien maîtrisées permettent lorsqu'elles sont au service de la créativité cinématographique.
D'une valeur de 7.500 €, il sera offert par Victor 3D, la référence en animation et effets spéciaux, sous la forme d'un crédit permettant l'accès à différentes technologies de traitement d'image et de consulting. Maîtrise technologique, compétence et surtout créativité sont les valeurs que Victor 3D défend et souhaite mettre à l'honneur avec ce prix. Le jury a choisi de décerner ce prix au réalisateur d'un premier film atypique, à la facture novatrice, qui pose un regard sensible su un quotidien émouvant :

« Continental, un film sans fusil » de Stéphane Lafleur (Québec)
Ce prix a été remis au réalisateur.

Compétition Officielle Courts Métrages

Composition du Jury
Jonathan Zaccaï (Belgique - Comédien et Réalisateur) - Président du jury
Isabelle Fauvel (France - Consultante spécialiste du développement)
Charles Gardier (Belgique - Directeur de Festival)
Jörg Hüssy (Suisse - Programmateur au Festival de Winterthur et Journaliste)
Thomas Salvador (France - Réalisateur)

Courts métrages : Compétition Internationale
« A l'ombre » de Simon  Lavoie (Québec)
« Après tout » de Alexis Fortier Gauthier (Québec)
« Boulevard l'océan » de Céline Novel (Belgique/France)
« Le crabe » de Xavier Seron et Christophe Hermans (Belgique)
« Jeu » de Georges Schwizgebel (Suisse/Québec)
« Magic Paris » de Alice Winocour (France)
« Manon sur le bitume » de Olivier Pont et Elizabeth Marre (France)
« Moi, ma soeur et la 'chose'  » de Kaouther Ben H'Nia (Tunisie/France)
« Raymond » de Bif (France/Royaume-Uni)
« Sacrifake » de Tarik El Jouhari (Maroc)
« La terrasse » de Phong  Ha Nguyen (Vietnam)
« Vagues (Valuri) » de Adrian Sitaru (Roumanie)

Courts métrages : Compétition  de la Communauté française de Belgique
« Boulevard l'océan » de Céline Novel (Belgique/France)
« Le crabe » de Xavier Seron et Christophe Hermans (Belgique)
« Dernier voyage » de Pierre Duculot (Belgique)
« Dji Vou Veu Volti » de Benoît Feroumont(Belgique)
« E Finita La Commedia » de Jean-Julien Collette (Belgique)
« En pays éloigné » de Vero Cratzborn (Belgique/France)
« L'évasion » de  Arnaud Demuynck (Belgique/France)
« Granitsa » de Vanja d'Alcantara (Belgique)
« Idioma » de Ian Menoyot (Belgique)
« Irinka et Sandrinka » de Sandrine Stoïanov (Belgique/France)
« Ni oui ni nom » de Delphine Noels (Belgique)
« Le pont » de Vincent Bierrewaerts (Belgique/France)
« Sarah » de Kadija Leclère (Belgique)
« Songes d'une femme de ménage » de Banu Akseki (Belgique)
« Une girafe sous la pluie » de Pascale Hecquet (Belgique)

Prix remis par le Jury Officiel Courts Métrages

Bayard d'Or du Meilleur Court Métrage (Compétition Internationale)

Prix doté d'un accompagnement par Initiative Films du réalisateur lauréat
dans son projet de long métrage.

« Vagues (Valuri) » de Adrian Sitaru (Roumanie)

Ce prix a été remis à Adrian Sitaru par Isabelle Fauvel

Prix  Studio l'Equipe - Compétition Internationale

Prix  d'une valeur de 2.000 € qui sera offert au réalisateur
pour la fabrication d'un digital intermédiaire (Lustre)

« Après tout » de Alexis Fortier Gauthier (Québec)

Prix du Meilleur Court Métrage - Compétition Communauté française de Belgique

2.500 € seront offerts au réalisateur par la Communauté française de Belgique.

« Le crabe » de Xavier Seron et Christophe Hermans (Belgique)

prix remis aux deux réalisateurs

Prix Studio l'Equipe - Compétition Communauté française de Belgique

Prix d'une valeur de 2.000 € qui sera offert au réalisateur
pour la fabrication d'un digital intermédiaire (Lustre).

