Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

Filmfestivals.com + fest21.com merger

 

 

Enjoy here the best of both worlds: Portal with Film & Fest News and Social network for the festival community.  

Since 1995 we connect films to festivals and document the world of festivals worldwide.
We offer the most comprehensive festival directory of 6 000 festivals, browse festival blogs, film blogs...and promote yourself for free.

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateurs et 28 invités en ligne.

Editor


bruno chatelin charicature

ENGLISH or FRENCH ?
Welcome to the editor's blog on filmfestivals.com

The leading platform matchmaking film and festivals

119 628 subscribers to our newsletter, 970 000 uniques per year. 

Our community was established in 1995 for the film festival professionals, a place to learn, share, discover, promote and submit film, select film... 
If you are filmmaker looking to connect to festivals... we have designed successful packages to drive attention and interest from the festival programmers
If you are festival looking for shorts, docus and films from around the world, use the submission booster to connect to our new filmmakers in the circuit (50 000) They want to learn more before they connect to any of the 5000 festivals we listed here.

We can blast your press release to 12 000 media, 5 000 buyers...TRY US

This is YOUR community: join us and open a profile for free.


feed

Hommage à Agnieska Holland dans le cadre de KINO POLSKA qui aura lieu du 21 au 25 novembre au cinéma LE BALZAC

KINO POLSKA aura lieu du  21 au 25 novembre au cinéma LE BALZAC à travers la projection de ses premiers films :


SCREEN TESTS (Zdjęcia próbne)
1977, 99 min, VOSTF
  
LES ACTEURS PROVINCIAUX (Aktorzy prowincjonalni)
1979, 108 min, VOSTF
  
LA FIEVRE(Gorączka. Dzieje jednego pocisku)
1981, 122 min, VOSTF
 
Elle sera également la Présidente du jury de cette édition qui récompense le meilleur du jeune cinéma Polonais.
 
  


 


 
 

Au programme de cette cinquième édition du Festival Kinopolska :


 
 
 
-         Six longs métrages entrant dans la catégorie « jeune cinéma », présentés en présence des réalisateurs. Deux prix viendront récompensés les films ayant retenu l’attention de notre jury et de notre public.
 
-         La projection des premiers films d’Agnieszka Holland, présidente de notre jury.
 
-         Cinq classiques de la cinématographie polonaise.
 
-         Une sélection de courts-métrages polonais en collaboration avec le festival Cinessonne.
 
-         Un ciné-goûter pour les plus jeunes (à partir de 3 ans).
 
-         Une conférence autour de la question du genre dans le cinéma.
 
 
 
 

Notre Jury


 
 
Agnieszka Holland, réalisatrice et scénariste polonaise - Présidente du jury.
 
Cinéaste polonaise reconnu internationalement, et particulièrement outre-manche où plusieurs de ses films ont été nominés aux Oscars : Amère récolte- Meilleur Film Etranger (1985), Europe Europa- Meilleure Adaptation (2007) et enfin Sous la ville- Meilleur Film Etranger (2012), Agnieszka Holland est une figure de proue du cinéma polonais actuel.
 
 
Aude Hesbert, déléguée générale et directrice artistique du Festival Paris Cinéma.
 
 
Marie-Anne Guerin, critique de cinéma.
 
Critique et membre du Comité de rédaction des Cahiers du cinéma entre 1992 et 2003, à Vertigo entre 2004 et 2007, Marie Anne Guerin écrit régulièrement à Trafic depuis 1995. Elle est l'auteur de Le Récit de cinéma (2003), anime et conçoit des stages de formations des maîtres, et des stages d'écriture critique. Elle enseigne le cinéma à Paris VIII
 
 
Elise Domenach, journaliste pour la revue de cinéma Positif.
 
Agrégé et docteur en philosophie, Elise Domenach est une spécialiste de l’adaptation des œuvres littéraires américaines au cinéma, et notamment de l’écrivain et philosophe américain Stanley Cavell auquel elle a consacré sa thèse. Elle est actuellement maître de conférence en études cinématographiques à l’ENS Lyon, et travaille pour la revue Positif.
  
 
Jean-Pierre Salgas, critique littéraire.
 