« E Finita La Commedia » de Jean-Julien Collette  et Olivier Tollet (Belgique)

prix remis en présence des deux réalisateurs

Prix de la Meilleure photographie - Compétition Communauté française de Belgique

Un appareil photo numérique KODAK Z1275 (12MP) et une imprimante Kodak G600 ultimate Bundle sont offerts par Kodak au directeur de la photographie :

 Tommaso Fiorilli pour le film « Songes d'une femme de ménage » de Banu Akseki

prix remis en présence de la réalisatrice

 
 

Le Prix du Jury Junior

Le Jury Junior est composé de jeunes belges âgés de 13 à 14 ans. Le FIFF entend ainsi sensibiliser les plus jeunes à un cinéma francophone de qualité qui est souvent le laissé-pour-compte du cinéma commercial. Cette initiative vise à développer un projet pédagogique dans l'espoir  qu'un jour le langage cinématographique soit intégré dans les programmes scolaires de toutes les classes. Ces jeunes ont eu l'occasion de visionner 8 à 10 films de la sélection 2007 afin de remettre au réalisateur du film choisi, le Prix du Jury Junior, consistant en une sculpture de l'artiste namurois Jean-Claude Simus.

Composition du Jury Junior
Valentin COLLET - Athénée Royal de Gembloux
Basile CORNET - Etablissement des Sœurs de Notre -Dame de Namur
Anne-Sophie DEGUEE - Collège Notre-Dame de Basse-Wavre
Nahomy HOUBOTTE -  Institut  Sainte-Marie de Namur
Lisa IANNI -  Institut Notre-Dame d'Arlon
Mathilde JANFILS - Institut Saint-Louis de Namur
Nathan JUWE -  Séminaire de Floreffe
Arthur LEJEUNE - Collège Saint-Pierre de Bruxelles

Films en Compétition pour le Jury Junior
« La belle empoisonneuse » de Richard JUTRAS (Québec)
« Le fils de l'épicier » d'Eric GUIRADO (France)
« Kinshasa-Palace » de Zeka LAPLAINE (RDC)
« La Maison Jaune» d'Amor HAKKAR(Algérie)
« Où est la main de l'homme sans tête ?» de Guillaume et Stéphane MALANDRIN (Belgique)
« Le reste est silence » de Nae CARANFIL (Roumanie)
« Sous les bombes » de Philippe ARACTINGI (Liban)
« Les toits de Paris» d'Hiner SALEEM (France)

Prix du Jury Junior

 « Sous les bombes » de Philippe Aractingi (Liban)

a été remis à Gaëtan David (co-producteur du film)
par Anne-Sophie Deguée, membre du jury junior
 

Prix du Public de la Ville de Namur - Meilleur Long Métrage de Fiction

Véritable coup de cœur des festivaliers, qui ont ainsi donné, à la fin de chaque séance, leur cotation pour le film visionné. Ce prix consiste en un montant de 4.000 € offert au réalisateur par la Ville de Namur pour une aide à la réalisation.

« Le fils de l'épicier » de Eric Guirado (France)

remis à Milena Poylo, productrice,
par Jacques Etienne, Bourgmestre de la Ville de Namur,
et Anne De Gand, Echevine de la Culture, du Tourisme et des Fêtes de la Ville de Namur

(distributeur belge : BFD / Lumière)

Prix du Public de la SCAM et de la Province de Namur - Meilleur Documentaire (court ou long métrage)

Cette année, les festivaliers ont également pu élire le meilleur film documentaire. Ce prix consiste en un montant de 3.000 € : 1.500 € offerts par la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédia) et 1.500 € offerts par la Province de Namur au réalisateur pour une aide à la réalisation.

« Elle s'appelle Sabine » de Sandrinne Bonnaire (France)

remis à Camille Rousselet, vendeuse internationale,
par Denis Mathen, Gouverneur de la Province de Namur, Martine Jacques, Députée Provinciale, et Martie-France Collard, membre du Comité  Belge de la SCAM, Société Civile des Auteurs Multimédias.

(distributeur belge : Beeck Turtle)

Retenue sur un tournage, Sandrine Bonnaire a envoyé un message :

« Je ne peux malheureusement pas être avec vous ce soir, car je suis actuellement en tournage. D'ailleurs, à l'instant où j'ai appris que j'avais obtenu ce prix, j'étais sur le point de tourner une scène dramatique dans laquelle j'étais sensée pleurer. J'ai du prendre sur moi pour cacher ma joie. Mais mon émotion était si forte que comme le dirait ma soeur Sabine: "j'ai pleuré de joie!" Merci du fond du cœur. - Sandrine Bonnaire »

En votant pour ces deux prix, chaque spectateur a eu une chance de gagner un voyage de 8 jours pour deux personnes offert par l'agence « Voyages Copine »  de Namur.

User images

About Bruno

chatelin bruno

This Blog in french, is managed by Bruno Chatelin

It covers the french film festivals circuit with ambience and news.
Videos and audio podcasts.

C'est qui Bruno?
HEC, publicitaire chez Intermarco Publicis, DMM et JWT puis distributeur chez Sony Pictures (Directeur Marketing) de 1987 à 1995 puis UGC FOX (Directeur Général de 95 à 97, à la création du GIE)

Co fondateur de filmfestivals.com

Fondateur de majorbuzzfactory.com


Levallois Perret

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net