Jean-Pierre Salgas est critique depuis 1983 (La Quinzaine littéraire, France-Culture, Art-press...), et professeur d’Histoire et Théorie des Arts depuis 1992. Il a été le commissaire de plusieurs expositions telle que Les Trois Mousquetaires : Witkacy, Schulz, Gombrowicz, Kantor (Nancy 2004) ou encore l’art contemporain de Georges Perec (Nantes 2008), et co-auteur du film Christian Boltanski, signalement, Centre Georges Pompidou, 1992.
 

Films en compétition


 
Cette année, Kinopolska présentera six longs métrages réalisés entre 2010 et 2012. Notre programmation se veut représentative de la qualité et de la richesse de la cinématographie polonaise contemporaine.
Ces six films concourent pour deux prix, qui leur seront remis le dimanche 25 novembre au cinéma le Balzac.
 
 

PRIX DU JURY:


 
Le Jury de cette cinquième édition est composé de professionnels du cinéma, en lien avec le thème de cette année : les femmes et le cinéma.
 
Doté par Hotels & Préférence.
 

PRIX DU PUBLIC


Le public est invité à voter à l’issue de chaque séance.
 
I WANT (NO) REALITY

Un film d’Ana Brzezińska
2012, 52 minutes, VOSTF
Documentaire
 
Il y a 5 ans la route d’Ana Brzezińska a croisé celle la Needcompany et de cette rencontre est né un sublime documentaire.
 
LOSING SONIA

(Gdzie jest Sonia?)
Un film de Radka Franczak
2012, 50 min. VOSTF
Documentaire
 
Losing Sonia est le portrait d’une jeune femme insolite. Sonia est entrée dans les ordres et se nomme désormais sœur Christina. A travers elle, on découvre que la vie au sein d’un monastère est loin d’être aussi stricte et déconnectée du monde qu’on se l’imagine.
 
THERMERSON & THEMERSON

Un film de Wiktoria Szymańska
2010, 70 min. VOSTF
Documentaire
 
Les époux Themerson, Franciszka et Stefan, sont une couple avant-gardiste polonais disparus aujourd’hui, mais dont la trace discrète qu’ils ont laissée est inversement proportionnelle à leur prolifique production artistique. Avec un rare talent, Wiktoria Szymańska retrace l’histoire d’amour ce couple fascinant.
 
WOMAN’S DAY

(Dzień Kobiet)
Un film de Maria Sadowska
2011, 90 min, VOSTF
Fiction
 
Halina est caissière dans un grand magasin et rêve d’une vie meilleure pour elle et pour sa fille de 13 ans, Misia. La chance semble enfin lui sourire, elle est nommée responsable du magasin où elle travaille. Cette victoire a cependant un goût amer, avoir un train de vie plus élevé et un meilleur salaire se paye au prix fort.
 
 
ROSE

(Róża)
Un film de
Wojciech Smarzowski
2011, 90 min, VOSTF
Fiction
 
A la fin de l’été 1945, Tadeusz, un ancien soldat qui a tout perdu pendant la guerre, arrive dans la région de Mazurie située au nord-est de la Pologne. Il se rend chez Rose, veuve d’un soldat allemand pour lui remettre une photo ainsi que l’alliance de ce dernier. Tadeusz va alors découvrir qu’elle a été la vie de cette femme et les souffrances qu’elle a endurées.
 
BEING LIKE DEYNA

(Być jak Kazimierz Deyna)
Un film de Anna Wieczur-Bluszcz
2012, 95 min, VOSTF
Fiction
 
Ce premier long métrage d’Anna Wieczur-Bluszcz tente de retranscrire l’essence de la Pologne sous le communisme et de sa miraculeuse transformation au travers de Kazio, un petit garçon né à l’époque de la République populaire de Pologne.

Cinq visions de la femme dans la cinématographie polonaise
de 1963 à 1994


 
 
L’ART D’ÊTRE AIME

(Jak być kochaną)
Un film de Wojciech Has
1963, 97 min, VOSTF
 
Dans un avion à destination de Paris, Felicia, une célèbre actrice polonaise, se remémore les dernières
années de sa vie. Elle se rappelle de la Seconde guerre mondiale pendant laquelle elle a dû, au prix de nombreux sacrifices, cacher l’homme qu’elle aimait de la gestapo. Sa lutte acharnée pour le sauver l’a conduit jusqu’à collaborer avec l’ennemi, ce dont elle devra répondre une fois la guerre terminée.
 
MAN-WOMAN WANTED

(Poszukiwany, poszukiwana)
Un film de Stanisław Bareja
1973, 82 min, VOSTF
 
Stanisław qui travaille dans une galerie d’art à Varsovie, se retrouve accusé d’avoir volé un tableau. Son chef, lui laisse 24h pour le restituer mais, Stanisław est innocent. Il décide donc de se cacher et pour plus de sécurité de se déguiser en femme.
 
LE CRI

(Krzyk)
Un film de Barbara Sass
1983, 92 min, VOSTF
 
Marianna, une voleuse, sort de prison. Elle veut repartir à zéro, ce qui signifie quitter sa ville natale.
 
L’INTERROGATOIRE
(Przesłuchanie)
Un film de Ryszard Bugajski
1989, 118 min, VOSTF
 
L'interrogatoire relate l’histoire d’une chanteuse de cabaret, Tonia (jouée par Krystyna Janda) arrêtée par les services de sécurité polonais en 1951. La jeune femme ignore la raison de son arrestation et pense avoir été prise pour une autre.
 
LES CORNEILLES

(Wrony)
Un film de Dorota Kędzierzawska
1994, 66min, VOSTF
 
Corneille, neuf ans, rusée et renfermée, vit avec sa mère qui la laisse souvent seule, abandonnée à elle-même. Passant près d'une villa, Corneille aperçoit une fillette de trois ans, qui lui sourit et lui tend les bras. Le lendemain, Corneille l'enlève.

Agnieszka Holland, premiers plans


 
 
Agnieszka Holland est née en 1948 à Varsovie. Après être sortie diplômée de l'Ecole de cinéma de Prague, en 1971, elle retourne en Pologne et débute sa carrière en travaillant comme assistante des réalisateurs Krzysztof Zanussi et Andrzej Wajda, son mentor, avec qui elle collabore à l’écriture de plusieurs scenarii comme L’Homme de Fer (1981) ou Danton (1983). Agnieszka Holland réalise ensuite ses propres films et devient une des figures de proue de la nouvelle vague polonaise. Ses fictions s’exportent dans le monde entier. Amère récolte (Bittere Entre ) est nominé aux Oscars, Meilleur Film étranger en 1986, de même que Europa Europa en 1990 et In Darkness en 2012. Outre ses travaux pour le grand écran, Agnieszka Holland a dirigé plusieurs épisodes de séries renommées comme Sur écoute, The Killing ou encore Cold Case. Elle vient de terminer le tournage d’une mini-série en trois parties, Burning Bush, sur Jan Palach, un étudiant tchécoslovaque qui s’est immolé par le feu en janvier 1969 pour protester contre l’invasion de son pays par l’Union soviétique en août 1968. Des événements dont la réalisatrice a d’ailleurs été témoin.
 
SCREEN TESTS

(Zdjęcia próbne)
1977, 99 min, VOSTF
 
Zdjęcia próbne marque le début de la carrière d’Agnieszka Holland en tant que réalisatrice. Ce film, très largement inspiré du film Talent Competition de Milos Forman, se divise en trois parties, toutes interdépendantes. Dans un premier temps, on s’intéresse à Anka, une jeune fille naïve tout juste sortie de l’école qui souhaite devenir actrice. Puis, c’est au tour de Paweł d’entrer dans l’âge adulte. Il vient de quitter l’orphelinat où il a grandit et est bien décidé à devenir acteur. Dans l’acte final ces deux êtres à peine sorti de l’enfance se rencontrent, lors d’un casting, mais désormais pour eux il n’y a plus de différence entre la réalité et la scène
 
LES ACTEURS PROVINCIAUX

(Aktorzy prowincjonalni)
1979, 108 min, VOSTF
 
Un jeune metteur en scène arrive dans une petite ville de province. Krzystof, l’acteur principal de la troupe pense qu’il détient enfin le moyen de se faire connaître et de rejoindre un théâtre plus prestigieux. Très rapidement, ses espoirs sont déçus. Malgré son obstination, le metteur en scène ne cesse de couper son texte afin de réaliser une version avant-gardiste du grand classique polonais qu’est Libération de Stanisław Wyspiański. Krzystof, de plus en plus obnubilé par son rôle, délaisse totalement sa vie privée et sa femme, Anka.
Ce premier long métrage d’Agnieszka Holland est emblématique du « cinéma de l’inquiétude morale », il a remporté le Prix de la Critique internationale au Festival de Cannes en 1980.
 
LA FIEVRE
(Gorączka. Dzieje jednego pocisku)
1981, 122 min, VOSTF
 
Le film se déroule en 1905, à un moment où la fièvre révolutionnaire s’empare peu à peu de la Pologne qui est alors partagée entre la Russie, la Prusse et l’Autriche-Hongrie. Inspiré de l’Histoire d’une bombe de l’écrivain socialiste Andrzej Strug, la Fièvre retrace la vie d’une bombe et des différentes personnes qui la détiennent. Le film s’ouvre avec la création de cette dernière et se termine par sa détonation. Destinée à tuer le gouverneur général du Tsar, cette machine infernale semble maudite, et mène à un destin tragique toute personne la détenant.

Soirée Cinessonne du vendredi 23 novembre


 
 
Deux films de Jagoda Szelc, (Kichot, With no return, Aposiopesis), et Aleksandra Terpińska (Jasmin, All souls’Day, Leszczu).
 
 
Cinessonne, le festival du film européen en Essonne.


Créée en 1996 à l’initiative des directeurs de cinémas, Cinessonne est une association départementale des cinémas d’Art et d’Essai de l’Essonne et regroupe à ce titre les cinémas publics situés dans 12 communes du département. Depuis 1999, Cinessonne organise chaque année à l’automne le Festival du Cinéma Européen qui se déroule dans toutes les salles du réseau. Depuis cinq ans, ce festival poursuit ses échanges artistiques autour de la jeune création européenne, en organisant trois jours de projections et de rencontres artistiques en présence de jeunes cinéastes polonais et français dans le cadre du programme Vent d’Est.
 
Jagoda Szelc

Jagoda Szelc est née à Wrocław. En 2006, elle obtient une bourse de l’Université Aristote de Thessalonique et en 2007 elle sort diplômée en art graphique de l’Académie des Beaux Arts de Wrocław. Elle étudie actuellement à l’Ecole nationale de cinéma de Łódź (PWSFTviT w Łodzi) et a déjà réalisé plusieurs courts métrages comme Letter to my Father (List do taty, 2010), Aposiopesis (2011), Kichot (2011) ou encore Exit Point (Punkt wyjścia, 2012).
 
Aleksandra Terpińska

Née en 1983 à Wrocław, elle est diplômée en psychologie de l’Université de Wrocław et a étudié la réalisation au département Département de radio et télévision Krzysztof Kieslowski de l’Université de Silésie à Katowice. Elle remporte le prix Kodak pour le meilleur scénario en 2009, et en 2010 le Grand Prix ainsi que le Prix du Meilleur réalisateur. Elle est l’auteur de différents courts-métrages, publicités et documentaires : Jasmine (Jaśmin), Furies (Erynie), Tonio Kruger, No mercy (Bez litości).
 
 

Un lieu unique, le cinéma le Balzac



Situé à deux pas des Champs-Elysées, le Balzac est un haut lieu du cinéma d’art et d’essai depuis sa création en mai 1935. Sa jolie façade façon paquebot, son style art déco, la qualité de sa programmation et son incroyable directeur Jean-Jacques Schpoliansky en font un lieu unique où se rencontrent les cinéphiles de tout âge.
                
 
 
 
INFORMATIONS PRATIQUES.
 
Tous les films sont diffusés en version originale avec sous-titres, les rencontres sont en français ou traduites simultanément en français.
 
Au cinéma « le Balzac » (1 rue Balzac – 75008 Paris- Métro Etoile ou George V).
 
Pour toutes informations complémentaires rendez vous sur :
http://www.institutpolonais.fr/#/menu
http://www.facebook.com/Institutpolonais
 
Créé en 2008, le Festival Kinopolska est organisé par l’Institut Polonais de Paris en collaboration avec le Polish Film Institute (PISF). L’association Lumières of Europe organise les éditions en régions dans les villes suivantes : Reims, Toulouse, Lyon, Strasbourg, Montpellier, Saint-Etienne, Orléans, Lille et Clermont-Ferrand.
 
 
 

 

Deals

    

About Editor

Chatelin Bruno
(M21 Entertainment - filmfestivals.com)

The Editor's blog

 


 

 

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.

Ask us for lost password.

 

Google+

Join us on Facebook:

 

 

 

 

Follow us on Twitter:

 


paris

France



View my profile
Send me a message

Images de l'utilisateur

gersbach.net